Browsing Tag

pois chiche

Plats principaux, Salé

Tajine

On ne peut pas dire que je m’y connaisse beaucoup en tajine, mais j’ai l’impression que c’est comme les crêpes : il y a autant de familles que de recettes! Alors, disons que je me situe dans la famille épices douces et fruits secs, j’espère que ça vous plaira!

J’ai appris cette manière de faire auprès d’une amie d’une amie qui nous avait régalées avec sa recette. Des légumes tendrement compotés, il n’en faut pas plus pour me faire craquer… Les conseils à retenir : ne pas lésiner sur l’huile d’olive au fond du plat, et tapisser d’un lit d’ail et d’oignon. Ensuite, tous les légumes/fruits secs se prêtent à votre fantaisie, laissez libre court à votre imagination! (ok, surtout au contenu de votre frigo!). Et surtout, ne lésinez pas sur les épices pour que votre plat soit vraiment goûtu! (j’ai du mettre deux cuillères à café de chaque épice notée dans ma recette).

Je crois que cette recette de tajine va accompagner tranquillement mon entrée dans l’automne, on peut aisément y mélanger les légumes d’été encore bien présents et y glisser nonchalamment un petit potimmaron pour que notre palais se réhabitue à ces saveurs douces… Et finalement, même si le temps de cuisson est important, cela reste un plat plutôt rapide à préparer, et qui cuit sans surveillance, nous laissant le temps de vaquer à d’autres occupations.

Alors, je vous ai convaincu de ressortir votre plat à tajine du placard ?

NB : d’ailleurs, si vous n’avez pas de plat à tajine, essayez dans une cocotte en fonte ou en terre, je pense que le résultat sera pas mal non plus!

Tajine

pour 6 personnes

 

Ingrédients :

  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 250 g de potimarron
  • 350 g d’aubergine
  • 250 g de pois chiche cuits
  • 100 g de courgette
  • 100 g de carotte
  • 300 g de tomate
  • 5 ou 6 abricots secs
  • 5 ou 6 figues séchées
  • une poignée d’amande
  • des épices : sel, poivre, cumin, fenugrec, nigelle, raz el hanout, piment (moi j’ai fait sans, je voulais de la douceur)
  • de la coriandre fraîche

 

Préparation :

Préchauffez votre four à 210°c.

Mettez un fond d’huile d’olive dans votre plat à tajine. Ajoutez les oignons et l’ail haches.

Ensuite, ajoutez les autres légumes coupés en dés, en parsemant entre chaque couche d’épices (et allez-y généreusement on a dit!).

Terminez en priant pour que le plat ferme par la coriandre fraîche que vous déposerez au sommet. Fermez le plat, et enfournez pour 1h15. Pas besoin d’ouvrir, de remuer, de quoi que ce soit, vous laissez tout seul, ça sera bon!

Servez avec de la semoule de couscous ou du boulghour, et enjoy!!

 

 

 

Continue Reading

Apéritifs, Salé

Houmous au poivron rôti et piment d’Espelette

Encore une recette qui ne devait pas se retrouver ici à la base, mais finalement, en goûtant,  je me suis dit que c’était “bloguable”. Alors, du coup, j’ai fait vite fait des photos avant que les invités n’arrivent, d’où le “stylisme” plus que minimaliste 😉

Je dois vous l’avouer, je correspond parfaitement au cliché du végéta*ien qui adore le houmous. Et mon houmous a évolué au fil du temps. Il y a quelques années, il était trèèèèèèèès aillé, et puis, il est devenu plus doux, plus citronné. Et tout récemment, j’ai découvert que le cumin et le fenugrec faisaient merveille pour le sublimer.

Je me suis mise aussi à glisser d’autres légumes dans mon houmous, comme ce houmous de betterave, vous vous rappelez ?

Et cette fois ci, c’est un poivron rôti au four qui est venu s’y glisser! Il apporte une touche douce et sucrée qui arrive après le goût du pois chiche qui reste puissant, pour finir sur la note de piment d’Espelette. Plutôt réussie l’affaire! Les invités ont aimé, même que mon ami d’origine Libanaise, super cuistot, d’habitude un peu difficile, m’a demandé la recette : un gage de qualité!

Houmous au poivron rôti et piment d’Espelette

pour un grand bol

Ingrédients :

  • 240 g de pois chiches cuits (une petite boite quoi)
  • 1 poivron rouge
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 2 cuillère à soupe de tahin (purée de sésame)
  • une gousse d’ail hachée
  • du piment d’Espelette en poudre
  • sel, poivre

Préparation :

Commencez par vous occuper du poivron. Mettez le en entier au four à 180°c  jusqu’à ce qu’ils noircisse. Sortez le et emballe le dans un sac plastique/torchon/tupperware jusqu’à ce qu’il refroidisse. Ainsi, la peau partira toute seule!

Réalisez votre houmous : mettez les pois chiche dans la bol de votre robot, ajoutez l’ail, le tahin, le jus de citron, les huiles, les sel et le poivre. Zoum-zoumez. Ajoutez un peu d’eau si la texture n’est pas assez fine.

Ajoutez le poivron rôti coupé grossièrement et le piment d’Espelette. Zoum-zoumez encore. Goutez, rectifiez les assaisonements et la texture en ajoutant plus ou moins de liquide (eau ou huile).

Réservez au frais en attendant les invités!

Enjoy!

Desserts, Les bases, Sucré

Le coup de coeur du dimanche #10 : Mousse au chocolat au “blanc de pois chiche”

Pour paraphraser un certain Mr Jobs, mes amis, ceci est une révolution! Une révolution qui fait tranquillement le tour de la blogosphère végéta*ienne, et pour cause, c’est une technique inédite et incroyable que nous enseigne le blog révolution végétale

Breaking news! Si vous consommez des légumineuses en conserve, ne jetez plus le jus dans lequel elles baignent, car il a la faculté de monter en neige comme des blancs d’oeufs!! A vous donc les mousses au chocolat, les iles flottantes et autres dacquoises!

Il a fallu que je teste, et… oui, c’est tout bonnement incroyable! Non seulement ça marche, mais surtout c’est bluffant tant au niveau de la texture que du goût! Ma mousse au chocolat ressemblait à s’y méprendre à une mousse au chocolat faites avec des oeufs.

Je vous laisse aller voir sur le blog de Révolution Végétale pour voir la recette exacte, et toutes les autres recettes partagées là bas. C’est vraiment un blog novateur, qui risque de révolutionner votre cuisine!

Quelques précisions de mon côté :

  • Les “blancs” de pois chiche montent plus lentement que les oeufs, patience donc!
  • Je n’ai pas mis de gomme de guar, ça n’a pas empêché la mousse de se tenir, même jusqu’au lendemain.
  • J’ai ajouté du sucre glace aux “blancs” car ils étaient vraiment salés à la base, cela doit dépendre des marques…
  • pour 4 ramequins, j’ai utilisé 120 g de “blancs” et 150 g de chocolat (plus 2 ou 3 cuillères à soupe de sucre) et une goutte de jus de citron