Dans ma vie

Road Trip en Ecosse #6 : Edinburgh

Et voilà le dernier article qui vient clôturer le récit de mon road trip en Écosse de l’été dernier (oui, il était temps, je sais!). J’ai pris beaucoup de plaisir à partager ce voyage avec vous, et la bonne nouvelle, c’est que j’ai la chance de repartir vers d’autres destinations cette année, il y aura donc d’autres articles de ce type à venir 🙂 . Nous avons passé 4 jours à Edinburgh pour terminer notre voyage. Voici les épisodes précédents si vous les aviez manqués :

Les préparatifs et infos pratiques
Loch Lomond, Falls of Falloch, Glenfinnan, Loch Eilt& Eilean Donan Castle
L’ile de Skye
Ullapool, Unapoll et Kylesku
Culloden, Craigh Na Dun, Aberfeldy et Culross

Un petit préalable : je ne vais sans doute pas vous offrir le meilleur des city guide d’Edinburgh… En effet, on était en fin de voyage, et quelques jours avant je m’étais fait une entorse à la cheville. J’y suis donc allée mollo, j’avais mal, et pas trop envie d’arpenter la ville pendant des heures dans cet état. Donc, il y a beaucoup de choses « classiques » que je n’ai pas vu : le château d’Edinburgh, Arthur’s seat (je vous ai quand même glissé 2 photos à la fin, prises par mon homme)… Mais ça ne m’a pas empêchée d’adorer ce que j’ai vu de la ville. Edinburgh est une ville très très verte, vaste, avec aussi une vieille ville magnifique et chargée d’histoire! Je serais ravie d’avoir l’occasion d’y retourner!
Et autre détail, nous avons été hébergés chez des copains qui vivent là bas, je n’ai donc pas de bons plan logement à partager avec vous.
Et dernier détail, nous y étions pendant le Fringe, un festival d’arts qui dure tout le mois d’août.  C’est un festival qui attire énormément d’artistes et de touristes, tous les arts sont représentés : chant, danse, burlesque…. Il y a des spectacles en journée, en soirée, payants, gratuits, il y en a pour tous les goûts! J’avais peur que la ville soit impraticable, mais, est-ce du au savoir-vivre des Britanniques ou pas, mais je n’ai pas eu le sentiment d’étouffer, donc, un bon point de plus pour Edinburgh!

Road-trip en Ecosse - Edinburgh

Lire la suite

Plats principaux, Recettes salées, Salé

Cassoulet végétalien

Allez, encore une recette avec laquelle je ne vais pas me faire que des amis! Je ne sais pas vous, la team végé, mais les gens autour de moi réagissent très fortement quand on végétalise des plats traditionnels en mode « han, du cassoulet vegan, mais c’est n’importe quoi », « je comprend pas ce besoin d’imiter la viande », « ah ben si tu fais ça, c’est qu’en fait ça te manque la viande, hein, avoue », j’en passe et des meilleures. Avant je prenais le temps d’expliquer pourquoi non, ça n’était pas n’importe quoi, non, ça n’est pas un « besoin » d’imiter la viande, juste de retrouver et de partager des souvenirs gustatifs, et que si je suis végétarienne, ça n’est pas parce que je n’aime pas la viande, mais c’est parce que j’aime les animaux encore plus. Non, maintenant, je demande juste aux gens qu’est-ce que ça peut bien leur faire, avant de leur préciser que je fais bien comme je veux, merci!

Le cassoulet, donc! je n’en avais jamais cuisiné étant omni, et encore moins en étant végé! Je me suis donc documentée (oui, parfaitement), et je me suis rendu compte que c’était une affaire très sérieuse! Il y a même des confréries du cassoulet qui existent!!! Du coup, je me suis un peu mis la pression, alors qu’en fait, c’est très simple à faire!! Le seul truc, c’est de s’y prendre à l’avance le temps de faire tremper les haricots, de les pré-cuire, et de finir la cuisson au four pendant looonngggtemps….. J’ai choisi d’y mettre du tofu fumé et des saucisses végétales également fumées, je vous le conseille, le goût fumé vient super bien relever le goût des haricots. Une petite remarque, le cassoulet « original » bénéficie du gras de la viande (ce qui en fait un plat bien lourd du coup!), mais pas celui ci, donc, n’hésitez pas à être généreux sur la dose d’huile pour faire rissoler l’oignon et l’ail, ça aidera le plat à être encore plus gras réconfortant.

recette cassoulet végétal

Cassoulet végétalien

pour 4 à 6 personnes

Ingrédients :

  • 500g de haricots blancs (poids sec)
  • 2 oignons
  • une boite de tomates concassées (240g) ou des tomates fraiches si c’est la saison
  • 6 gousses d’ail
  • 1L de bouillon (j’utilise du bouillon de légumes en poudre, mélangé à 1L d’eau bouillante)
  • 400g de tofu fumé
  • 6 mini-saucisses viennoises de taifun (ou autres saucisses végétales)

 

Préparation :

La veille faites tremper les haricots blanc dans un grand saladier d’eau fraiche. Le lendemain, égouttez-les, rincez-les et faites les cuire dans une grande gamelle d’eau. Je démarre la cuisson dans le l’eau froide, j’ajoute un bouquet garni, et un morceau d’algues kombu (qui rend les légumineuses plus faciles à digérer). Stoppez la cuisson au bout de 45 minutes : les haricots seront cuits, bien qu’encore très croquants, c’est normal, ils poursuivront leur cuisson après!

Dans une sauteuse, faites blondir les oignons hachés avec les gousses d’ail hachées également. Ajoutez les tomates, laissez mijoter 5 minutes environ. Ajoutez les haricots et remuez.

Coupez le tofu fumé en gros dés et faites le revenir dans de l’huile d’olive pour le faire dorer.

Prenez un plat allant au four, une cassole dans l’idéal (oui, d’où le nom de cassoulet), ou bien une cocotte en terre, en fonte, ou comme moi, un plat à tajine 😉

Huilez le fond du plat, mettez un tiers des haricots. Ajoutez le tofu et les saucisses, couvrez du reste des haricots. Ajoutez du bouillon jusqu’à recouvrir les haricots. Enfournez à 160°c pendant environ 1h30. Une croûte va se former sur les haricots, la légende dit qu’il faut la casser en la mélangeant aux haricots, et la laisser se reformer 7 fois pour avoir un bon cassoulet. En bonne élève, j’ai fait comme ça, et c’est vrai que c’est délicieux! Pas besoin de rajouter de la chapelure comme dans certaines recettes, la croute gratine vraiment délicieusement toute seule!

Servez chaud!

recette cassoulet végétal

recette cassoulet végétal

recette cassoulet végétal

recette cassoulet végétal

Enregistrer

Desserts, Recettes sucrées, Sucré

Poires pochées au cidre épicé { végane }

J’adore les poires pochées, et pourtant, je ne pense que rarement à en faire. C’est bien dommage, parce que c’est super bon, et c’est un super moyen d’utiliser des poires pas assez mûres! Je ne sais pas vous, mais j’ai beaucoup de mal à avoir des poires mûres, souvent je les achète dures, et elles se gâtent avant même de s’attendrir. Ça me désespère parce que j’adore les poires! Je suis preneuse de vos astuces pour les faire murir correctement à la maison!

D’habitude je poche les poires au vin rouge, mais là j’ai eu envie de changement, et j’ai opté pour du cidre. C’était du cidre de pomme, mais pour une mise en abime complète, n’hésitez pas à utiliser du cidre de poire!

J’ai imaginé ce dessert pour notre dernière édition du Brunch du Siècle chez ma copine valkyrie (Je vous ai mis quelques photos à la fin l’article). Et comme je savais qu’on allait bien trop manger, je me suis dit qu’un dessert plutôt léger ne serait pas du luxe! J’ai mis les épices que j’aime, mais n’hésitez pas à personnaliser selon vos goût, on peut imaginer une version doucement vanillée, ou pourquoi pas une version épicée au piment d’Espelette! Venez me raconter vos essais!

recette poire pochée au cidre épicé Lire la suite

Dans ma vie, Dans ma ville

Où manger végane à Toulouse ? #1

Où manger végane à Toulouse ? Ou devrais-je dire végétalien pour être exacte! J’abuse souvent du terme végane, que je préfère à végétalien, mais bref je m’égare! L’offre végane se diversifie énormément sur Toulouse ces derniers temps, que ce soit dans les restos dit classiques ou dans les restos spécialisés. Alors, à Toulouse, on a pas la brasserie 2ème art, ses pizzas dégoulinantes de fromage végétal, et ses gaufres à la chantilly, mais on se débrouille pas mal quand même! Je partage souvent mes bonnes adresses sur mon compte Instagram, mais, tout le monde n’étant pas sur ce réseau social, je me suis dit que ça pourrait être sympa de compiler aussi ces adresses sur mon blog! Cet article est donc le premier d’une série, il n’est donc volontairement pas exhaustif 🙂 Je suis à l’affut dans les commentaires de vos bonnes adresses à Toulouse, je suis sûre qu’il m’en reste plein à découvrir!

Alors, les photos d’illustration sont prises avec mon téléphone, donc la qualité n’est pas toujours au rdv, désolée, mais ça vous permet quand même de vous faire une idée 🙂

Pour ce premier article, j’ai choisi un restaurant Thaï, de la street food, et un endroit où bruncher!

où manger végane à toulouse Lire la suite

Plats principaux, Recettes salées, Salé

Légumes korma { végane }

Les légumes Korma sont définitivement mon plat Indien préféré. J’adore la douceur de ce plat, épicé mais non piquant, cette sauce légèrement sucrée et la texture de la noix de coco râpée que l’on sent légèrement. Un bonheur gustatif! En France, dans les restaurants, ce plat est souvent à base de crème fraiche, pour le véganiser, j’ai donc choisi de la remplacer par des noix de cajou, tout simplement.

J’ai essayé de vous donner des quantités, mais pour ne rien vous cacher, je fais ce genre de recette un peu au pif habituellement… Donc, que ça soit pour le choix des légumes, leur quantité, et les doses d’épices, faites vous confiance, goûtez, rectifiez, faites comme vous aimez. Ce plat est d’ordinaire vraiment très doux, mais si vous aimez les saveurs plus relevées, je crois que personne ne vous en voudra si vous ajoutez du piment (on a déjà bien assez à faire avec la police végane, manquerait plus que la police du Korma s’en mêle!)

recette indienne légumes korma végane Lire la suite