Browsing Tag

huile d’olive

Apéritifs, Salé

Poivrons marinés à l’huile d’olive, ail & basilic

Alors je sais, c’est officiellement l’automne, mais, comme chaque année, je suis loooooin d’être prête à switcher sur les légumes d’automne. Vous allez encore avoir des légumes d’été par ici, jusqu’à ce que mort s’en suive qu’il n’y en ai plus sur les étals des marchés! Pour l’instant, je boude les courges, c’est trop tôt!

Aujourd’hui, une recette toute simple, bien connue de tous : les poivrons marinés! Vous savez, cette fameuse recette où on maltraite des poivrons : après les avoir fait cramer au four, on les enferme dans un sac plastique pour les éplucher facilement ?! Je connaissais cette technique, mais je n’avais encore jamais essayé. Comme quoi, il n’est jamais trop tard, et ça m’évitera à l’avenir d’acheté des poivrons marinés à prix d’or en bocaux ou chez les traiteurs. Économie, personnalisation de la recette, fierté de l’avoir fait soit même : que demander de plus ? 100 balles et un mars vegan ?! N’en demandez pas trop quand même…

recette poivrons marinés

Poivrons marinés à l’huile d’olive, ail & basilic

pour un apéro (par exemple…)

 

Ingrédients :

  • 4 poivrons de la couleur de votre choix
  • une poignée de feuille de basilic
  • 2 gousses d’ail
  • de l’huile d’olive

Préparation :

Vous allez voir, la préparation est minimale : allumez votre four sur 200°c, mettez les poivrons en entier sur une plaque et enfournez jusqu’à ce que les poivrons roussissent sérieusement. Si besoin, tournez les à mi-cuisson.

Quand la peau est noire, et les poivrons un peu rabougris, sortez les du four, et enfermez les poivrons dans un sac plastique, le temps qu’ils refroidissent. Ne me demandez pas par quel miracle, mais ça va faire qu’il vont être super facile à éplucher.

Pendant que les poivrons refroidissent, occupez vous d’aromatiser votre huile : dans un mortier, pillez les feuilles de basilic avec l’ail, et ajoutez de l’huile d’olive, du sel du poivre selon votre goût.

Une fois les poivrons refroidis, épluchés, et coupés, vous pouvez les mélanger à votre huile aromatisée, ou utiliser un pinceau pour les badigeonner (ce que j’ai fait ici)

Ces poivrons seront délicieux en petits tapas, accompagnés pourquoi pas d’une tartine de fromage végétal frais. Enjoy!

recette poivrons marinés

recette poivrons marinés

Lifestyle, Mes découvertes du mois

Le coup de coeur du dimanche # 8 : huile d’olive et chocolat

Quand j’ai crée ce blog, j’avais comme ambition de parler de produits « d’épicerie » vegan que je goûtais. Il y a même une catégorie épicerie, complètement sous-utilisée! Ce coup de coeur du dimanche est l’occasion de me rattraper un tout petit peu, en vous parlant d’huile d’olive et de chocolat.

Pas les deux ensemble, hein! (ça pourrait, mais pas là…)

Commençons par l’huile d’olive. Arnaud Gillet m’a contacté pour me parler de son huile d’olive, qu’il produit lui même en Crète, et qu’il expédie jusqu’en France. J’ai consulté son site, vu sa petite vidéo, et surtout j’avais en tête l’article de Marie Chioca qui avait déjà présenté son huile d’olive, et en avait dit le plus grand bien. Arnaud m’a donc envoyé un joli colis bien garni pour découvrir son huile d’olive, qui est absolument délicieuse! C’est la récolte 2014, elle est encore toute jeune, j’ai aussi hâte de voir comment elle va évoluer!

Si vous cherchez une huile d’olive de qualité, en direct du producteur, et à un prix raisonnable (10€ le litre), vous pouvez laisser un message sur le site Terre de Crète pour passer commande. (et pour éviter de multiplier les commandes, et donc le transport, n’h’ésitez pas à regrouper vos commandes pour l’année par exemple)

Et, sans transition, parlons pâte à tartiner! On le sait tous, le nutella, en plus de ne pas être végétalien, est surtout une belle saloperie saleté. Heureusement, les recettes de pâte à tartiner maison fleurissent sur le net, et les ersatz en magasins bio. Mais, pour ce qui est des pâtes à tartiner toutes prêtes, je n’ai jamais trouvé mon bonheur. C’est bon, certes, mais la texture n’est souvent pas assez fluide, un peu trop granuleuse, des fois c’est même un peu trop sain (quelle horreur 😉 )…

Mais ça c’était avant de tomber complètement par hasard sur cette pâte à tartiner du chocolatier Dardenne, au lait d’amande. Intriguée, je checke comme à mon habitude la liste des ingrédients à la recherche de la « poudre de petit lait » ou autre, et non, rien d’animal dans cette pâte à tartiner! En plus, elle est bio, et équitable, et fabriquée à Luchon, donc dans le département : je prends!

Et les bonnes surprises continuent à la dégustation : une texture aussi fluide que le Nute**a, et un goût… Oh my god!!!! Parfait : on sent la noisette, le chocolat, l’équilibre est parfait! C’est un délice! Une tuerie! Le pot ne résiste pas longtemps….

A titre indicatif, la composition de la pâte à tartiner noisette-chocolat au lait d’amande : noisettes 40%, sucre de canne blond, lait d’amande ( amande delipidee)  7%, huile de tournesol,masse de cacao, poudre de cacao dégraissée , beurre de cacao, chocolat 12% mini

Si vous tomber sur cette marque, je vous conseille de jeter un oeil aux compositions, vous trouverez du vegan, et du sans gluten 🙂

Les amis, la conquête du monde est en marche!

 

Plats principaux, Salé

Briam * recette grecque : légumes compotés au four *

Il y a quelques années, je suis partie en vacances en Grèce avec deux amies. J’en garde un souvenir extraordinaire! Les paysages, les baignades bien sur, mais … surtout la cuisine (et oui, on se refait pas!). Les meilleures tomates du monde, les oignons rouges, la fêta (pas vegan…)… miam! Un midi, alors que nous étions à Delphes, nous avons mangé dans une petite taverne comme il y en a tant en Grèce. Et j’ai donc choisi comme plat un briam, aka la meilleure chose du monde. Le briam, c’est un peu un cousin du tian auquel on aurait rajouté des pommes de terre et des carottes. On a donc des légumes cuits longtemps et doucement au four jusqu’à ce qu’ils soient bien compotés, avec une bonne rasade d’huile d’olive, de thym et de romarin : un délice! Ici, je l’ai servi avec du boulghour, mais avec du riz, c’est très bien aussi!

briam

Briam

pour 4 personnes

 

Ingrédients :

  • une aubergine
  • une courgette
  • un poivron rouge
  • 4 pommes de terre
  • 4 carottes
  • un oignon
  • 3 gousses d’ail
  • thym, romarin
  • de l’huile d’olive

 

Préparation :

Préparez vos légumes : épluchez ce qui doit l’être et détaillez tout ce beau monde en gros dés (sauf les carottes, en rondelles c’est mieux). Hachez grossièrement l’oignon, et coupez l’ail en fines lamelles.

Placez les dans une cocotte qui passe au four. Salez, poivrez, thymez , laurietisez et romarinez. Arrosez d’huile d’olive, et remuez (avec le mains, c’est le plus simple). Couvrez et enfournez à 180°c pendant 1h30. Au bout de ce temps là, découvrez pour faire dorer une demie heure supplémentaire (les temps varient selon les fours, je vous fait confiance pour adapter selon le votre).

Fermez les yeux, respirez, croyez vous en Grèce, et… Enjoy!!

Briam Collage