Apéritifs, Salé

Comme du saumon fumé de carottes…

Cette année, je trouve que pour les fêtes, les recettes “de la mer” ont eu le vent en poupe au royaume de la véganie. J’ai donc vu passer plein de recettes de saumon fumé de carottes, de gravelax végane, et… je ne vous cache pas que j’étais dubitative…

Mais au dernier moment, j’ai décidé d’essayer d’en faire pour le réveillon du nouvel an. J’ai fait un peu un mix de ce que je me rappelais des recettes que j’avais vu. J’ai vu après coup que j’avais plutôt forcé la dose niveau quantité d’algues et sauce soja, mais sans aucun regrets, car, contre toute attente c’était super bon, et assez bluffant j’ai trouvé! J’ai fait cuire les carottes très très légèrement à la vapeur pour les attendrir, et ainsi on avait quelque chose d’approchant côté texture; et côté goût, entre la sauce soja qui allume le clignotant “salé”, les algues qui allument le clignotant “iodé”, le cream cheese pour aller avec qui allume le clignotant “crémeux”, la fumée liquide qui allume le clignottant “fumé” (sans déconner!) et le filet de citron et l’aneth dessus qui allument le clignotant “ceci est du poisson”, ben, ça fait franchement la blague! Mon homme était dubitatif à la 1ère bouchée sur la ressemblance, mais il a finalement trouvé que oui, il y avait un truc!
Et pour répondre à l’éternelle question : “mais pourquoi vous les végés vous voulez des trucs qui ressemblent à de la viande/poisson, c’est pas cohérent ?!”. Me concernant, je ne mange pas d’animaux par choix éthique et politique, et pas parce que je n’en n’aime pas le goût. Donc, si par des recettes, je peux retrouver un souvenir gustatif, une madeleine de proust, et partager un moment de convivialité avec mes proches sans tuer d’animaux, et bien, je saute sur l’occasion! (si cette question continue à vous turlupiner, je vous renvoie au très chouette article d’un végant extrémiste juste ici).

Trêve de bavardage, place à la recette!

 

recette de saumon fumé vegan à base de carottes

Saumon fumé de carottes (végane)

Lire la suite

Les bases, Salé

Cream cheese végane

Le cream cheese végane a été une de mes premières découvertes en fromages véganes. Et croyez-moi, ça a été une petite révolution de réaliser qu’on pouvait en faire tout simplement en égouttant des yaourts de soja. La version de la recette que je vous livre là est une version enrichie (dans tous les sens du terme) de ma 1ère recette publiée il y a quelques années ici-même.

Alors, déjà, le cream cheese, c’est quoi ? C’est un fromage frais à tartiner. Pour citer quelques marques célèbres à base de lait animal, il y a par exemple le philadelphia, le saint môret, le Madame Loik, le boursin, etc… L’avantage de ce type de fromage, c’est qu’il est personnalisable à l’envi! Vous pouvez le laisser nature, ou bien l’agrémenter d’ail, fines herbes, noix, figues ou épices… Il est délicieux simplement tartiné sur du pain, mais peut aussi servir de dip pour y tremper des bâtonnets de légumes, ou de base pour de délicieux sandwichs.

Quand on veut véganiser la chose, on a souvent 2 options : le yaourt de soja égoutté, ou les noix de cajou. Cette recette est un mix des deux techniques! Les noix de cajou viennent apporter du crémeux et du gras à une base de yaourt de soja plus légère. Elles gomment aussi complètement le goût du yaourt de soja. Et l’avantage de ne pas utiliser que des noix de cajou, c’est que cela revient moins cher, car si leur crémeux est magique, leur prix l’est tout autant, mais pas dans le bon sens! Selon votre budget et vos envies, vous pouvez augmenter la quantité de noix de cajou : plus il y en a, plus le résultat sera riche et crémeux.

Bref, une recette simplissime qui ravira tous les palais, même ceux des personnes encore très habituées au goût et à la texture des fromages au lait animal.

(pardonnez les photos qui ont été prises in-extremis juste avant dégustation le soir du réveillon du 31, et d’ailleurs, la prochaine recette aussi ^^)

recette cream cheese végane type philadelphia

Cream cheese végane

pour un bol

 

Ingrédients :

  • 400g de yaourts de soja nature
  • 60g de noix de cajou non grillées, non salées
  • sel, poivre
  • 20ml de jus de citron
  • de quoi agrémenter votre fromage : ail et persil ici

Préparation :

Faites tremper les noix de cajou dans un bol d’eau chaude pendant quelques heures. cela va les ramollir et elles seront plus faciles à mixer.

Prenez une passoire, recouvrez-là d’un torchon et videz dessus votre yaourt de soja. Repliez le torchon pour recouvrir complètement le yaourt et recouvrez d’une petite assiette. Mettez du poids sur cette petite assiette pour presser le yaourt qui rendra son eau beaucoup plus rapidement (utilisez une brique de lait ou autre). Placez la passoire ainsi lestée sur une assiette creuse et au frigo pour quelques heures.

Mettez dans le bol de votre blender ou de votre robot le yaourt de soja égoutté, les noix de cajou égouttées, le jus de citron, salez, poivrez, et ajoutez les extra de votre choix. pour cette quantité, j’ai mis 2 gousses d’ail et une belle poignée de persil (après le mixage le persil!). Mixez jusqu’à obtenir une texture crémeuse.

Réservez au frais. Ce fromage se conserve plusieurs jours au frigo.

Si cette recette vous plait, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour la retrouver plus facilement.

Pensez à me taguer sur les réseaux sociaux ou à utiliser le hashtag #rosecitronvg si vous réalisez l’une de mes recettes, je me ferais un plaisir de partager vos publications!

recette de cream cheese vegan type philadelphia

recette de cream cheese vegan type philadelphia

recette de cream cheese vegan type philadelphia

recette de cream cheese vegan type philadelphia

Pâtisserie, Sucré

Galette des rois à la frangipane végane

Je vous avais déjà proposé une recette de galette des rois à la frangipane végane il y a 4 ans déjà (!), mais les photos ont disparu dans les méandres de l’internet et de mon disque dur, c’était donc l’occasion pour vous en reproposer une nouvelle, avec un petit truc en plus qui change vraiment tout croyez moi!

Allez, je ne vais pas faire durer le suspens d’avantage. LE truc qui change tout, c’est de faire soi même sa poudre d’amande au lieu de l’acheter déjà toute faite. Pour cela, vous devez faire tremper les amandes pour pouvoir retirer la peau qui les recouvre. Une fois ainsi émondées, vous pourrez les passer au four pour les torréfier, et là, vous obtiendrez un goût d’amande grillées absolument incroyable qui changera tout au goût de votre galette des rois, je vous le garantis ! Et, vraiment, je vous invite à utiliser cette technique dans toutes les autres recettes qui nécessitent de la poudre d’amande, le goût est inimitable, réellement ! Et ça n’est pas si long que ça à faire, surtout pour une petite quantité d’amande comme ici !

Et si vous êtes team “couronne briochée”, je vous renvoie à ma recette de l’année dernière!

recette galette des rois frangipane vegan

Galette des rois à la frangipane végane

pour une galette de 25cm de diamètre

 

Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées (beaucoup ne contiennent pas de beurre, regardez les compo)
  • 250g d’amandes
  • 100g de compote de pommes
  • 100g de margarine (le st-hubert bio est végane)
  • 30g de fécule (maïzena ici)
  • 100g de sucre en poudre
  • de l’arôme d’amande amère (la quantité dépend des marques, fiez-vous à ce qui est marqué sur l’emballage du votre)
  • une pincée de sel
  • un peu de lait végétal, de sirop d’agave et de confiture pour la dorure

Préparation :

Faites tremper les amandes dans de l’eau très chaude, limite bouillante. Sortez les de l’eau par petite quantité, et enlevez les peaux. Vous verrez, cela se fait très facilement quand les amandes ont trempé. Une fois toutes vos amandes émondées, mettez les sur un papier cuisson et sur une plaque qui passe au four. Faites les torréfier à 180°c pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’elles soient légèrement colorées. Laissez les refroidir, avant de les passer au robot ou au blender pour les réduire en poudre.

Mettez la poudre d’amande dans un saladier, ajoutez la compote, la margarine fondue, la fécule et le sucre (ajoutez le en dernier, pour ajuster la quantité selon vos goûts). Mélangez bien l’ensemble, ajoutez l’arôme d’amande amère et la pincée de sel.

préparation galette des rois frangipane vegane

Déroulez une première pâte feuilletée. Découpez une bande d’environ 2 ou 3cm et réservez-là (photo 1). Mélangez dans un petit bol un peu de lait végétal et de sirop d’agave. Enduisez le bord de la pâte sur 2cm et appliquez délicatement la bande de pâte que vous aviez réservé (photo 2). Nappez le centre de la pâte de la préparation de frangipane (photo 3). Enduisez le bord de la pâte de lait + sirop d’agave, et déroulez la 2ème pâte feuilletée pour recouvrir la 1ère. Coupez ce qui dépasse.

Avec la pointe d’un couteau, faites de petites entailles sur le rebord de la pâte, et rayez délicatement le dessus, avec le motif de votre choix. Utilisez le motif pour faire de petits trous dans la pâte qui feront qu’elle ne gonflera pas trop à la cuisson. (photo 4).

Badigeonnez la galette du mélange lait/sirop d’agave. Enfournez à four chaud (180°c) pendant une quarantaine de minutes. A la sortie du four, badigeonnez la d’un peu de confiture d’abricot pour la faire briller. Dégustez tiède.

Si cette recette vous plait, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour la retrouver plus facilement.

Pensez à me taguer sur les réseaux sociaux ou à utiliser le hashtag #rosecitronvg si vous réalisez l’une de mes recettes, je me ferais un plaisir de partager vos publications!

recette galette des rois frangipane vegan

recette galette des rois frangipane vegan

recette galette des rois frangipane vegan

recette galette des rois frangipane vegan

recette galette des rois frangipane vegan

recette galette des rois frangipane vegan

recette galette des rois frangipane vegan

Desserts, Pâtisserie, Sucré

Recette pour un Noël végane : entremets façon cheesecake au kaki

Cette année, pas de traditionnelle buche de Noël comme l’an dernier! J’ai voulu mettre à l’honneur le kaki, un fruit que j’ai découvert assez récemment, et que j’adore! On utilise souvent des fruits exotiques lorsque l’on veut faire un dessert plutôt léger pour les fêtes, mais finalement, pas besoin d’aller chercher des fruits au bout du monde, le kaki fait le job à merveille (et la grenade aussi!). J’ai donc imaginé cet entremets au kaki façon cheesecake. Il est moins riche qu’un cheesecake (même végane!), et il a le côté frais et un peu mousseux des entremets!

Je l’ai appris en découvrant ce fruit : il existe deux variétés de kakis. L’une est astringente et se mange lorsque les fruits son blets. On mange alors la chair à la petite cuillère à même le fruit. L’autre variété est non astringente et se mange quand les fruits sont durs (mais murs!). On trouve souvent cette variété non astringente sous le nom de kaki pomme ou kaki persimmon (qui veut dire kaki en anglais d’ailleurs). On peut les manger tranchés, avec la peau, ou en croquant dedans! Pas de risque de vous tromper entre les deux variétés, si vous croquez un kaki astringent non mur, votre langue saura vous dire qu’il y a un problème (= ça râpe, c’est horrible^^). Pour cette recette, vous pouvez utiliser indifféremment les deux variétés pour l’appareil, par contre, pour la déco, utilisez des kakis pomme, sinon, vous ne pourrez pas les trancher (ou vous vous râperez la langue!).

Je vous conseille de ne pas omettre la décoration à base de kaki sur le dessus car elle apporte un plus gustatif vraiment important! Le goût du kaki est renforcé (il serait à mon gout trop peu important juste avec l’appareil, et je n’ai pas osé mettre un kaki de plus pour garder une texture qui me plaisait!). Enfin, préparez ce dessert la veille, ou au minimum le matin pour le soir.

J’espère que les préparatifs des fêtes de fin d’année se passent bien chez vous!

recette entemets façon cheesecake vegan au kaki

Lire la suite

Plats principaux, Salé

Recette pour un Noël végane : Irish Stew (ragoût à la bière) & gaufres de pommes de terre

Irish quoi ?! Oui, je ne recule devant rien, pour ce Noël végane, je vous propose un Irish stew végane! L’Irish Stew est une spécialiste Irlandaise : un ragoût à base de bière brune (et d’agneau, mais on va zapper cette partie là, hein!). Alors, c’est peut-être pas super traditionnel pour un Noël mais on s’en fout non ?! Je ne sais pas vous, mais avec le temps vraiment hivernal de ces jours derniers, j’ai envie de plats vraiment réconfortants, et je trouve que les plats en sauce sont top pour ça! Comme je vous avais déjà proposé une recette de bourguignon et de blanquette de tofu, je me suis dit que j’allais changer et vous proposer cette recette irlandaise. Gros challenge sachant que je n’aime pas trop  la bière, et encore moins la bière brune! Au final, le goût et l’amertume de la bière sont légèrement présents, mais ça n’est pas dérangeant, c’est même bon marié à tout le reste en fait!

Le gros avantage de ce plat c’est qu’il peut être préparé à l’avance, je vous le conseille même, car il fait partie des plats qui sont encore meilleurs réchauffés! Autre avantage, c’est qu’il est très versatile comme disent nos amis anglophones : vous pouvez y mettre les légumes que vous voulez, en fonction de la saison, de ce que vous avez dans votre frigo. Là par exemple, j’aurais bien ajouté des épinards en fin de cuisson et du tofu fumé 🙂

Parlons des gaufres de pommes de terre vous voulez bien ? Je mentirais si je disais que je suis arrivée facilement à une recette qui fonctionne… La cuisson n’est pas évidente, les gaufres de patates ont tendance à accrocher facilement au gaufrier… D’ailleurs si vous n’avez pas de gaufrier, vous pouvez tout à fait les transformer en pancakes, ça marchera tout aussi bien!
Mais finalement, après plusieurs essais, je suis parvenue à cette recette qui me satisfait au niveau goût, texture et “degrés d’attachement” ;). Soyez simplement vigileant·es à bien huiler votre gaufrier entre chaque fournée et à l’ouvrir délicatement en vous aidant d’une pique en bois pour bien maintenir la gaufre en place au cas où elle ait un peu accroché.

Ces gaufres peuvent également se préparer à l’avance. Vous pourrez les passer au four ou les mettre au grille-pain pour leur redonner leur croustillant!

recette irish stew vegan ragout bière et gaufre de pommes de terre

Irish Stew (ragoût à la bière) & gaufres de pommes de terre

pour 4 personnes

Ingrédients :

pour le ragoût :

  • 1 branche de celeri
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 4 pommes de terre
  • 400g de champignons de Paris
  • 4 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomates
  • 3 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de bouillon en poudre (ou un cube de bouillon de légumes)
  • 3 feuilles de laurier
  • 1 litre de bière brune
  • 20cl de vin rouge
  • 2 cuillères à soupe de fécule (maïzena)
  • 80 g de protéines de soja texturées (poids sec)

pour les gaufres de pommes de terre : vous obtiendrez 8 petites gaufres avec ces quantités

  • 500g de pommes de terre
  • 100g de farine de blé
  • 100g de fécule (maïzena)
  • 300ml de lait
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 40ml d’huile de colza
  • 1/2 bouquet de persil
  • 2 gousses d’ail

Préparation :

Pour le ragoût :

Détaillez le céleri en petits morceaux, et hachez grossièrement l’oignon et l’ail. Faites blondir tout ça dans une cocotte dans un fond d’huile. Ajoutez le concentré de tomates, salez, poivrez.
Ajoutez les carottes coupées en rondelles et les pommes de terre coupées en morceaux. Couvrez avec la bière et le vin rouge.

Ajoutez le bouillon en poudre, le laurier et le sucre. Ajoutez de l’eau pour recouvrir complètement les légumes. Laissez cuire à petits bouillons jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Ajoutez les champignons, et laissez mijoter.

Mettez les protéines de soja texturées (PST) dans un saladier, recouvrez d’eau bouillante, couvrez et laissez réhydrater une quinzaine de minutes. Égouttez les et pressez-les bien pour enlever le maximum d’eau. Faites chauffer un fond d’huile d’olive dans une sauteuse, ajoutez les PST. Laissez les jusqu’à ce que chaque face soit bien dorée. Ajoutez les au reste du ragoût. Vous pouvez laisser mijoter tout doucement encore longtemps, il n’en sera que meilleur (je l’ai laissé en tout 3h).

Un peu avant de servir, prélever une louche de bouillon et utilisez-la pour délayer la fécule. Ajoutez le mélange au ragoût, cela va épaissir le bouillon.

Pour les gaufres de pommes de terre :

Faites cuire les pommes de terre épluchées à l’eau ou à la vapeur. Une fois cuites, les écraser à la fourchette ou à l’écrase purée. Il restera des petits morceaux, c’est normal.

Ajoutez la farine, la fécule, la levure, l’ail haché, le persil ciselé, l’huile et le lait de soja. Mélangez au fouet. Vous devez obtenir une pâte à peine plus épaisse qu’une pâte à crêpe,avec toujours de fins morceaux de pommes de terre.

Huilez généreusement votre gaufrier, répartissez la pâte dans les empreintes, refermez et laissez cuire. Avec mon gaufrier (un modèle de chez Lidl en teflon, oui je sais pas bien) cela prend entre 4 et minutes. Ouvrez très délicatement le gaufrier. Les gaufres peuvent avoir accroché sur les bords, si c’est le cas, pas de panique, utilisez un pic à brochette en bois pour les décoller délicatement.

Et si vous n’avez pas de gaufrier, faites des pancakes!

Pour réchauffer les gaufres, utilisez le four ou un grille-pain. Servez avec votre Irish stew et faites sensation à Noël!

Si cette recette vous plait, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour la retrouver plus facilement.

Pensez à me taguer sur les réseaux sociaux si vous réalisez l’une de mes recettes, je me ferais un plaisir de partager vos publications!

Retrouvez ICI mes articles des Noëls précédents pour encore plus d’inspiration!

recette irish stew vegan ragout bière et gaufre de pommes de terre

recette irish stew vegan ragout bière et gaufre de pommes de terre

recette irish stew vegan ragout bière et gaufre de pommes de terre

recette irish stew vegan ragout bière et gaufre de pommes de terre

recette irish stew vegan ragout bière et gaufre de pommes de terre

recette irish stew vegan ragout bière et gaufre de pommes de terre