Dans ma bibliothèque, La vie comme elle vient, Lifestyle

Sélection de livres à offrir à Noël

Cette année, j’ai lu un peu plus que d’habitude, et c’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de vous proposer une sélection de livres à offrir à Noël, car ce sont des cadeaux que j’adore faire et recevoir.

Et ça n’était pas du tout anticipé, ni une volonté de ma part, mais il se trouve que ma sélection est presque entièrement féminine et pour beaucoup féministe. Je crois que c’est à l’image de ce que j’ai lu cette année : beaucoup de lectures sur la place des femmes dans notre société, les violences qui leur sont faites, les grandes figures du féminisme… Car oui, pour moi, le féminisme n’est pas un gros mot, mais une nécessité tant les droits des femmes sont encore attaqués partout dans le monde. Je trouve vraiment intéressant quand, au delà de nous divertir, les livres nous permettent de prendre du recul, de déconstruire nos modes de pensées bien ancrés, et nous permettent de prendre conscience que le chemin vers l’égalité est encore long.

Donc, beaucoup de femmes fortes dans cette sélection qui je l’espère vous plaira !

livres féministes noêl cadeaux

sélection romans cadeaux noël

Les romans

Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

J’ai acheté ce lire après avoir entendu son autrice en interview, j’avais beaucoup aimé l’entendre parlé, j’étais curieuse de la lire. Chimamanda Ngozi Adichie est nigériane, comme Ifemelu et Obinze, les deux personnages principaux de ce roman. Ils se rencontrent au lycée et tombent amoureux. Ifemelu part étudier aux Etats-Unis, des promesses sont faites pour rester ensemble, se retrouver, garde contact, mais la vie en décidera autrement… Outre cette histoire d’amour Chimamanda Ngozi Adichie décrit aussi merveilleusement bien la vie au Nigéria, et la vie aux Etats-Unis quand on est une femme noire africaine, et pas une afro-américaine. Cette histoire est touchante au possible, je suis restée longtemps orpheline de ces personnages quand j’ai reposé le livre, ce qui est pour moi le signe d’un roman réussit.

Americanah est devenu le roman que j’offre largement autour de moi.

Le chœur des femmes de Martin Winkler

J’ai connu Martin Winkler grâce à son site internet dédié à la santé des femmes qui est une mine d’informations et de ressources fiables qui peuvent servir à toute personne pour préparer son rdv avec son/sa gynécologue. Je n’ai su que très tard que Martin Winkler était aussi romancier, et je me suis décidée à lire le Choeur des femmes après en avoir entendu le plus grand bien. Et je vais vous en dire aussi le plus grand bien !

Le choeur des femmes raconte l’histoire de Jean Atwood, interne qui doit faire un passage obligé de 6 mois dans une unité qui soigne les femmes. Et, comment dire, c’est pas sa tasse de thé à Jean,  qui se destine à la chirurgie gynécologique, de passer du temps à écouter les femmes se plaindre des effets secondaires de leur pilule. Et en plus, Jean a affaire au professeur Karma, grand ponte de cette unité. Mais que va-t’il bien pouvoir lui apprendre ? Jean sait déjà tout ce qu’il y a à savoir ! Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher l’intrigue, mais ce livre est extrêmement touchant, avec beaucoup de vignettes cliniques de consultations gynéco, dans lesquelles ont peut se reconnaitre. Ce livre donne envie de s’entourer de soignants bienveillants et de s’armer pour quand ça n’est pas le cas.

La trilogie Vernon Subutex de Virginie Despentes

J’aime l’écriture de Virgine Despentes, sans détour et incisive. Avec sa trilogie Vernon Subutex, vous en avez pour 3 tomes, et ça c’est chouette ! J’aime les livres en plusieurs volumes car il laissent vraiment le temps de connaitre les personnages. Beaucoup son détestables dans Vernon Subutex d’ailleurs ! D’autres sont loufoques, bizarres, trash, un peu barrés… Et tous gravitent autour de Vernon. Vernon est disquaire de métier, et il connait une descente aux enfers après la fermeture de sa boutique de disques. Tout dégringole, plus de fric pour payer le loyer, hébergé chez des copains, des petits mensonges, puis la rue, et des rencontres, beaucoup de rencontres. Virginie Despentes nous emmène très très loin avec Vernon. Je ne vous en dis pas plus, il vous faudra les lire 😉

Wild de Cheryl Strayed

J’ai lu Wild sur les conseils de Laetitia. Et whaou. Je crois que je l’ai dévoré en 2 ou 3 jours. Ce genre de romans que tu lis jusqu’à 2h du matin avec les yeux qui piquent tellement tu ne peux pas t’arrêter de le lire. Wild c’est l’histoire, autobiographique de Cheryl qui, dans un moment un peu pourri de sa vie décide plus ou moins sur un coup de tête de partir sur le PCT, le pacific coast rail, un chemin de randonné allant du Mexique au Canada. Cheryl n’a environ jamais randonné de sa vie, et elle raconte ses aventures au jour le jour : ses rencontres humaines ou animales, pourquoi elle est là, ce à quoi elle repense, et la douleur physique, omni-présente. On s’identifie forcement à Cheryl, on se demande si nous aussi on parviendrait à faire cette randonnée, et on se prend à rêver que oui ! Ce livre donne de la force, donne envie de se dépasser et de croire en ses rêves (oui, rien que ça!)

Il existe un film tiré de ce livre, il est pas mal, mais je vous conseille vivement le livre !

 

selection bd cadeaux de noêl

Les BD

L’origine du monde de Liv Strömquist

L’origine du monde raconte l’histoire de la sexualité féminine à travers les âges et les cultures. Liv Strömquist y parle de la honte associée à la sexualité, de la méconnaissance des femmes de leurs propres organes génitaux, et des violences subies par ces dernières à travers les différentes époques : ici on recommandait d’exciser les femmes pour lutter contre l’hystérie, là on préconisait de bruler à l’acide le sexe des femmes se masturbant… On est ici sur un ouvrage à la fois informatif et militant qui vise à se réapproprier un savoir sur nos sexualités. Cet ouvrage malgré son ton parfois humoristique reste très documenté avec une bibliographie bien fournie.

A mettre entre toutes les mains !

le coffret Les culottées de Pénélope bagieux

Dans ce coffret sont réunis les deux tomes des Culottées de Pénélope Bagieux. Ce sont des portraits de femmes qui font quelques pages chacun. Des figures connues (Josephine Baker, Temple Grandin, Betty Davis…) et d’autres moins connues (Sonita Allizadeh-rappeuse, Phulan Devi-reine des bandits, Agnodice-gynécologue…) de femmes ayant eu un rôle important dans la société, dans la vie artistique. On y découvre leurs parcours, depuis l’enfance, les embuches, et tout ce qui fait la singularité de leurs histoires. Beaucoup de ces histoires sont très émouvantes…

Comme L’origine du monde, à mettre entre toutes les mains, vraiment !

Commando Culotte de Mirion malle

Commando culotte c’est aussi le nom du blog de Mirion Malle qui se livre à une analyse de la pop culture sous l’angle du genre. Avec des extraits de films ou de séries elle met en lumière les clichés sexistes omniprésents. Et parfois, quand ça tombe sur des œuvres qu’on aime, ça peut faire mal^^. Alors attention le propos n’est pas de dire “ouin-ouin on peut plus rien dire”, juste de faire un pas de côté et de se dire “ok, oui, je m’étais pas rendu compte mais c’est sexiste”. Par exemple (elle n’en parle pas dans le livre, c’est juste que ça me vient en écrivant) j’aime bien la série Outlander, mais c’est parfois terriblement sexiste. Alors, pas tout le temps, bien sur, mais y’a parfois des perles de sexisme. Mais ça ne m’empêche pas de continuer à regarder.

Olympe de Gouges de Catell et Bocquet

Catel et Bocquet on sortis dans une même collection 3 biographies de femmes : Kiki de Montparnasse, Joséphine Baker et olympe de Gouges. Je ne sais plus pourquoi mon choix s’est porté sur Olympe de Gouges, car les trois titres me faisaient envie.

Dans cet ouvrage, on découvre en BD la vie d’Olympe de Gouges, à l’origine de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, et guillotinée en 1793. Elle est considérée comme une pionnière du féminisme. Sa vie n’a rien de banal, à 18 ans, elle était déjà mariée, puis veuve. Libertine, révolutionnaire, femme de lettres, aucun de ces qualificatifs n’étaient attribués à une femme à cette époque. Un récit vraiment enrichissant !

 

selection livres cuisine cadeaux noël

Les livres de cuisine

Les bienfaits de la fermentation de Jenny Neikell

J’ai flashé sur ce livre à cause de ses couleurs chatoyantes (oui, parfois il m’en faut peu!). Et aussi parce que j’avais envie de m’intéresser à la fermentation des aliments. La fermentation, en plus d’être un moyen de conservation durable, vient booster les aliments en nutriments qui font du bien à notre corps et nos intestins. Ce sont des pro-biotiques naturels ! Mais voilà, j’avais besoin d’inspiration, car à part le tofu lactofermenté et le miso, je ne consomme pas d’aliments fermentés.

Ce livre est constitué d’une première partie d’explications sur les micro-organismes chez l’être humain et dans les aliments. Le reste du livre est consacré à des recettes, toutes joliment photographiées.

Il y a des recettes à base de légumineuses et fruits à coque (tempeh, miso, yaourt…), des recettes de boissons (kéfir, kombucha, limonade de sureau…), des recettes à base de légumes (chou, kimchi, ail des ours, fenouil…), de produits laitiers et de céréales (pain de seigle, crêpes de sarrasin…)

le répertoire des saveurs de Niki Seignit

Voici un livre de cuisine pas ordinaire, mais, ça n’est pas loin d’être le livre de cuisine idéal à mon sens ! C’est un livre qui présente les accords, les goûts qui vont bien ensemble. Parce que si on s’accorde tous sur la tomate/basilic, voire la fraise/menthe pour les plus punks d’entre nous, ben, c’est plutôt chouette d’avoir un livre qui va plus loin et propose des accord auxquels vous n’auriez pas pensé de prime abord.

Les saveurs sont associées par paires autour de 16 thèmes (Torréfié, Carnée, Fromagère, Terreuse, Moutardée, Sulfurée, Marine, Saumurée & Salée, Verte & Herbacée, Épicée, Boisée, Fruitée fraîche, Fruitée crémeuse, Agrume, Ronce & Haie, Fruitée florale), regroupant 99 aliments. Alors, ça n’est pas un livre végé ni végane, donc attendez-vous à y trouver également des produits carnés.

C’est vraiment le livre idéal pour (re)trouver de l’inspiration en cuisine !

Soupes végétaliennes de caractère de Marion Lagardette (La petite okara)

Vous connaissez sans doute le blog la petite okara, et bien Marion son autrice a sorti l’année dernière son livre en auto-édition. Et elle réussit l’exercice pas forcement facile de rendre les soupes rock’n roll !

Vous trouverez dans son livre 23 recettes de soupes pour toutes les saisons. Marion nous fait voyager avec des recettes indiennes, vietnamiennes, marocaines, mais elle revisite aussi des classiques français comme la soupe de poisson sans poisson ou le potage saint germain.

Je vous recommande chaudement ce livre, une manière aussi de soutenir tout le travail de Marion sur son blog !

Tofu de Mélanie Mardelay

Mélanie est aussi l’autrice d’un blog : le cul de poule. Tofu est son premier livre papier, après plusieurs e-books. Il comporte 18 recettes (avec des variantes) qui vous feront aimer le tofu si ça n’est pas déjà le cas !

Le bonus super intéressant c’est que Mélanie nous explique aussi comment faire son tofu, de A à Z, oui oui oui c’est possible ! Et ensuite, à vous les bonnes recettes de tofu brouillé, nuggets, boulettes coco tandoori, et autre bolognaise de carottes!

Et comme je le disais pour Marion juste au dessus, acheter ce livre c’est soutenir tout le travail de Mélanie sur son blog et toutes les recettes qu’elle met gratuitement à notre disposition.

 

Les essais et autres écrits

Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet

Ce livre a fait beaucoup parlé de lui en cette fin d’année. Il faut dire que la sorcellerie moderne est en vogue : les oracles et les cristaux se vendent comme des petits pains, des groupes de sorcières féministes (ou pas!) voient le jour, on assiste un renouveau de ces pratiques qu’il soit sous un angle spirituel et individuel ou comme un mouvement social et politique.
Dans cet ouvrage, Mona Chollet revient sur les archétypes des sorcières, leur histoires et comment ils ont été et continue d’être combattus. Elle y parle des vagues de chasses aux sorcières, clairement des feminicides qui ont mis fin à les lignées entières de femmes (la sorcellerie était contagieuse, on brûlait les grand mères et les enfants). Elle y parle des caractéristiques qui font de la sorcière une « mauvaise femme » : elle ne correspond pas aux critères de beauté, elle est sans enfant, indépendante, et elle sait. Sa connaissance est son pouvoir.
Cet ouvrage éclaire l’histoire et les rôles sociaux des sorcières à la lumière du féminisme. Il y a beaucoup de références qui donne envie de lire plein d’autres livres! L’écriture de Mona Chollet est fluide, parfois drôle et jubilatoire. N’ayez crainte de vous attaquer à cette lecture, même si vous n’êtes pas familières avec les concepts féministes (surtout si vous ne l’êtes pas même 😉 ).

Gros n’est pas un gros mot de Daria Marx et Eva Perez-Bello

Ce petit livre au petit prix de 5€ pose les bases de ce qu’est la grossophobie, comment elle s’exprime, au travers de données sociologiques et de beaucoup de témoignage pour certains très durs…
Je vous conseille vraiment cet ouvrage que vous soyez gros.se ou non (j’ai presque envie de dire : surtout si vous ne l’êtes pas!).
La grossophobie est réelle. Prenons en conscience pour rectifier le tir et fabriquer une société inclusive 💪

Mon évasion de Benoîte Groult

Mon évasion est l’autobiographie de Benoîte Groult. J’ai découvert Benoîte Groult cette année, alors que c’est tout de même une figure importante du féminisme français, comme quoi, il n’est jamais trop tard ! La plume de Benoîte Groult est acérée, souvent drôle et mordante. Elle nous raconte son enfance, son adolescence, les périodes d’insouciances à l’après-guerre, ses études, sa place dans sa famille, dans la société… C’est passionnant car c’est très bien écrit et qu’elle a vécu des moments très marquants de l’histoire contemporaine : la seconde guerre mondiale, mai 68… Et ce qui est très intéressant c’est le recul qu’elle a sur son propre parcours, car elle est devenu féministe sur le tard (comme quoi il n’est vraiment jamais trop tard 😉 ), et elle a même connu un âge d’or du féminisme (je ne savais même pas que ça avait existé)(oui bon, ça a duré 2 ans…)

Une chambre à soi de Virginia Woolf

J’avais entendu parlé de cet ouvrage il y a fort longtemps, mais je ne sais pas pourquoi, je ne m’étais pas résolu à le lire. En fait si, je sais pourquoi, comme il est ancien (première parution en 1929), je craignais que l’écriture soit trop ardue pour moi. Oui, j’ai cette représentation, peut-être fausse, en tous cas pour ce livre, c’était faux ! J’ai même été surprise d’à quel point Une chambre à soi est actuel ! Virginia Woolf explore dans cet ouvrage les conditions nécessaires pour qu’une femme puisse écrire : avoir une chambre à soi (pour ne pas être dérangé par les autres membres de la famille = la charge mentale avant l’heure!), et des revenus décents. C’est très actuel en fait comme problématique je trouve !

C’est un petit livre qui se lit très vite, je regrette de ne pas l’avoir avant !

Cette sélection contient des liens affiliés, c’est à dire que si vous passez par mes liens pour passer commande sur le site de la Fnac, je toucherais une commission (cela ne change pas le prix final pour vous)

Si cet article vous plait, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le retrouver plus facilement.

livres féministes noêl cadeaux

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Aline 16 décembre 2018 at 14 h 20 min

    Chouette sélection ! J’ai lu la plupart des livres que tu proposes et les ai beaucoup aimés (mention spéciale à “Sorcières” qui a énormément résonné en moi), je note les références des autres ! Le livre sur le tofu de Mélanie me fait particulièrement envie ^^

    • Azilis
      Reply Azilis 17 décembre 2018 at 16 h 13 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis ravie que ça te plaise ! 🙂

  • Reply Animal Sensible 13 janvier 2019 at 19 h 31 min

    J’adore ta sélection, elle ressemble beaucoup à mes lectures (de l’an dernier et de ma pile à lire actuelle).
    J’adore offrir des livres à Noël ou aux anniversaires, surtout des livres engagés je l’avoue ! J’ai super envie de m’offrir le livre de Marion sur les soupes car j’en fais beaucoup et ça me permettra de varier un peu. Celui sur la fermentation a l’air très chouette aussi (les couleurs c’est important )

    • Azilis
      Reply Azilis 14 janvier 2019 at 12 h 40 min

      Je te conseille vraiment ces deux livres, ils changent et donnent plein de belles idées !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.