Lifestyle, Santé / être bien

Mes astuces naturelles anti-rhume

Figurez vous que mon karma m’a joué un drôle de tour avec cet article sur les recettes naturelles anti-rhume. Je suis tombée malade, d’un gros gros rhume, deux jours après avoir eu l’idée d’écrire cet article! Ca m’apprendra! Remarquez, comme ça, j’ai pu mettre en pratique pour de vrai toutes ces astuces.

Je me dois de faire une mise en garde importante : je ne suis pas médecin. Mes conseils sont le reflet de ma propre expérience d’un rhume bénin, et ne dispensent pas d’une consultation médicale pour s’assurer du bon diagnostic et du bon traitement. Si vous avez le moindre doute ou si vos symptômes persistent : allez consulter!

Cela fait plusieurs années que j’utilise les huiles essentielles pour traiter les maux du quotidien, on les retrouve bien sur dans mes petites astuces, mais pas seulement! J’espère vous faire découvrir quelques astuces/pratiques que vous ne connaissiez pas!

Le nettoyage et l’hydratation du nez

Mes astuces naturelles anti-rhume

Nettoyer son nez : jala neti

Ce petit objet, cette petite baleine bleue est une révolution pour moi! Le jala neti est une tradition de purification ayurvédique. Chaque matin, les yogis remplissent le neti pot d’eau tiède salée et le font couler dans leur narine. Mais comment me direz vous ? Très simplement en penchant la tête du côté gauche, positionnez l’orifice du neti pot dans votre narine droite, et faites couler délicatement l’eau, en respirant par la bouche. L’eau va ressortir par la narine gauche. Faites de même avec la 2ème narine, et vous voilà avec un nez tout propre!

En cas d’affection orl, on peut répéter ce nettoyage plusieurs fois dans la journée. Ça aide vraiment à bien déboucher le nez, c’est salvateur quand on est enrhumé·e ! C’est un peu ce que vous faites sans doute déjà avec votre pshit de stérimar, sauf que là, on n’inspire pas notre morve (désolée, hein, mais faut appeler un chat un chat), au contraire, on l’évacue!
Au niveau des sensations, c’est un peu déroutant au début, ça n’est pas la chose la plus agréable du monde parce que ça rappelle les sensations de boire la tasse je trouve un petit peu. C’est peut être pour cela que j’ai du mal à maintenir ce rituel au quotidien, et que je le fais d’avantage quand je suis malade.

On trouve des neti dans les magasin bio, ou bien sur internet très facilement. Ça ne coute pas très cher (j’avais payé le mien 5€, avec un petit sachet de chrolure de sodium (de sel quoi) avec.

L’hydratation du nez

Après avoir nettoyé mon nez, je met un peu de baume ou d’huile pure (jojoba, sésame ou autre, rien de parfumé bien sur) autour de mes narines pour calmer les irritations dues au mouchage, mais j’hydrate aussi l’intérieur des narines. Sans remonter jusqu’aux sinus, hein, mais l’entrée des narines. En effet, la déshydratation du nez est très désagréable, elle peut créer des petits saignements. elle est augmentée en hiver par les mouchages plus réguliers, les chauffages qui peuvent assécher, etc… Ce petit geste vient vraiment soulager, et peut être fait tous les jours, même lorsque l’on est pas enrhumé·e !

Les huiles essentielles

Un petit préalable important : même si elle proviennent des plantes, les huiles essentielles sont très puissantes et toutes ne sont pas indiquées pour tout le monde (enfants, femmes enceintes ou allaitantes…). Faites également attention à vos animaux pour qui elles peuvent aussi être très toxiques (ne pas utiliser de diffuseur dans une pièce avec des oiseaux par exemple, mais les chats y sont aussi très sensibles, prudence donc!). Avant de les utiliser, faites une recherche sur Internet ou votre bouquin sur les huiles essentielles préféré!

Mes astuces naturelles anti-rhume

La diffusion d’huiles essentielles

J’ai ce petit diffuseur d’huiles essentielles depuis quelques années, c’est un diffuseur qui a la particularité de ne pas chauffer les huiles essentielles, et donc de garder intactes leurs propriétés. Je l’utilise aussi bien pour le plaisir, avec des synergies d’huiles essentielles qui sentent “juste” bon, mais aussi quand je suis malade. En cas de rhume, je diffuse la synergie respiratoire de So’bio Etic qui contient des huiles essentielles d’eucalyptus globuleux, eucalyptus radiata, niaouli, menthe poivrée, ravinstara, arbre à thé et gaulthérie. un bon mélange pour rendre KO les microbes et dégager les voies respiratoires.

Mes astuces naturelles anti-rhume

Les autres applications

En plus de la diffusion, en cas de rhume, je fais aussi des inhalations. Je n’ai pas le petit truc en plastique prévu à cet effet, je me sers d’un simple bol avec une serviette au dessus de ma tête qui recouvre le bol. Pour ne pas que l’effet de l’inhalation soit trop violent, ne mettez pas de l’eau bouillante sur vos huiles essentielles, mais à peine à frémissement. J’utilise souvent le tea tree, la ravintsara et le niaouli qui marchent bien pour déboucher le nez.

Et enfin, l’application que je trouve la plus intéressante pour les huiles essentielles c’est l’application cutanée. Vous pouvez vous préparer un mélange avec une huile végétale et des huiles essentielles à appliquer sur le torse et le dos, mais certaines huiles essentielles peuvent être utilisées pures, c’est le cas de la ravintsara. Vous lirez souvent le conseil d’en appliquer une goutte au poignet et de frotter les poignets l’un contre l’autre en prévention des coups de froid. Il existe la version xxl de ce conseil quand le coup de froid est déjà là, et ce conseil c’est mon amie Camille, naturopathe qui me l’a donné. Vous pouvez appliquer de l’huile essentielle de ravintsara pure sur les avants-bras et les frictionner. Vous pouvez en appliquer jusqu’à 40 gouttes (oui, c’est énorme, pour ma part je me contentais de 8 à 10 gouttes). Lors de mon dernier gros rhume, cela m’a vraiment vraiment aidée. Au bout de 3 jours de nez complètement bouché (impossible de me nettoyer le nez au neti pot!), mon nez s’est débouché instantanément à application de l’huile essentielle de ravinstara sur les avants-bras!! Incroyable mais vrai!
Attention, je réitère les précautions d’usage sur l’application d’huiles essentielles pures. Elles sont très puissantes, potentiellement allergisantes, donc, soyez prudent·e, faites toujours un petit test au creux du poignet et voyez comment vous réagissez.

 

Ressources sur les huiles essentielles

A force de me soigner avec, j’ai mes petites habitudes, mais quand j’ai un doute sur une utilisation, une posologie, je demande à google et me fie à certains sites :

Aroma-zone, même si je ne commande plus chez eux (baisse de qualité, présence de produits aberrants dans leur catalogue comme de l’huile de palme…), je dois avouer que leurs fiches sur les huiles essentielles sont très bien faites. Il y a toutes les propriétés et des exemples d’utilisation et de synergies.

La compagnie des sens est également un e-shop d’huiles essentielles qui dispose de fiches pour chacune d’entre elle.

Les boissons

Il n’y a pas que votre nez qui est déshydraté lorsque vous êtes enrhumé.e, vous l’êtes aussi! Il est important de bien s’hydrater dans ces périodes. J’apprécie de boire chaud dans ces cas là, et vous verrez que les boissons peuvent se transformer en remèdes bienfaisants!

Le lait d’or :

Je croix que 2017 était l’année du lait d’or, ou golden latte ! Il s’agit d’une boisson à partir de curcuma, un rhizome très intéressant pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes et anti-virales. Il tonifie sans énerver. Je vous laisse retrouver cette délicieuse recette sur le blog de Cécile Doherty Bigara.

Les infusions :

Mon choix se porte sur l’infusion de thym, additionnée de gingembre et citron. Oui, ça ravigote! Et j’aime à croire que ça ravigote tellement que les microbes ne demandent pas leurs restes et se font la malle! Pour préparer cette infusion, je laisse frémir une dizaine de minutes dans une casserole d’eau une cuillère à café de thym, un (petit) morceaux de gingembre frais et j’ajoute le jus d’un demi citron au moment de servir.

 

Les autres conseils

Dormir et s’écouter (dans la mesure du possible)

On a pas toutes/tous des vies où l’on peut lever le pied lorsqu’on est malade, néanmoins, si vous pouvez vous accorder ce luxe, faites le, vous n’en guérirez que plus vite! Il n’est pas forcement question de stopper toute activité, mais simplement d’essayer de s’écouter : continuer à bouger si on sent que ça fait du bien, où au contraire cocooner au chaud…

Manger des choses qui vous font du bien

Parfois quand on est enrhumé.e, on a plus le goût de ce que l’on mange, ça n’est pas très motivant pour se concocter des bons petits plats… En attendant que ça revienne, je mise sur des valeurs sures : des soupes s’il fait froid avec beaucoup beaucoup d’ail (reconnu pour ses propriétés anti-bactérienne), voire du gingembre et du curcuma si ça va bien avec votre recette!
Si vous consommez habituellement des produits laitiers, faites une pause (de plusieurs dizaine d’années, oh ça va on peut rigoler). Le corps médical commence à s’accorder qu’ils favorisent la production de mucus, et sont à éviter surtout dans les cas d’infection orl à répétition (source).

J’espère que cet article vous aura plu, vous pouvez épingler le visuel ci-dessous sur pinterest pour le retrouver plus facilement ou le partager!

Et n’hésitez pas à partager vos astuces en commentaires !

Mes astuces naturelles anti-rhume

Articles précédents Articles suivants

a voir egalement

14 Commentaires

  • Reply Rose 12 mars 2018 at 14 h 16 min

    Voici qui tombe à pique ! Merci beaucoup, Azilis. Je suis malade justement … ça fait 1 semaine que ça dure et je me disais qu’il était temps que je teste l’inhalation. Voilà qui me motive. J’ai aussi lu qu’il était conseillé d’en faire le soir, ou du moins de ne pas sortir dans les 2-3 heures qui suivent (vu que les musqueuses sont plus sensibles après).

    En attendant, je pense tester le morceau de gingembre dans mon infusion de thym, bonne idée 😀

    Des bisous

    • Azilis
      Reply Azilis 12 mars 2018 at 15 h 21 min

      Ah ben contente que ça tombe à pic pour toi, j’espère que tu iras vite mieux! Merci pour te précision concernant les inhalations, tu as bien raison!!
      (et franchement, si tu as l’occasion, testes la ravinstsara, c’est hallucinant l’effet que ça a eu sur moi!)

      • Reply Rose 12 mars 2018 at 21 h 18 min

        C’est noté ! Je tâcherais de trouver ça 🙂

        Je me prépare à l’inhalation là 😮

  • Reply Camille Naturopathie 12 mars 2018 at 14 h 51 min

    Super ces astuces ! Merci pour le big up et contente que ton nez aille mieux 😉

    <3 <3 <3

    • Azilis
      Reply Azilis 12 mars 2018 at 15 h 21 min

      Non mais mega big up! Tu m’as sauvé mon nez!!!!

  • Reply Aline 12 mars 2018 at 19 h 32 min

    En ce qui concerne le nettoyage du nez, ta “petite baleine bleue” peut s’acheter aussi en pharmacie. Pour beaucoup c’est souvent plus pratique que d’aller en magasin bio car elles sont très répandues ;-).
    La marque du mien c’est Rhino Horn mais je l’ai en revanche acheté 10.50 € et c’est mon médecin qui me l’avait fait acheter lors d’un rhûme carabiné, justement à la place du fameux stérimar car une fois qu’on là cela ne produit pas de déchet (j’ai un médecin écolo).
    Biz

    • Azilis
      Reply Azilis 12 mars 2018 at 20 h 27 min

      Ah, super, merci pour l’info, j’ignorais qu’on les trouvait en pharmacie!

  • Reply Loetitia Cuisine 13 mars 2018 at 11 h 33 min

    Très sympa ton article. <3
    Oui moi aussi j'ai acheté mon pot neti en pharmacie. Pour moi c'est The must have en cas de rhume.

    • Azilis
      Reply Azilis 14 mars 2018 at 10 h 52 min

      Mais oui, totalement!
      Merci Loetitia!

  • Reply Rosenoisettes 13 mars 2018 at 21 h 41 min

    Je n’ai jamais essayé le neti pot mais je suis sûre que c’est super pour nettoyer le nez et les sinus ! Faudrait que j’essaie un jour 🙂
    Merci pour ton article

    • Azilis
      Reply Azilis 14 mars 2018 at 10 h 53 min

      Oui, franchement, c’est épatant!

  • Reply Julie Colibri 24 mars 2018 at 12 h 10 min

    Roh merci Azilis, je fais toujours de super découvertes grâce à tes articles et je suis ravie d’apprendre l’existence des jala neti ! C’est sûr, je vais me mettre à la recherche de cet objet qui m’a l’air absolument génial.

    Et sinon, ici pour prévenir le rhume ou aider à l’enrayer, je rajoute souvent une ou deux gouttes d’huiles essentielles de tee tree ou d’eucalyptus dans un petit bocal rempli d’eau posé sur le radiateur situé dans ma chambre. Ça permet une diffusion très douce et c’est aussi une solution alternative quand on n’a pas de diffuseur d’huile essentielle

    • Azilis
      Reply Azilis 24 mars 2018 at 12 h 55 min

      Oh Merci Julie ! Je suis vraiment super contente si mes articles peuvent être utiles!
      Tu verras le neti c’est top !
      Et merci pour la solution du radiateur, c’est une très bonne idée 🙂

    Laisser un commentaire