Boissons, Sucré

Jus d’hiver (chou rave, pomme, citron, gingembre et curcuma)

Alors soyons clairs, ça n’est pas parce que je vous propose aujourd’hui une recette de jus que vous allez commencer à m’entendre parler de detox! Cette période post-fêtes nous en a assez fait souper de la detox, non ?! Et si on essayait (j’ai bien dit essayer!) d’être bienveillant.e avec nous même, et de manger/boire ce qui nous fait envie plutôt que d’appliquer une diète qui a toutes les chances de nous créer des compulsions alimentaires ? Ou de renforcer celles déjà existantes…

Peut-être avez-vous entendu parler du concept de restriction cognitive ? C’est le phénomène qui se passe dans le cerveau lorsque l’on s’interdit un aliment/un type d’aliment. Plus c’est interdit, plus on en a envie. Cela une frustration qui tient tant que nous sommes sous contrôle, mais qui a toutes les chances de s’effondrer comme un château de cartes le jour ou pour une raison ou pour une autre, on lâche le contrôle (parce qu’on est triste, stressé.e, qu’on s’ennuie ou au contraire qu’on est excité.e ou content.e…). C’est le cas des personnes qui sont au régime perpétuel et qui culpabilisent parce qu’elles “craquent” pour un carré de chocolat, ou qui, le jour où elles “craquent” engloutiront la tablette entière pour apaiser leur frustration.

Dans un monde idéal, on mangerait quand on a faim, et on s’arrêterait de manger quand on est à satiété.
Sur le papier, cela semble d’une logique implacable et plutôt simple. En vrai, pour beaucoup, cela peut s’avérer beaucoup plus compliqué qu’il n’y parait, et ce pour tout un tas de raisons.. Certaines personnes ont multiplié les régimes depuis l’enfance et sont complètement déconnectées de leurs sensations alimentaires, d’autres ont un rapport émotionnel à la nourriture, pour d’autres encore les prises alimentaires sont rythmées par une maladie ou un handicap rendant compliqué l’écoute de soi. Bref, il ne s’agit pas que d’une question de volonté de bien manger.

Attention, je ne nie pas que la santé passe aussi par l’assiette, et que c’est chouette de vouloir se faire du bien en mangeant des produits frais et variés. Mais peut-être qu’on pourrait se dire que chacun.e fait comme il/elle peut…

C’est un sujet qui me touche particulièrement, c’est pourquoi je suis super en colère contre l’industrie des régimes, et celle de la detox (spoiler alerte : c’est la même !! Ce sont les même mécanismes qui sont à l’œuvre!). Voir les articles, les publications sur les réseaux sociaux se multiplier pour telle ou telle cure detox avec des messages qui se veulent rassurants (“mais non c’est pas un régime, lol”), ça me met hors de moi, parce que c’est encourager les personnes à de nouveau se restreindre, se contrôler. Je trouve personnellement ces injonctions ULTRA culpabilisantes et violentes. J’essaye de m’en préserver en me désabonnant à tour de bras de tous les comptes Instagram vantant les mérites de telle diète ou cure detox, ou pire, présentant des photos de cheat meal, rien que le terme me donne de l’urticaire!

Ce que je trouve violent dans tout ça, c’est que cela envoie le message aux personnes qu’elles ne sont pas assez. Pas assez minces, pas assez vitaminées, pas assez detoxinées, pas assez lisses, pas assez bio, pas assez sans sucre, qu’elles ne font pas assez attention à leur santé (alors que c’est si simple disent les instagrameuses histoire d’en rajouter une couche). Alors que, quels que soient les choix alimentaires que vous faites, votre apparence, votre état de santé, vous êtes assez. Vous méritez d’être bienveillant.e avec vous même.

Pour rejoindre mon propos, l’émission Grand bien vous fasse sur France inter ce mardi était consacrée aux tyrannies alimentaires. C’était très intéressant, vous pouvez la réécouter ici.
J’en profite pour vos demander si cela vous intéresserait de lire d’avantage d’articles d’humeur comme celui ci sur le blog ?

***

Breeeeef! Tout ça pour dire que parfois j’aime bien me faire des jus de légumes et fruits, mais sans en faire une religion ou croire que ça me faire rajeunir de 10 ans, non, juste parce que c’est bon et que ça ravigote le matin!

Et je profite aussi de cet article pour mettre en lumière mon amour de l’hiver : le chou rave! Je n’ai découvert ce légume que récemment, il y a 2 ou 3 ans je pense, et je ne sais pas comment j’ai fait pour m’en passer si longtemps! Est-ce que vous le connaissez ? Il peut se faire cuire, mais je le mange tout le temps cru! Il rappelle un peu le radis noir au niveau de la texture et du croquant, mais sans le piquant. Il est hyper frais et juteux, c’est un bonheur!!! Et, pour compléter toutes ces qualités, il passe super bien en jus! On va pas se mentir, le chou en jus, c’est moyen habituellement (oui, je pense au chou kale qui, en jus, fait faire caca en spray en plus de pas être très bon), mais là, il sait rester discret au niveau du goût et apporte énormément de fraicheur!

Autre découverte de cet hiver : on peut laisser la peau des citrons pour les passer à l’extracteur de jus! Le goût est vraiment différent, la peau donne le goût du zeste de citron, c’est délicieux, et ça change tout!

Assez parlé pour aujourd’hui, place à la recette! Les quantités sont à titre indicatif, faites selon votre goût! Ce jus peut se faire à l’extracteur ou à la centrifugeuse.

recette de jus à l'extracteur : chou rave, pomme, citron, gingembre, curcuma

 

Jus d’hiver : chou rave, pomme, citron, curcuma & gingembre

pour un grand verre

 

Ingrédients :

  • un chou rave
  • 2 petites pommes
  • 1 citron
  • un morceau de gingembre
  • un morceau de curcuma

Préparation :

Si vos fruits et légumes sont bios, lavez les, il ne sera pas nécessaire de les peler.

Coupez les en morceaux, et passez le tout à l’extracteur ou à la centrifugeuse.

Buvez immédiatement, et régalez-vous!

Si cette recette vous plait, vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour la retrouver plus facilement.

Pensez à me taguer sur les réseaux sociaux ou à utiliser le hashtag #rosecitronvg si vous réalisez l’une de mes recettes, je me ferais un plaisir de partager vos publications!

recette de jus à l'extracteur : chou rave, pomme, citron, gingembre, curcuma

recette de jus à l'extracteur : chou rave, pomme, citron, gingembre, curcuma

Articles précédents Articles suivants

a voir egalement

14 Commentaires

  • Reply Cuisiner en paix 24 janvier 2018 at 9 h 41 min

    Je mange le chou rave uniquement cru, tranché fin et mariné dans un peu d’huile d’olive pour l’apéritif.
    Je n’ai jamais eu idée de le passer à l’extracteur, merci 😉
    Bonne journée, bises.

    • Azilis
      Reply Azilis 24 janvier 2018 at 14 h 03 min

      Moi j’adore le manger à la croq’sel, ou m’en servir pour mettre des tartinades dessus!

  • Reply Sophie 24 janvier 2018 at 10 h 19 min

    Merci pour cette recette !
    Et oui, on veut bien des messages d’humeur 😉
    Détox, régime, sans sucre, sans gluten, sans ceci, sans cela… En gros, le message c’est “vivez frustré !”. Je suis tout à fait d’accord avec ta vision des choses.
    J’essaye de ne pas abuser de sucre et de cuisiner moi-même, je fais régulièrement des jus avec des légumes de mon potager, … mais je ne culpabilise pas toute la semaine si je craque pour un plat déjà préparé ou si je mange 2 morceaux de chocolat. Oui 2, parce qu’aucune de mes journées ne se passe sans 1 morceau de chocolat noir !
    J’en profite pour te dire merci pour ce blog, merci pour tous tes conseils, recettes, bonnes idées et toujours avec bonne humeur. C’est fou mais en lisant tes articles, je peux voir ton sourire à travers les lignes !

    • Azilis
      Reply Azilis 24 janvier 2018 at 14 h 04 min

      Oh, merci Sophie pour ton commentaire qui me touche beaucoup!

  • Reply Sécotine 24 janvier 2018 at 10 h 49 min

    Ouiii ! J’aime bien les billets d’humeur, surtout lorsqu’ils rejoignent mes pensées 😉 Halte aux dictats, je suis entièrement d’accord, et éduquons nos enfants aux goûts et aux bonnes choses, tout en les laissant faire leurs propres expériences. Pas facile tous les jours …
    Bon, à part ça, je prendrais bien un verre de jus ! Je n’avais jamais laissé la peau des citrons, mais je vais essayer la prochaine fois. Merci !

    • Azilis
      Reply Azilis 24 janvier 2018 at 14 h 05 min

      Merci beaucoup! Et oui, tu verras, la peau des citrons c’est vraiment chouette!!

  • Reply dark valkyrie 24 janvier 2018 at 20 h 50 min

    j’aime beaucoup les jus de légumes/fruit surtout quand ils sont un peu improbables.
    vague souvenir je suppose, de tous les trucs zarbibio que nous faisait boire ma mère à sa période “hippie”lol

    je te rejoins tout à fait dans le discours “fuck les diktats” ; ça fait bien longtemps que je déserte la presse féminine sous toutes ses formes, porteuse de messages “tendance” et “de saison” (la saison des fêtes, la saison du maillot, la saison des bonnes résolutions de la rentrée, de la nouvelle année, etc) qui sont les mêmes tous les ans, en nous promettant chaque fois que là “c’est la bonne” , et prônent aussi le “contre-pied” genre soyez liiiiibres, dites non au système (en rentrant dans un autre, au passage…) histoire de toucher un peu tout le monde.

    dans la même veine,globalement, je n’aime pas trop les billets d’humeur (puisque tu demandes, hein^^) qui se ressemblent tous (mais c’est tendance, je constate); pour moi, ce sont souvent des justifications déguisées (que personne n’a demandé en plus!), des “coups de gueule” remplis de poncifs qui se veulent/croient décalés, ou des règlements de comptes à sens unique (trop facile).
    le pire je crois, c’est quand c’est en vidéo!!!
    j’aime bien les sites pas prise de tête,un peu légers et qui mettent de bonne humeur, comme le tien, celui de Rose et ses petits plats, chez Angie, etc.
    j’ai plus de mal avec les pavés explicatifs/énervés/qui t’expliquent la vie parce qu’ils ont compris mais pas toi, trop intellectualisés… mais je crois que c’est tendance aussi… 🙁
    du coup, comme toi tu prends du recul avec certains instagram, moi j’avoue que je lis certains blogs de loin en loin, parce qu’un peu de simplicité ne fait quand même pas de mal, bordel…

    (tiens je viens d’ailleurs de lire qu’une blogueuse ou instagrameuse (américaine je crois?) s’est faite bacher par des vegan, parce qu’elle a posté qu’elle aimait le Tofurkey, mais elle n’est ni vegan, ni même végé, elle aime juste le tofu, et apparemment c’est mal de s’approprier la culture culinaire des autres “pour avoir l’air cool” et ils ont demandé la fermeture de son compte… ça me laisse sans voix….)

    bwef!! 🙂

    et sinon, le chou en jus, j’ai pas testé, mais le bouillon du chou c’est trooop bon, d’ailleurs j’en ai encore une tasse fumante qui m’attend !!

    (et sinon sinon, c’est quoi “faire caca en spray?” j’ai peur de comprendre, mais … je comprends pas trop; j’ai pas mangé bcp de chou kale dans ma vie, mais j’ai rien constaté de spécial XD)

    • Azilis
      Reply Azilis 24 janvier 2018 at 22 h 40 min

      Tu as bien raison de faire le parallèle avec les magazines féminins, car effectivement, ils sont les premiers à imposer et renforcer les diktats…
      Je vois bien ce que tu veux dire pour les billets d’humeur… Mais navrée, mais il risque d’y en avoir quelques uns par ici, espérons que ça ne te rebute pas trop. par pour m’énerver dans le vide ou régler des comptes, mais pour partager ailleurs que sur les réseaux sociaux des réflexions qui me tiennent à coeur (se libérer des dikats, le bodypositive et ses dérives, tout ça tout ça notamment).
      Et par rapport à ton histoire d’Instagrameuse bannie par les véganes, l’histoire me dit quelque chose mais pas avec la même fin. j’avais juste vu une copie d’écran d’un échange ou quelqu’un parlait de telle recette de tofu, et se faisait copieusement engueuler quand l’interlocuteur comprenait que la personne n’était pas végane; pardon, mais là on marche sur la tête…
      Et faire caca en spray, c’est bien ce que tu pense, et je sais qu’on est plusieurs à qui le kale en jus ça fait ça. pourquoi en jus et pas mangé comme ça, je ne sais pas…

      • Reply dark valkyrie 26 janvier 2018 at 22 h 25 min

        mmm je pense que c’est la même histoire… c’était des copies d’écran aussi, bref oui, je comprends pas qu’on aille pas tous/tes dans le même sens, végé un peu ou végé bcp, ce qui compte, c’est végé, non?

        enfin moi quand j’étais “juste” végé, je me suis fait un peu critiquer par des vegan, qui me disaient que c’était pas assez, et que de toute façon il faut bien un peu de frustration dans la vie…. O__O
        résultat, ça m’a fait prendre la décision bcp plus tard que ce que ça aurait pu….
        je comprends pas cette hiérarchisation/supériorité.
        déjà qu’on doit se justifier quand on est végé parce qu’on se fait taxer d’extrémiste, et d’un autre côté, on l’est pas assez… oui on marche sur la tête.
        enfin bref hein ^^
        keep calm and eat your tofu

        et sinon pour les billets d’humeur, bah t’es chez toi quand même, tu fais ce que tu veux hein!!! 🙂
        tu me connais, chuis rabat joie, j’aime pas trop trop bien suivre la tendance, et pi t’as posé la question, alors moué j’réponds honnêtement!!
        mais c’est pas pour ça que tu resteras pas mon blog préféré de toute la vie et de toute la mort!!! <3

        • Azilis
          Reply Azilis 28 janvier 2018 at 17 h 47 min

          Ah ben alors je la connaissais pas ton histoire! On a pas le cul sorti des ronces, hein…

  • Reply Anaïs - Cookies Révolution 25 janvier 2018 at 0 h 44 min

    Merci beaucoup pour cet article ! Je suis vraiment 100% d’accord avec toi. Instagram et son impact sur l’alimentation et les femmes me fait flipper. Je ne sais pas exactement ce qu’est un billet d’humeur, mais je trouve que tu argumentes et expliques de manière construite et synthétique, c’est agréable à lire !

    Connais tu le livre “Faiminisme” ? Pas pu le lire avant de partir mais j’ai lu plusieurs interviews de l’auteure et dans celle sur telerama elle parle un peu de ça et nottamment de l’impact des réseaux sociaux sur le rapport à l’alimentation. C’est très intéressant. http://www.telerama.fr/idees/cuisine-et-sexisme-les-femmes-nont-pas-fini-den-baver,n5181805.php

    • Azilis
      Reply Azilis 25 janvier 2018 at 20 h 29 min

      Merci Anaïs!
      Et Faiminisme est sur ma whishlist, il a l’air vraiment bien!!

  • Reply Rosenoisettes 26 janvier 2018 at 17 h 22 min

    Tout comme toi je ne supporte pas ces tendances perpétuelles de détox !
    C’est complètement malsain aussi bien physiquement que mentalement.
    Il faut manger ce qui nous fait envie avec raison, d’ailleurs je ne déroge presque jamais au carré de chocolat le soir avec mon infusion ! #méméCamille
    Ce serait mentir de dire que je salive devant ce joli jus car j’ai beaucoup de mal avec les légumes dans les jus et smoothies, sauf les épinards. Mais je serais ravie d’essayer pour me prouver le contraire 🙂
    Les smoothies regorgent de bonnes choses !

    • Azilis
      Reply Azilis 26 janvier 2018 at 17 h 45 min

      Ravie que tu sois une alliée Camille!
      Et, promis, ce chou rave est aussi doux que les épinards, et même plus sucré, donc il se prête à merveille à se mêler aux fruits!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.