Une recette qui feras bondir certains de mes « amis » qui s’agacent de me voir reproduire des plats traditionnellement carnés (ils ne se sont jamais remis du tofu bourguignon ou de la blanquette de tofu…). Alors, ok, ça n’est pas un vrai canard laqué, vu qu’il n’y a pas de canard, mais surtout parce que je n’utilise pas la technique de « laquage » traditionnelle (qui veut que le canard soit « peint » avec la sauce, puis séché, puis repeint, etc…). J’ai utilisé ici une boite de fausse viande du magasin chinois (merci Valkyrie de cette découverte), mais ça marche aussi avec de la fausse viande d’un monde vegan, ou du tofu; et pour le côté laqué, un mélange de sirop d’érable et de soyhu qui donne un caramel délicieux!

Comme un canard laqué

pour 2 personnes

 

Ingrédients :

  • environ 150g  de faux canard/protéines végétales/tofu
  • quelques champignons (ici de paris, mais avec des shitakés, ça doit être top!)
  • un petit oignon
  • une lichette de sirop dérable
  • une lichette de soyhu (sauce soja)

 

Préparation :

Hachez grossièrement l’oignon, faites le fondre dans une poêle avec un fond d’huile. Ajoutez les champignons finement émincés.

Ajoutez la fausse viande jusqu’à ce que les morceaux soit un peu dorés.

Dans la même poêle, poussez la garniture sur les côtés, et versez au milieu vos lichettes de sirop d’érable et de soyhu, ça va faire pchhhiiiiiit très fort. Remuez comme vous pouvez, puis, mélangez avec le reste de la garniture.

Sortez vos plus belles baguettes chinoises, servez avec du riz blanc, et … enjoy!!!