Plats principaux, Salé

Burger de potimarron et olives noires

Si je devais choisir ma junk food préférée, je serais bien embêtée pour trancher entre le burger et la pizza… Leur point commun (au delà du fait d’être potentiellement gras et réconfortants) : être personnalisables à l’infini, selon les saisons, ce qu’on a dans nos placards/frigo, nos envies, etc… Ici, j’ai choisi le potimarron comme base du steak constituant mon burger, légume typiquement de saison! J’y ai ajouté des olives noires afin de relever l’ensemble, et ce fut un bon choix! Le potimarron tout seul aurait peut-être été un peu trop doux, trop lisse.

Cette fois ci, les pains ne sont pas fait maison, mais vous avez ma recette préférée ici. Pour accompagner ce burger, j’ai ajouté de la tomate (du jardin! Oui madame, oui monsieur, on a encore des tomates, je ne sais pas si c’est censé nous réjouir ou nous inquiéter), de la salade, des oignons confits, et une poêlée de champignons au gingembre et à la sauce soja (faite par mon copain qui est très doué pour imaginer ce genre d’association!). Comme d’habitude, aucun dogmatisme du burger chez moi, garnissez le avec ce que vous avez, classique ou moins classique, à vous de voir!

burger vegan potimarron olives

Burger de potimarron et olives noires

pour 8 steaks

 

Ingrédients :

  • 800g de potimarron (environ)
  • 1 oignon
  • 125g de tofu (du blanc ici, mais n’importe lequel fera l’affaire)
  • 1 cuillère à café de shoyu
  • 1 cuillère à café de fumée liquide (complètement facultatif, mais comme j’adore tout ce qui est fumé et que je n’avais pas de tofu fumé j’en ai mis)
  • 1 cuillère à café de paprika fumé (ou autre épice)
  • 50g de petits flocons d’avoine
  • 2 poignées de persil hâché
  • 2 poignée d’olives noire dénoyautées

 

Préparation :

Lavez le potimarron, coupez le en gros dés (et enlevez les graines). Disposez ces dés sur une feuille de papier cuisson, arrosez d’un filet d’huile d’olive, et enfournez à 180°c pendant 20-25 minutes jusqu’à ce que le potimarron soit tendre.

Pendant ce temps, épluchez l’oignon et hachez le grossièrement. Faites le revenir doucement à la poele. Il ne doit pas colorer mais fondre doucement.

Dans le bol de votre robot culinaire, mettez les dés de potimarron cuits, l’oignon cuit, le shoyu, les épices, les flocons d’avoine et le tofu émietté. Zoum-zoumez jusqu’à obtenir une texture pâteuse.

Ajoutez les olives et le persil, donnez un coup de pulse, juste pour mélanger l’ensemble, nous ne voulez pas que les olives soient complètement mixées.

Maintenant, formez les steaks. Pour cela, je vous conseille de vous huiler les mains, la préparation attachera ainsi moins à vos mimines. Vous obtiendrez plus ou moins de pièces selon la taille et l’épaisseur. Ici, comme les pains étaient petits, j’ai fait des petits steaks, vous en aurez peut-être donc moins que moi au final.

Vous pouvez conservez les steaks au frigo avant de les faire cuire. Pour les faire cuire, faites les dorer quelques minutes sur chaque face dans une poêle huilée.

Je vous fait confiance pour assembler votre burger et vous régaler!

Notes :
Vous pouvez congeler ces steak avant cuisson pour les conserver plus longtemps.

Si les burgers, c’est pas votre truc, vous pouvez aussi manger ces steaks seuls, ou avec des légumes ou féculents. Ils constituent une chouette base pour un repas!

La sauce sur la dernière photo est une petite sauce vite fait : un mélange de moutarde, crème de soja et curcuma. La veille j’avais fait une mayonnaise à base de noix de cajou mais il n’en restait plus (que les coupables se dénoncent!)

burger vegan potimarron olives

burger vegan potimarron olives

Enregistrer

Articles précédents Articles suivants

a voir egalement

16 Commentaires

  • Reply Carole 24 novembre 2016 at 8 h 43 min

    Je salive devant les photos !
    Bises.

    • Rose Citron
      Reply Rose Citron 24 novembre 2016 at 8 h 52 min

      Merci beaucoup Carole! Bises!

  • Reply Laura 24 novembre 2016 at 12 h 05 min

    Olala ça a l’air méga bon !

    • Rose Citron
      Reply Rose Citron 24 novembre 2016 at 20 h 16 min

      Merci Laura!! Et maintenant que tu peux re-manger du soja, tu vas même pouvoir tester! 😉

  • Reply Fanny 24 novembre 2016 at 12 h 14 min

    Quelle bonne idée le potimarron dans un burger! Ça change ! Et avec les olives ça doit être super bon! Il me reste encore des petits pains à burger donc je teste ce week-end

    • Rose Citron
      Reply Rose Citron 24 novembre 2016 at 20 h 16 min

      Super Fanny, j’espère que ça te plaira!

  • Reply Rosenoisettes 24 novembre 2016 at 16 h 19 min

    Je ne suis pas très burgers mais ce steak végétal me donne vraiment très envie !
    J’ai un faible pour le potimarron disons ^- ^

    • Rose Citron
      Reply Rose Citron 24 novembre 2016 at 20 h 17 min

      héhé, comme je te comprends!^^

  • Reply Klein 24 novembre 2016 at 22 h 06 min

    Avec de la courge butternut ça peu le faire ???

    • Rose Citron
      Reply Rose Citron 24 novembre 2016 at 22 h 28 min

      Bien sur!! Tu peux procéder de la même manière pour la cuire!

  • Reply Dame.nina 28 novembre 2016 at 11 h 27 min

    Tu es une intarissable source d’inspiration !
    Merci pour cet article, moi qui mange toujours le potimarron en purée ou en soupe, voilà une façon originale de le déguster à laquelle je n’aurais jamais pensé !!
    Inutile de dire que tes photos font terriblement envie !!! 🙂

    • Rose Citron
      Reply Rose Citron 28 novembre 2016 at 13 h 22 min

      Ouhlala ben merci pour ce commentaire absolument adorable, j’en rougis!!!! J’espère que ça te plaira!

  • Reply Claire 3 décembre 2016 at 20 h 00 min

    Burgers testés ce soir même accompagnés de la sauce moutarde curcuma et de frites au four : un régal ! Approuvés par toute ma petite famille ! On garde la recette précieusement. Merci à toi !

    • Rose Citron
      Reply Rose Citron 4 décembre 2016 at 16 h 14 min

      Super!!! Je suis ravie Claire!!

  • Reply Sarah 4 décembre 2016 at 9 h 37 min

    Je me dénonce !!!! :-))
    JE tente la recette aujourd’hui !!!! ha ha ha! !! J’espère que ce sera aussi bon que chez toi, miam !

  • Laisser un commentaire