Lifestyle

Ma routine capillaire, bio & végane

Un nouvel article beauté aujourd’hui. Je vous parle de ma routine capillaire, bio et végane! Cela fait maintenant une dizaine d’années que j’utilise des produits naturels pour mes cheveux, et après quelques tâtonnements, je suis arrivée à une routine qui me convient. Je vais vous parler dans cet article de mon parcours capillaire, des produits que j’utilise, et je vous livre également quelques petits conseils que j’applique au quotidien. Bonne lecture!

 

Mon parcours capillaire

routine capillaire bio et végane

Avant de « passer au naturel », j’avais les cheveux gras, très gras. Si je les lavais le matin, le soir, ils étaient déjà gras… J’essayais de tenir un jour sur deux pour le lavage, mais le 2ème jour, ils étaient vraiment moches. Bien évidemment, je prenais des shampooing pour cheveux gras (grossière erreur car ils sont souvent plus agressifs et donc le cuir chevelu se défend en produisant encore plus de sébum…), et je n’utilisais pas d’après-shampooing au risque de me transformer en friture immédiatement…

Et puis, j’ai connu Lush, et mes cheveux ont dit adieu, avec bonheur aux silicones! Les silicones sont une substance issue de la pétrochimie qui ont un effet filmogène et occlusif. Autant vous dire : la panacée quand on a déjà les cheveux gras! Donc, le passage aux shampoings sans silicone a été une révélation pour moi! Mes cheveux regraissaient moins vite, et je pouvais enfin utiliser des après-shampoing et des masques si j’en avais envie sans me graisser les cheveux. Malheureusement, ma love-story capillaire avec Lush a pris fin quand, au bout de quelques mois, je me suis mise à avoir le cuir chevelu qui grattait, des pellicules… Il a suffit que je me tourne vers un shampooing bio pour que cela se calme presque instantanément. Et pour être plus précise, un shampooing bio sans SLS (Sodium laureth sulfate, un tensio-actif qui permet d’obtenir une jolie mousse). Une fois mon cuir chevelu calmé, j’ai essayé de revenir vers Lush, mais rien à faire, au bout d’un seul shampooing je réagissais et mon cuir chevelu me grattait comme pas possible…

Mais au final, je ne regrette pas d’avoir laissé tomber les produits Lush qui, en plus d’être tous (ou presque) avec du SLS, sont également souvent plus cher que leurs équivalents bio (oui, car Lush, ça n’est pas bio). Je me suis donc mise en quête de shampooing bio sans SLS, et d’après-shampooing bio sans SLS et sans BTMS (un émulsifiant d’origine végétale qui agit comme une silicone, en moins occlusif, il y en a par exemple dans les AS Desert Essence). Se passer du BTMS n’a pas été une mince affaire. Elle est bien pratique cette substance, car elle permet de retrouver la texture et l’effet d’un AS conventionnel, et à l’époque où je cherchais, les AS bio étaient soit trop légers (et ne servaient à RIEN, même pas à démêler), ou bien trop lourds (et on aurait dit que je m’étais versé le bol de vinaigrette sur la tête…).

Bref, j’ai au final réussi à trouver une routine qui me convient. J’ai aujourd’hui les cheveux longs, et, comme je rêverais d’être rousse, une fois par an, je fais décolorer très légèrement mes longueurs pour ensuite appliquer un henné cuivré et ainsi booster son effet colorant naturel. Je prends donc d’autant plus soin d’eux maintenant que je leur fait subir cette oxydation. Au niveau de leur nature, il sont souples, ont tendance à être mousseux et à vite regraisser. Ils sont également très épais, ce qui fait que les lavages à base de poudre (rhassoul, poudres ayurvédiques..) sont une véritable galère pour moi, je m’abstiens donc (je ne vous raconte pas la rigolade quand c’était la grande mode du no poo et que j’ai voulu me faire un lavage au bicarbonate. Avec les quantités préconisée dans les articles, j’avais de quoi atteindre peut-être 1/5 des mes racines, je m’abstiens donc aussi!)

 

Ma routine capillaire

routine capillaire bio et végane

Le brossage

Je parlais de la fameuse « mode » du no poo, qui ne me convient pas, mais elle a eu au moins le mérite de me faire considérer ma brosse à cheveux sous un angle nouveau. Cette idée de brosser les cheveux pour répartir le sébum me plait bien! J’ai d’abord essayé avec une brosse façon « poils de sanglier », mais végane (je ne me rappelle plus du nom de la matière utilisée…). C’était bien mais pas top. Ça avait tendance à rendre mes cheveux très mousseux, et à les casser aussi, j’avais l’impression.

Après avoir failli céder aux sirènes de la brosse en plastique Tangle Teezer, je me suis dit que j’allais plutôt donner sa chance à une matière naturelle : le bois, et j’ai investi dans une brosse Tek. Grand bien m’en a pris! Cette brosse me convient tout à fait! Elle ne casse pas les cheveux, et les rend beaucoup moins mousseux que d’autres! Je ne me brosse les cheveux que le soir, (et avant le shampooing) avant de les tresser pour la nuit (ainsi, même s’ils sont un peu mousseux, la nuit avec la tresse suffit à les rendre « normaux »). La tresse, ou autre coiffure de « protection » aide vraiment à protéger les cheveux pendant la nuit : ils ne frottent pas sur la taie d’oreiller, ne s’emmêlent pas, et regraissent moins vite. C’est en plus mon rituel du soir, que j’affectionne particulièrement.

le lavageroutine capillaire bio et végane

J’ai essayé plein de shampooings, avec plus ou moins de succès, et depuis un moment, j’ai jeté mon dévolu sur le Santé brillance Orange/Coco que j’aime vraiment beaucoup. Il est très doux, et vendu en grand format, son prix est vraiment intéressant (8,90€ les 950ml dans ma biocoop). Il n’a pas de propriétés miraculeuses ou d’ingrédients foufou, mais il fait le job, tout en douceur, c’est tout ce que je lui demande!
Voici sa composition : Aqua (Water), Sodium Coco Sulfate, Lauryl Glucoside, Coco Glucoside, Inulin, Aloe Barbadensis Leaf Juice*, Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Peel Oil*, Betaine, Glyceryl Oleate, Citric Acid, Maris Sal (Sea Salt), Cocos Nucifera (Coconut) Fruit Extract*, PCA Glyceryl Oleate, Arginine, Glycerin, Phytic Acid, Potassium Sorbate, PCA Ethyl Cocoyl Arginate, Parfum (Essential Oils), Limonene

routine capillaire bio et végane

Concernant les après-shampooing, j’utilise celui de chez Weleda, en alternance avec le masque de la même gamme. Je le trouve suffisamment nourrissant pour mes cheveux (qui n’ont pas de gros gros besoin d’hydratation), sans être trop lourd non plus. C’est le bon compromis pour moi! J’ai une préférence pour le masque, qui a une texture plus agréable que l’AS qui est un peu « cireux » (comme souvent les produits Weleda je trouve). Je trouve le mien en parapharmacie (moins cher qu’en biocoop et que sur le site Weleda)
Voici sa composition : Water (Aqua), Alcohol, Cetearyl Alcohol, Behenyl Alcohol, PCA Glyceryl Oleate, Glyceryl Stearate Citrate, Glyceryl Stearate, Avena Sativa (Oat) Extract, Fragrance (Parfum), Isoamyl Laurate, Cocos Nucifera (Coconut) Oil, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Carrageenan, Althaea Officinalis Root Extract, Xanthan Gum, Citric Acid, Arginine, Hydrolyzed Wheat Protein, Limonene, Linalool, Citronellol, Geraniol, Coumarin

les soins

Vous allez voir que mes habitudes en terme de soin sont très simples!

Une fois de temps en temps (admirez la précision, ça se sent que je suis pas blogueuse beauté, hein!) je fais un bain d’huile avec de l’huile de coco. Alors quand on dit bain d’huile, ne m’imaginez pas tremper mes cheveux dans une baignoire d’huile, non. Tout simplement, je fais fondre un peu d’huile de coco entre mes mains, et je la répartis sur mes longueurs. grosso-modo, je mets 2 cuillères à soupe rases pour mes longueurs. Ensuite, j’attache mes cheveux en chignon, et le laisse poser quelques heures, voire la nuit. Ensuite, je rince soigneusement, et je fais un shampoing. Je trouve que c’est super pratique, comme ça on peut vaquer à d’autres occupations pendant que l’huile pose, sans attendre toute nue, grelottante, dans la douche que le masque ait finit de poser. Et l’huile de coco a un effet génial sur les cheveux, ils sont hyper soyeux après, c’est un bonheur!!

Et, toujours de temps en temps, si je sens que j’ai les pointes sèches, je mets au creux de mes mains l’équivalent d’un petit pois de gel d’aloe véra, et un autre petit pois d’huile de jojoba, avec une goutte d’huile essentielle d’ylang-ylang. je frotte mes mains l’une contre l’autre, et j’applique sur mes pointes, comme une sorte de crème de jour. Pour ma part, il faut que j’y aille mollo sur les quantité pour ne pas graisser mes cheveux, mais les tignasses plus sèches apprécieront de plus grandes quantités! C’est un soin sans rinçage vite fait, et plutôt économique, si tant est qu’on ai les ingrédients de base déjà chez soi!

Les petits trucs en plus

  • Quand vous vous lavez les cheveux, ne mettez du shampooing qu’aux racines, les longueurs se laveront naturellement avec le shampooing qui ruissellera sur elles. Si vous ramenez vos longueurs sur la tête pour les frotter avec le shampooing, vous avez toutes les chances de les emmêler et de les assécher encore plus…
  • Profitez d’avoir votre après-shampooing sur les cheveux pour les démêler à l’aide d’un peigne ou d’une brosse en bois, vous éviterez la casse!
  • Une fois lavés, essorez délicatement vos cheveux entre vos mains, avant de les envelopper dans une serviette. Si vous les séchez au sèche-cheveux, cette étape de pré-séchage réduira le temps passé sous la chaleur du sèche-cheveux.
  • Si vous avez acheté un après-shampooing trop nourrissant, trop lourd pour vous, coupez le avec un peu de shampooing, il deviendra plus light!
  • Pour vous attacher les cheveux, utilisez des élastiques en fil de téléphone, c’est révolutionnaire ce truc, ça limite grave la casse!

 

Voilà ma petite routine du moment! Et vous, c’est quoi vos secrets capillaires ?

Si cet article vous a plu, vous pouvez l’épingler sur Pinterest :

routine capillaire bio et végane

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Articles précédents Articles suivants

a voir egalement

21 Commentaires

  • Reply Cuisiner en paix 21 septembre 2017 at 8 h 50 min

    Merci pour cet article, je vais m’en inspirer.
    Depuis que je vais à la piscine trois fois par semaine, mes
    Bonne journée, bises. cheveux sont horribles : secs, cassants et ils éclaircissent très vite.
    Je désespère de leur trouver un soin qui les nourrisse bien.
    Je pensais aller chez Lush, merci 😉

    • Azilis
      Reply Azilis 21 septembre 2017 at 19 h 18 min

      Si tu te shampooine les cheveux après la piscine, je te conseille de les enduire d’huile de coco avant ta séance de natation : protection garantie!

  • Reply Karinette 21 septembre 2017 at 11 h 47 min

    Super cette routine !
    Je suis également comme toi : fini les schpgs pétrochimiques, vive les cheveux aux naturels !!
    Je ne connais pas cette marque de schpg (je vais essayer de le chercher ;-)) Ce que je fais en plus , c’est de rajouter des huiles essentielles selon mes besoins capillaires (tea tree, orange, ylang ylang…).
    Petite question (qui manquait de détails ;-)) : comment fais-tu pour décolorer tes cheveux ? ça m’intéresse 🙂
    Merci pour ton article et pour ta réponse
    A bientôt et au plaisir de te lire encore !

    • Azilis
      Reply Azilis 21 septembre 2017 at 19 h 17 min

      Bonsoir karine, merci pour ton commentaire! Alors, pour la décoloration, je vais tout simplement chez ma coiffeuse (not vegan at all…), elle fait un joli boulot car elle ne décolore pas uniformément, mais avec des sortes de mèches qui donnent pas mal de relief! et par dessus, elle recolore en cuivré, et comme la couleur s’affadit en quelques mois, je refais du henné par dessus!

  • Reply Rosenoisettes 22 septembre 2017 at 4 h 48 min

    Coucou !
    On a toutes un cheminement vers le plus naturel possible 🙂
    Ce qui m’intrigue c’est ta couleur de cheveux, tu fais du henné aussi n’est-ce pas ? Quelle est ta couleur de base ? 🙂
    Je rêve d’avoir un roux plus flamboyant mais j’ai du mal, qui dit naturel dit pas de décoloration naturelle.

    • Azilis
      Reply Azilis 22 septembre 2017 at 6 h 58 min

      Je suis chatain (très) foncé à la base, c’est pour ça que j’éclaircis un peu, même si c’est pas naturel 😉 sinon, le hénné, le plus cuivré soit-il ne fait que des reflets au soleil… Alors, comme toi, je ne voulais que du naturel, puis je me suis dit « et merde, je vais pas mourir pour de la chimie une fois par an sur une partie de mes cheveux », et je ne regrette pas! »

    • Reply dark valkyrie 24 septembre 2017 at 20 h 40 min

      l’eau oxygénée, ça décolore non?
      tu ne considères pas ça comme naturel?

      • Azilis
        Reply Azilis 25 septembre 2017 at 10 h 03 min

        J’avais essayé quand j’étais plus jeune, ça n’avait jamais marché! J’avais oublié tiens!

  • Reply dark valkyrie 25 septembre 2017 at 21 h 58 min

    (en fait je posais surtout la question à Camille, que le chimique a l’air de rebuter; toi ça va^^)

    sinon pour répondre au sujet, moi je lave au Lush (Godiva pour le glamour et l’autre je sais plus, pour le soin) et je fais un henné, pour le soin et peu de reflets, et brosse en bois et séchage à l’air libre et basta !

  • Reply Véro 28 septembre 2017 at 19 h 13 min

    Super ta routine cheveux d’autant qu’ils ont l’air d’apprécier : ils sont superbes !
    J’utilise le même après-shampooing que toi : Welleda à l’avoine. Je le trouve top ! Et je mets parfois du monoï sur les pointes avant le shampooing : j’essaierai l’huile de coco car plus saine je pense. Shampooing Kneipp : je change suivant le moment. Par contre, je suis aussi tentée par un peu de couleur rousse pour l’automne/hiver mais en naturel. J’étais tentée par un kit de chez Biocoiff : Hélas, en province on n’a pas le coiffeur Biocoiff !!!.. J’ai lu que les couleurs étaient à base de plantes… Je vais me renseigner .. Il y a quelques années, je faisais du henné et c’était top mais mes cheveux sont plus longs et surtout j’ai moins le temps avec les enfants …
    Merci pour tes articles
    Bisous

    • Azilis
      Reply Azilis 28 septembre 2017 at 22 h 56 min

      Merci beaucoup Véro pour ton commentaire! Je pense que le monoï c’est bien aussi, c’est logiquement de l’huile de coco dans laquelle ont infusé des fleurs de tiaré.
      Et sinon, en couleurs naturelle, j’ai lu le plus grand bien des colorations de la marque Khadi, peut-être que ça remplacerait le biocoiff ?!

  • Reply vero 29 septembre 2017 at 11 h 13 min

    Merci pour toutes ces astuces ! J’entend souvent parlé de l’huile de coco j’en ai à la maison pour la cuisine mais jamais encore testé pour les cheveux !
    Je vais de ce pas acheter les elastiques fils de téléphone car j’en ai marre, même avec les pinces ça casse les cheveux
    à bientôt

    • Azilis
      Reply Azilis 29 septembre 2017 at 17 h 50 min

      Oui et puis moi les pinces, avec ma tignasse, je les casse en 2 jours

  • Reply Véro 29 septembre 2017 at 15 h 59 min

    Merci pour cet excellent plan !!!! C’est en effet tout à fait ce qu’il me faut ! Il y a d’excellents avis en effet…
    Quand je me lance, je te tiens au courant..
    Je t’embrasse
    Bon week-end

  • Reply Apolline 1 octobre 2017 at 13 h 28 min

    Bonjour Azilis!
    J’ai découvert avec plaisir ton blog cette semaine, en cherchant une recette de soupe pour manger ma courge butternut… Tes recettes sont vraiment top, et tes autres articles correspondent aussi à mon mode de vie … Bref merci je suis bien contente de te lire! (En + comme je viens d’arriver, j’ai des centaines de « nouveaux » articles à lire )

    • Azilis
      Reply Azilis 1 octobre 2017 at 13 h 59 min

      Oh, merci Apolline! Voilà le genre de commentaire qui me fait fondre, merci merci, et bonne découverte!

  • Reply Audrey M. 5 octobre 2017 at 22 h 32 min

    Merci Azilis!
    Je suis allée m’acheter le shampooing SANTE, il est effectivement super! J’ai du coup craqué pour les produits de la gamme.
    J’ai également l’habitude d’utiliser l’huile de coco 🙂
    Par contre je perds beaucoup mes cheveux en ce moment (saison oblige et stress de la rentrée), aurais-tu des astuces miracle pour enrayer le phénomène?
    Merci d’avance pour tes conseils!:-)
    Audrey

    • Azilis
      Reply Azilis 6 octobre 2017 at 16 h 47 min

      Oh super pour le shampoing! Tu as pris quoi d’autre de la gamme ?
      Et pour la chute de cheveux, c’est aussi mon cas mais comme ils repoussent autant qu’ils tombent, je prends mon mal en patience… je crois que l’huile de ricin et l’huile essentielle de gingembre sont réputées pour stimuler la repousse mais pour empêcher la chute, je ne sais pas…

  • Reply Audrey M. 6 octobre 2017 at 22 h 41 min

    J’ai pris le gel douche coco et l’après-shampooing: super odeur et efficacité!
    Effectivement on m’a conseillé l’huile de ricin, je vais essayer même si j’aime moins la texture très « dure » de cette huile.
    A bientôt

  • Reply Aurélie 21 octobre 2017 at 18 h 41 min

    A part le gel d’aloe vera, j’ai exactement (mais alors exactement) les mêmes produits ! Je suis très contente du shampoing : l’eau est très calcaire ici et c’est le seul qui me permet d’avoir des cheveux brillants. Comme toi, j’ai essayé le no poo et ça n’a jamais marché. Je fais du sport tout les jours et même si j’ai lu plein de commentaires disant qu’il suffit de « s’éponger » les cheveux après une séance, pour moi ça ne suffit pas). En plus, j’ai comme toi les cheveux très épais et l’étape bicarbonate est un cauchemar… 🙂

    • Azilis
      Reply Azilis 21 octobre 2017 at 19 h 14 min

      Ah merci, je me sens moins seule avec le no poo et les « il suffit de » ^^ !!!!!!!!!

    Laisser un commentaire