All Posts By

Azilis

Desserts, Sucré

Crème brulée végane à la châtaigne

Comme dessert de Noël, je vous propose cette année, non pas une bûche, non pas un entremets mais une crème brulée végane à la châtaigne. Il y a déjà une recette de crème brulée végane sur mon blog (juste ici), alors je suis repartie sur la même base, que j’ai modifié pour y ajouter de la châtaigne.

Vous rajoutez quelques brisures de marrons glacés au moment de servir, et hop, vous êtes au paradis !

Pour cette recette, j’ai utilisé un produit un peu spécifique que vous n’avez pas forcement dans vos placards : le lait en poudre amande-chataigne de La Mandorle. Je trouve ce concept de lait en poudre super pratique pour dépanner quand, comme moi, on est pas une grande consommatrice de laits végétaux, et qu’on gâche des bouteilles ouvertes juste pour une recette… Là, on a une poudre qu’on mélange à de l’eau, et hop, on a du lait ! C’est vraiment pratique ! Mais pas de panique si vous n’en avez pas, vous pouvez le remplacer par du lait végétal et de la purée de marron, ça marchera très bien !

Place à la recette, je vous souhaite de très belles fêtes !

crème brulée sans oeufs

Crème brulée végane à la châtaigne

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 100g de noix de cajou non grillées, non salées
  • 300ml d’eau
  • 4 doses de lait amande-chataigne La mandorle
  • 3g d’agar-agar
  • une demie gousse de vanille
  • 60g de sucre en poudre
  • 4 cuillères à soupe de cassonade
  • des brisures de marrons glacés

NB : Si vous n’avez pas de lait d’amande en poudre La Mandorle, vous pouvez remplacer l’eau et le lait en poudre par 300ml de lait végétal de votre choix, avec deux cuillères à soupe de purée de marron. (si vous prenez de la purée de marron déjà sucrée, réduisez alors la quantité de sucre de moitié)

Préparation :

Mettez dans le bol de votre blender ou de votre robot ménager les noix de cajou (éventuellement trempées dans de l’eau chaude et égouttées si votre matériel de mixage n’est pas puissant), le lait amande-chataigne en poudre (ou la purée de marron) , les grains de vanille, et le sucre en poudre.

Dans une casserole, faites bouillit l’eau (ou le lait végétal si vous n’utilisez pas de lait en poudre) avec l’agar-agar en remuant constamment. Maintenez l’ébullition au moins une minute pour activer l’agar-agar.

Versez immédiatement ce mélange dans votre blender, et mixez jusqu’à obtenir une préparation lisse.

Versez immédiatement dans 4 ramequins, laissez refroidir, et réservez au frigo.

Au moment de servir, saupoudrez chaque ramequin d’une cuillère à soupe de cassonade et faites caraméliser à l’aide d’un chalumeau. Ajoutez quelques brisures de marrons glacés et dégustez.

Note : ne passez surtout pas les crèmes brûlées au four pour les faire caraméliser. La préparation contenant de l’agar-agar, elle redeviendrait liquide.

recette de crème brulée sans oeufs

recette de crème brulée sans oeufs

recette de crème brulée sans oeufs

Plats principaux, Salé

Ravioles véganes au fromage frais, citron confit et sauge

J’ai un peu hésité avant de vous proposer cette recette de ravioles véganes au fromage frais, citron confit et sauge. Parce que les pâtes maison, tout le monde n’est pas équipé pour en faire, et que les étapes de réalisation peuvent paraitre longues et donc décourageantes.

Alors, faisons le point sur cette histoire de pâtes véganes maison, voulez-vous ? Pour réaliser ses ravioles maison, en effet, il faut, à mon sens, un accessoire fort utile : un laminoir/une machine à pâtes. Et ça, tout le monde n’en a pas, je suis d’accord. Alors que faire si vous n’êtes pas équipé·e et que vous voulez quand même tenter de préparer ces ravioles maison ?

Vous pouvez bien sur tenter d’étaler la pâte finement au rouleau. Je trouve cette solution pas évidente, car il faut vraiment l’étaler finement, et être très régulièr·e. Pas facile je trouve… Non, la solution que je vous propose moi, c’est d’acheter de la pâte à raviole toute prête, en épicerie asiatique. En effet, la pâte à raviolis chinois à la même composition que la pâte à pâtes (blé, eau, et parfois œufs, regardez bien la compo si vous n’en mangez pas). Vous trouverez donc des carrés de pâtes à ravioli prêts à l’emploi au rayon frais ou surgelé de votre épicerie asiatique.

Quant aux citrons confits, je parle bien des citrons confits au sel/en saumure que vous trouverez chez Grand Frais par exemple. On les utilise souvent dans la cuisine du Maghreb.

Autre solution, si vous souhaitez quand même gouter la farce, c’est de l’utiliser en tartinade, en effet, ça n’est ni plus ni moins qu’un fromage frais végétal, vous pouvez donc tout à fait la déguster en tartine 🙂

J’essaye habituellement de vous proposer des recettes pour Noël que vous pouvez faire à l’avance, ou laisser mijoter des heures, ça n’est pas trop la cas ici. Même si la pâte à pâte peut-être préparée à l’avance, je vous déconseille de stocker trop longtemps les ravioles assemblés, car la farce va vite détremper la pâte.

Enfin, vous verrez dans la recette que je dis que l’on peut réaliser 26 à 52 ravioles avec les doses mentionnées dans la recette. Je vous explique pourquoi ce grand écart ! Vous obtiendrez 26 ravioles au départ. Mais, si vous rassemblez les chutes de pâtes, les repassez au laminoir, vous pourrez en faire le double. Pour ma part, j’ai préféré faire des tagliatelles avec ce qu’il me restait de pâtes pour changer un peu !

Et je remercie ma copine Alice, du blog Madamcadamia qui m’a donné tous ses secrets pour faire de bonnes pâtes maison, lors d’une chouette après-midi entre deux confinements ! Merci Alice 🙂 . Le lendemain de sa leçon, j’ai trouvé un laminoir Impéria pour une bouchée de pain sur Le bon coin, c’était un signe !

Allez, trêve de bla-bla et place à la recette !

recette de noäl vegan

Continue Reading

Entrées, Plats principaux, Salé

Cassolette de champignons à l’ail fumé

Cette drôle d’année arrive à sa fin, avec bientôt les festivités de Noël ! Cette année, en entrée, je vous propose une cassolette de champignons à l’ail fumé. Je ne connaissais pas l’ail fumé avant d’aller me perdre un jour à Grand Frais, et je dois dire que je n’ai pas résisté longtemps à son odeur de feu de cheminée (à l’ail, hein, pas au magasin!). L’ail fumé n’est pas une variété particulière, mais simplement un ail qui est fumé au fumoir pour pouvoir se conserver longtemps. Et à ces vertus de longue conservation s’ajoute donc son goût inimitable ! Mais pas de panique, si vous n’en trouvez pas, de l’ail ordinaire fera également l’affaire.

Vous remarquerez qu’il y a souvent des champignons dans mes recettes de Noël : l’année dernière c’était la tourte façon meat pie, et les pleurotes comme des saint jacques, et encore avant un Irish Stew et des rillettes de protéines de soja texturées. J’adore profiter des repas festifs pour cuisiner des champignons un peu plus « nobles » que les traditionnels champignons de paris. Ils ont le goût de la forêt, des matins frais d’hiver, de l’odeur de froid qui saisis le bout du nez. Pour cette fois ci, j’ai choisi des chanterelles et des pleurotes. Si vous n’en trouvez pas en frais, vous pouvez tout à fait utiliser des champignons surgelés. Je vous invite vraiment à utiliser des champignons qui amèneront du goût et/ou de la texture. Les pleurotes par exemple, restent très fermes à la cuisson, et apportent une belle mâche à cette recette. Quand aux chanterelles, dois-je vraiment les présenter ?! Ce sont mes champignons préférés, que je cueillais par dizaine quand j’étais petite !

recette entrée Noël vegan

Continue Reading