Il y a quelques temps, j’aurais pu vous parler avec passion de mon amour pour Mac et Urban Decay, 2 marques de maquillage d’excellente qualité, et surtout cruelty free, c’est à dire non testées sur les animaux. Mais c’était avant que ces deux marques ne décident de s’implanter sur le marché chinois, et des conséquences que cela implique…

Pour être commercialisés sur le marché chinois, les produits cosmétiques doivent impérativement être testés (sur les animaux, les autres méthodes n’étant pas reconnues). C’est là bas une loi, à laquelle Mac et Urban Decay ne peuvent se soustraire.

Il y a là deux choses qui me scandalisent :

Premièrement, que la Chine ne reconnaissent pas les autres méthodes de test des cosmétiques comme étant valables : test sur des cultures de cellules de peaux, ou test sur des adultes volontaires (cf Lush et leur fameux « testé sur les anglais »). C’est d’autant plus aberrant de soumettre ces marques à des tests sachant qu’elles sont commercialisées dans le reste du monde depuis plusieurs années, et qu’à ma connaissance, jusqu’à aujourd’hui, personne n’a eu un 3ème bras qui a poussé à la suite de l’application d’un fard à paupière Urban Decay. De plus, je voudrais qu’on m’explique ce que l’épiderme, les yeux, le système immunitaire, l’organisme d’un lapin, d’un chat ou d’un chien ont en commun avec l’humain ?! Sans doute plein de choses (je suis pas scientifique…), mais sans doute pas tout, ce qui fait qu’à mon sens que les tests pratiqués sur les animaux ne sont pas transposables à 100% à l’humain. (la preuve, des tas de gens sont allergiques à des merdes de cosmétiques industrielles testés et retestés sur les animaux). Sans parler que d’un point de vue éthique, ces tests ne sont pas cautionnables, les animaux étant des êtres sentients, on ne peux pas leur imposer cette torture pour nos beaux yeux, d’autant plus que des méthodes alternatives existent.

Et deuxièmement, que Mac et Urban Decay s’asseyent sur ce que je croyais être des convictions, de l’éthique, pour l’appât du gain. Alors, évidemment le marché Chinois fait rêver avec ses millions de consommateurs potentiels, évidemment Mac et Urban Decay ne sont pas là pour faire de la philanthropie, mais tout de même! Ces deux marques ne gagnent-elles pas assez d’argent ? Vont-elles mettre la clé sous la porte si le marché chinois ne les sauve pas ? Le but d’une entreprise est de faire des profits, mais… vraiment ?!… à ce point là ?! Je suis dégoûtée de voir jusqu’où elles sont prêtes à aller pour gagner encore un peu plus, toujours un peu plus… En tous cas, elles iront sans mes modestes deniers que je consacrerai à d’autres marques réellement éthiques!

 

Pour en savoir plus :

le site peta uk qui parle de l’implantation de Mac en Chine

le site Urban Decay (le communiqué de presse annoncant l’arrivée en Chine a été retiré)

l’excellent site bronzez sans cruauté, qui est une mine d’information

 

Edith : Urban Decay est revenu sur sa décision de s’implanter en Chine!!! Yeah!!!!!!!!!