Browsing Tag

champignons

Pâtisserie, Plats principaux, Salé, Sucré

Reprise des programmes : Sur ma table de Noël, suite & fin : pain d’épices et patidoux farcis de Noël

Je me décide à reprendre la plume après cette semaine éprouvante. Je n’avais pas le coeur à venir ici faire la mariole avec mes recettes. De beaux articles ont été écrits sur ce qu’il s’est passé, je ne vais pas en faire un énième. Je voulais juste dire que j’ai été touchée, très. J’ai fait l’erreur de passer le mercredi sur les réseaux sociaux, impossible de m’en descotcher, droguée à cette actu terrifiante et sidérante.

Charlie Hebdo, je l’ai toujours vu chez mon papa, depuis que je suis petite. En duo avec le canard enchaîné. Quand je suis partie vivre “à la ville” du haut de mes 18 ans, il m’a paru évident d’acheter Charlie de temps en temps. Je me souviens avoir découpé quelques couvertures et autres dessins pour afficher sur les murs de ma chambre d’étudiante. C’était au moment de Le Pen au 2ème tour, du référendum sur la constitution européenne, y’avait de quoi faire et dessiner… Je me souviens d’un dessin avec deux personnages, l’un dit à l’autre : “tu vas faire quoi pour le référendum ?” et l’autre répond “des pâtes”. J’en ai plein des souvenirs comme ça, et même si je ne l’achetais plus régulièrement,  j’étais attachée à ce journal. Et bien sur à la liberté d’expression…

Ca devient difficile d’écrire à ce sujet, tant la récupération politicienne est en plein boum, mais j’ai fermé mes yeux et mes oreilles, et savouré en mode bisounours ce que j’ai voulu voir comme une union nationale, que j’ai trouvé émouvante. J’ai senti que ma peine était partagée.

Et puis, la vie continue, les blogs ont repris leur existence, et il est grand temps que le mien fasse de même, sinon, vous aurez mes recettes de Noël à Pâques…

Du coup vous en avez deux pour le prix d’une! Un pain d’épice tellement délicieux qu’on dirait “un vrai”, et des patidoux farcis avec des marrons, des cèpes et du tofu fumé, pour faire baver l’envie vos convives omnis!

Pain d’épices (vegan)

Ingrédients :

  • 240 g de farine de seigle
  • 100 g de sucre complet (important pour le goût “brut”)
  • 40 g de melasse
  • 80 g d’un sucrant liquide (j’ai utilisé le sirop d’orange qui me restait de la confection de mes orangettes, mais du sirop d’érable ira parfaitement)
  • 90 g de lait végétal (amande ici)
  • 2 cuillères à café de 5 épices
  • 1 sachet de levure chimique
  • une grosse pincée de bicarbonate de soude

 

Préparation :

Easy!

Mélangez d’un côté les ingrédients liquides, de l’autre les ingrédients secs, puis, mélangez tout ensemble! Versez la préparation dans un moule à cake et enfournez à 160°c pour une cinquantaine de minutes. Vous pouvez tester la cuisson en plantant un couteau dans le pain d’épices, il doit ressortir sec.

Ce pain d’épices est vraiment une réussite, il se conserve bien et vous régalera aussi bien au petit déjeuner qu’à l’apéritif pour des toasts sucrés-salés.

Enjoy!

Patidoux farçis de Noël

Ingrédients :

  • 4 patidoux (ou 3 patidoux et une jack be little comme chez moi)
  • 150 g de tofu fumé
  • 1 tête de brocolis
  • 150 g de marrons cuits
  • 1 oignon
  • un bocal de cèpes (ou des cèpes frais/surgelés ou d’autres champignons)
  • de la crème de soja

Préparation :

Faites cuire les champignons dans une poêle huilée. Quand ils ont perdu leur eau, ajoutez le tofu coupés en petits dés, et l’oignon haché.

Pendant que tout ce petit monde cuit gentiment, détaillez les fleurettes de brocolis et faites les cuire à l’eau ou à la vapeur quelques minutes, de manière à ce qu’ils restent bien croquants (histoire d’éviter d’avoir de la purée de brocolis).

Occupez vous d’évidez les patidous ou autres courges que vous avez choisi.

Mélangez le contenu de la 1ère poêlée avec les brocolis et les marrons coupés en morceaux. Arrosez généreusement de crème de soja.

Remplissez chaque patidou du mélange et enfournez à 180°c pendant 45 minutes environ, ça dépend de votre four, et de la taille des patidoux. Je vous conseille de les faire cuire dans un plat pouvant se couvrir, pour ne pas qu’ils se dessèchent. C’est cuit quand les patidoux sont tendres.

Enjoy!

 

Plats principaux, Salé

Poêlée de kale, champignons, oignon, & pignons de pin

Bon, il semblerait que notre ami le kale s’installe tranquillement en France… On en trouve de plus en plus facilement, et il n’appartient plus qu’aux foodistas averties. Même si d’habitude, j’ai tendance à fuir ce qui est tendance (lol), je dois avouer que je l’aime vraiment bien ce chou! Il a bon goût, il est facilement digérable, il est facile à préparer, et il est aimé même de ceux qui n’aiment pas le chou!

Pour cette recette, j’avais envie de le manger cuit, et donc chaud (l’automne qui arrive, tout ça tout ça…). J’ai eu envie d’un plat “forestier”, d’où les champignons et les pignons! J’aurais bien mis des cèpes ou des girolles, mais je ne connais pas de coin à champignons par chez moi, et il est hors de question que je les achète à prix d’or alors qu’enfant, je n’avais qu’à me baisser pour les ramasser…

Poêlée de kale, champignons, oignon, & pignons de pin

pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 6-7 feuilles de kale
  • 1 oignon
  • une douzaine de gros champignons de Paris (essayez avec des shitakés, ça doit être délicieux!)
  • une poignée de pignons de pin
  • une poignée de persil
  • deux gousses d’ail

Préparation :

Coupez les champignons en 4, afin de garder des quartiers assez gros. Faites les revenir à feu vif pour les faire dorer. Quand ils ont doré, laissez les dans la poêle et baissez le feu. Ajoutez l’oignon finement émincé, et remuez.

Émincez grossièrement les feuilles de kale (pour les nervures centrales, émincez les finement), et ajoutez les au reste de la pôelée. Remuez, assaisonnez à votre goût et laissez cuire tranquillement.

Dans une poêle à part, faites torréfier les pignons de pin sans matière grasse, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Puis, ajoutez les au reste.

En fin de cuisson, ajoutez l’ail haché et le persil, remuez, et servez aussitôt. Enjoy!!

Plats principaux, Salé

Risotto aux asperges et aux champignons

(Je suis bien reviendue de brittanie. Pour tout vous dire, j’y serais bien restée pour toujours. Je vous prépare un article de mes coups de coeur pour très vite)

Dimanche, le printemps était là, et les premières asperges ont fait leur entrée sur les étals des marchés. Malheureusement, à 5000$ le kilo. Heureusement, j’en avais au congélateur, et j’ai pu assouvir mon envie de printemps tout en sauvegardant mon porte monnaie!

Il fut un temps où je me mettais la rate au cour bouillon pour faire un risotto : trouver le bon riz, la dose exacte de bouillon, le temps de cuisson ultra-précis, la bonne cuillère en bois pour remuer en huit inversé uniquement les jours impairs (et sur un pied, c’est mieux)… J’exagère à peine, mais d’après les “vraies” recettes, ça avait l’air d’être tout un art de faire un risotto…

Autant vous dire que maintenant, je me prends bien moins la tête. Ma seule exigence est sur le riz : c’est quand même vraiment meilleur avec du riz arborio qu’avec un riz rond tout bête je trouve, mais ça doit être mon côté bourgeoise. Après, une quantité approximative de bouillon, un goûtage régulier pour voir quand c’est cuit, et ça suffit à faire un délicieux petit plat déclinable à l’infini!

J’ai choisi de faire rissoler les asperges plutôt que de les faire cuire à l’eau. Vous faites bien comme vous voulez, mais c’est vrai que l’amertume ressort avec ce mode de cuisson (mais c’est bon quand même, hein, je suis pas maso!). Et pour les champignons, j’ai utilisé des champignons de paris, juste émincés et pas cuits préalablement. J’ai bien aimé les trouver juste réchauffés et pas cuits dans le risotto.

Risotto aux asperges et aux champignons

pour 3-4 personnes

Ingrédients :

  • un verre de riz arborio
  • une quinzaine de pointes d’asperges
  • une dizaine de champignons de paris
  • un oignon
  • une cuilllère à soupe de bouillon de légumes en poudre (ou un cube)
  • une poignée de persil

 

Préparation :

Hachez grossièrement l’oignon, et faites le fondre doucement dans un peu d’huile. Quand il devient translucide, ajoutez le riz, et remuez. Couvrez de bouillon (votre cuillère de bouillon en poudre mélangée à de l’eau bouillante), et laissez cuire tranquillement, en remuant et goûtant de temps en temps. Si besoin, rajoutez du bouillon petit à petit. Stoppez le feu quand le riz est cuit (c’est mieux), et que la texture est encore bien mouillée.

Pendant que le riz cuit, épluchez vos asperges et faites les revenir doucement dans un peu d’huile. Si vous en utilisez des surgelées, vous pouvez les poêler directement congelées.

Émincez les champignons de Paris.

Quand le riz est cuit, ajoutez les légumes, le persil haché, et remuez avant de servir immédiatement.

Enjoy!