Browsing Category

Les bases

Entrées, Les bases, Salé

Pain à bagel vegan

Les pains à bagel vegan, je ne sais pas pourquoi, mais c’est une recette dont je me faisais tout un monde ! Puis, j’ai fini par me jeter à l’eau, en me disant que si j’arrivais à faire des pains à burger, je réussirais bien à faire des pains à bagel ! Et grand bien m’en a pris, puisque ma première tentative a été une réussite !

Comme toutes les pâtes levées, il n’y a pas de difficulté particulière dans la recette, il faut juste de la patience car il y a 2 levées (de 1 ou 2h, selon la température de la pièce). mais la bonne nouvelle, c’est que ces pains à bagel véganes se congèlent très bien. Je les coupe en deux une fois cuits, puis les mets ainsi au congélateur. Pour les décongeler, je les passe au grille pain ou au four quelques minutes, et ils sont prêts à être utilisés ! C’est super pratique, et ça vaut le coup d’en faire une grosse fournée pour en avoir d’avance.

La particularité du pain à bagel, c’est qu’il est poché dans un bain d’eau et de bicarbonate de soude avant d’être cuit au four. Cela lui confère son caractère crousti-moelleux absolument irrésistible ! Le bagel est originaire de Pologne, mais il est plus connu pour ces versions nord-américaines (Etats-Unis et Canada). Il est traditionnellement garni de fromage frais, et d’autres choses absolument pas véganes. Pour cette fois ci, je l’ai garni de salade, oignon rouge, fromage frais de soja façon cream cheese et carottes façon saumon fumé. c’est un délice ! Mais c’est vraiment un pain que l’on peut garnir avec à peu près tout ce que vous avez dans votre frigo, n’ayez pas peur d’expérimenter !

N’hésitez pas à partager vos idées de garniture en commentaire !

recette bagel vegan fromage frais carotte comme du saumon fumé

Continue Reading

Les bases, Salé

Pesto d’orties végane

Saviez-vous qu’en fait, on peut faire des pestos de plein de choses ? La recette de base du pesto contient du basilic, mais elle fonctionne avec beaucoup d’autres feuilles vertes : fanes de radis, de carottes, et aussi les feuilles d’orties. Le pesto original contient du parmesan, ma version végane n’en contient pas, et je ne cherche pas à le remplacer, car je trouve que cette recette végétal a déjà suffisamment de goût comme ça.

Avec ce pesto d’orties véganes, c’est la première fois que je goutais des orties ! Ben oui, comme beaucoup, j’ai plutôt des souvenirs pas très agréable liés aux piqures d’orties, ça n’est donc pas forcement une plante vers laquelle je me tourne spontanément pour la cuisiner… Mais, j’en ai vu au marché, et je me suis dit que j’allais tenter de les cuisiner (oui, c’est un peu bizarre d’acheter au marché une plante que l’on trouve facilement dans la nature, je vous l’accorde…)

Je me suis dit que le pesto était une bonne idée pour faire connaissance avec l’ortie car on la conserve crue et on peut ainsi profiter de toutes ses propriétés. Et le pesto est une préparation très versatile qui peut s’accommoder de plein de façons différentes : on peut le manger tel quel en tartine, en incorporer dans une mayo ou une sauce, en mettre sur un fond de tarte, le mettre dans des pâtes… Les idées ne manquent pas !

Au niveau du goût, j’ai un peu de mal à vous le décrire. Le goût est herbacé, sans être désagréable : no trop amer ni trop fort. et surtout, ne craignez rien ; on ne se pique pas la bouche en mangeant !

J’ai utilisé des pignons de pin, mais si vous n’en avez pas, libre à vous de les remplacer par des amandes, des noisettes, des graines de tournesols, ou un mélange de tout ça !

Est-ce que vous avez déjà mangé des orties ?

recette pesto orties vegan

Pesto d’orties végane

Continue Reading

Entrées, Les bases, Salé

Idées pour une parfaite salade d’hiver (et sa parfaite sauce crémeuse)

Souvent l’hiver, de manière pas très originale, j’ai plutôt tendance à avoir envie de manger chaud. Mais, parfois, j’aime aussi manger des salades. Les salades d’hiver m’ont fait (re)découvrir plein de légumes qu’il y a quelques années encore je regardais d’un air perplexe sur les étals des marchés. J’ai découvert les betteraves crues, le choux rave, le chou blanc… Et surtout, j’ai appris à varier ce que je mets dans mes salades : légumes, fruits, graines… Oui ça fait cliché herbivore, mais que voulez-vous, il y a souvent une part de vérité dans les clichés 😉

Alors, aujourd’hui, je ne vous donne pas une recette, mais plutôt une formule (magique) pour composer votre parfaite salade d’hiver (et de printemps !). A la maison, on l’appelle le crounch-crounch parce que c’est le bruit qu’elle fait quand on la mange !

L’avantage de ce crounch-crounch, c’est qu’on peut en préparer une grande quantité et la conserver au frigo pour plusieurs jours (les légumes d’hiver sont drôlement moins fragiles que les légumes d’été pour ça !). Dans ces cas là, ne mettez pas la sauce pour ne pas ramollir les légumes. L’autre avantage c’est que ces légumes d’hiver sont souvent locaux et bons marchés, je vous encourage d’autant plus à essayer de trouver des circuits courts de distribution (AMAP, la ruche qui dit oui, vente à la ferme, marchés…). c’est vraiment un moyen de trouver des légumes qui ont du goût et sont meilleur marché. Et enfin, je trouve que ce type de salade d’hiver est rassasiante car elle demande de beaucoup mâcher, et clairement, ça nous change des soupes !

Et, en plus de la formule pour réaliser le crounch-crounch, cette parfaite salade d’hiver, je vous livre aussi la formule pour vous composer la meilleure sauce salade pour aller avec, super crémeuse et pleine de goût. Là aussi, il s’agit plus d’une formule, d’un mode d’emploi que d’une recette précise au gramme près. Faites des essais, voyez les saveurs que vous préférez, et trouver votre petite sauce parfaite rien qu’à vous !

J’espère que ce format de recette un peu plus informel vous plaira, dites le moi en commentaire !

La parfaite salade d’hiver
“le crounch-crounch”

idées salade d'hiver

Continue Reading