catégorie

Entrées

Apéritifs, Entrées, Salé

Recette pour un Noël végane : rillettes de protéines de soja texturées

Oui, ça commence à sentir Noël, hein! Heureusement, les idées de recettes véganes pour Noël se multiplient sur les blogs et nous offrent un super choix d’entrées, plats et desserts à mettre à notre table. Cette fin d’année était un peu spéciale pour moi avec le lancement de mon nouveau projet professionnel, (il est encore temps de participer à ma campagne de crowdfunding d’ailleurs!) je pensais ne pas avoir le temps de vous proposer de nouvelles recette de Noël… Mais finalement, une inspiration en entrainant une autre, me voici avec un menu complet pour les fêtes qui vous sera dévoilé d’ici à la semaine prochaine!

Cette recette de rillettes véganes peut bien sur être servie en dehors de Noël, personne ne vous en voudra! J’ai fait un choix d’ingrédients assez simple, mais libre à vous de choisir des ingrédients un peu plus luxueux (des cèpes à la place des champignons de paris, de l’huile de truffe…). Le point principal à ne pas oublier lorsque vous la réaliserez, c’est que les protéines de soja auront le goût de ce que vous leur donnerez! Elles n’ont pas de goût à la base, il faut donc veiller à bien les assaisonner et les accompagner. Elle sont très chouette dans cette recette car elle viennent rappeler la texture un peu filandreuse des rillettes.

Les protéines de soja texturées se trouvent de plus en plus facilement en supermarché, ou même en vrac en magasin bio! On dit souvent qu’il faut les réhydrater dans un bouillon bien aromatisé pour leur donner du goût, mais je fais un peu différemment. En effet, après avoir testé plusieurs manières de faire, je trouve plus intéressant de les “parfumer” après les avoir réhydratées. Donc, à part si je peux réutiliser le bouillon dans lequel je les réhydrate, je préfère les réhydrater tout simplement à l’eau bouillante, et les aromatiser après, une fois cuites, soit en les déglaçant, ou en les caramélisant (sauce soja + sirop d’érable : meilleure option). Elles sont ainsi super goûtues, et je ne gaspille pas un bouillon pour les réhydrater! Essayez, vous m’en direz des nouvelles!

recette de rillettes vegan de protéines de soja texturées

Rillettes de protéines de soja texturées – véganes

pour un gros bol

Ingrédients :

  • 60g de protéines de soja texturées (poids sec)
  • 1 oignon
  • 3 échalotes
  • 3 gousses d’ail
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 cuillère à soupe de bouillon de légumes en poudre (ou un cube de bouillon)
  • 15cl de vin blanc sec
  • 200g de champignons de Paris
  • 100ml de crème de soja
  • sel, poivre, 5 baies

Préparation :

Mettez les protéines de soja texturées (PST) dans un saladier, recouvrez d’eau bouillante, couvrez et laissez réhydrater une quinzaine de minutes. Égouttez les et pressez-les bien pour enlever le maximum d’eau.

Faites chauffer un fond d’huile d’olive dans une sauteuse, ajoutez les PST. Laissez les jusqu’à ce que chaque face soit bien dorée. Pendant que les PST dorent, hachez grossièrement l’oignon, les échalotes et l’ail. Ajoutez les aux PST. Ajoutez les champignons coupés grossièrement. Laissez suer un moment. Salez, poivrez, ajoutez du 5 baies, le bouillon en poudre, le laurier et le vin blanc. Laissez fondre jusqu’à ce que les champignons soient cuits.

Mettez la préparation dans un mixeur, enlevez le laurier, et ajoutez la crème de soja. Mixez, mais pas complètement pour laisser de la texture. rectifier l’assaisonnement et réservez au frais.

Ces rillettes véganes se conservent au frais quelques  jours.

Si cette recette vous plait, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour la retrouver plus facilement.

Pensez à me taguer sur les réseaux sociaux si vous réalisez l’une de mes recettes, je me ferais un plaisir de partager vos publications!

Retrouvez ICI mes articles des Noëls précédents pour encore plus d’inspiration!

recette de rillettes vegan de protéines de soja texturées

recette de rillettes vegan de protéines de soja texturées

recette de rillettes vegan de protéines de soja texturées

 

Entrées, Salé

Salade de chou japonaise

J’étais un peu embêtée pour nommer cet article, car cette salade de chou est à peu près autant une spécialité japonaise que je suis la reine d’Angleterre les naans au fromage une spécialité indienne et les nems une spécialité chinoise… Je ne sais pas pourquoi certains standards continuent à s’imposer comme ça. Après, je ne râle pas, j’adore la salade de chou à la japonaise qui accompagne mes veggie-makis (qui ne sont pas non plus une vraie spécialité japonaise, nous voilà bien!). Du coup, j’ai décidé d’en faire pour utiliser mon chou blanc dont je ne savais que faire.

Pour faire cette salade, le choux doit mariner dans le vinaigre de riz. Je ne l’ai pas rincé après qu’il ai mariné, il reste donc bien vinaigré. Si cela vous dérange, rincez-le rapidement après l’avoir fait mariner. L’avantage de cette salade c’est qu’elle se conserve plusieurs jours au frais, pensez-y pour agrémenter vos lunch-boxs!

recette de salade de chou à la japonaise - vegan Lire la suite

Entrées, Salé

Crème brûlée aux cèpes { Noël 2016 }

Chose promise chom’du, chose due, voici donc la première recette de mon menu de Noël! Les fêtes sont souvent un moment redouté quand on est végéta*ien. Entre les reflexions de tata Jacqueline et tonton Roger, notre grand-mère qui a peur qu’on tombe d’inanition à tout moment, les repas (bien trop longs, trop copieux et trop nombreux) passés à se justifier sur nos choix, et l’étalage remarquable de cadavres (déso, à un moment faut appeler un chat un chat) à table, ben, souvent, c’est pas fastoche. A côté le barbecue du travail du mois d’août c’est easy! Mais, comme on est pas là pour (trop) se plaindre, rêvons surtout à ce qu’on va pouvoir se mettre dans le bedon qui soit festif, gourmand, raffiné et surtout sans cruauté!
Une crème brûlée, salée, aux cèpes qui fera une entrée de fêtes remarquable à votre table! J’ai chipé l’idée dans le magazine Esprit Veggie, mais opté pour une réalisation totalement différente : la recette d’Esprit Veggie contient des oeufs, alors que je voulais une version complètement végane.

Je vous donne le même conseil qu’habituellement : même si vous êtes la/le seul·e végé, prévoyez plus que votre part, tout le monde voudra goûter 😉

J’ai donc décidé d’utiliser des noix de cajou pour retrouver le côté très crémeux et riche de la crème brûlée, avec de l’agar-agar pour la texture. J’ai utilisé de la poudre de cèpes que j’ai fait moi même au deshydrateur, mais c’est également un produit que l’on peut trouver en magasin bio ou épiceries fines. Si vous ne trouvez pas de poudre, optez pour des cèpes séchés et réduisez-les vous-même en poudre à l’aide d’un robot ou blender. Le rendu est assez incroyable, on retrouve vraiment le crémeux de la crème brûlée classique. C’est pourquoi j’ai choisi de la servir dans de tout petits ramequins : pour que vous gardiez de la place pour le reste!

Cette recette est vraiment très simple à faire! Je vous conseille de caraméliser vos crèmes brûlées au dernier moment pour que la croute de sucre reste bien croquante. Couvrez-les bien quand vous les conservez au frais, car sinon, elles ont tendance à s’oxyder rapidement (ça n’est pas toxique, mais juste pas très joli).

Si vous cherchez d’autres idées pour votre menu de Noël, je vous renvoie vers mes articles de l’an dernier où j’avais sélectionné plein de recettes, de l’entrée au dessert :

les amuses-bouches et les entrées

les plats et accompagnements

les desserts et gourmandises

crème brûlée aux cèpes, recette végane, noël Lire la suite