Desserts, Pâtisserie, Sucré

Entremets vegan décadent chocolat, noisette, pralinées et caramel

Bon, alors là, j’annonce : avec cette recette d’entremets vegan décadent chocolat, noisette, pralinées et caramel, on est sur du lourd, du très très lourd. Cet entremets est composé d’une base de génoise au cacao, surmontée de pralines, d’une couche de caramel au « beurre salé », puis d’un peu de mousse chocolat-noisette, et enrobé d’un glaçage rocher. Alors, c’est sucré hein, c’est complètement décadent, mais je reste persuadée que c’est plus digeste qu’une version omni avec des produits laitiers et des oeufs.

Cet entremets est vraiment délicieux : on a plusieurs textures : du moelleux, du fondant, du croustillant, c’est juste trop trop bon, et hyper satisfaisant ! Après réflexion, je me dis que j’aurais pu en faire des versions individuelles, ça aurait évité une découpe pas toujours évidente avec le glaçage rocher (faut dire que j’ai pas lésiné sur l’épaisseur…).

Ne vous laissez pas impressionner par la liste interminable d’ingrédients et de préparations. Cette recette, comme mes recettes de layer cakes ne comporte pas de difficultés techniques majeures. Elle prend juste un peu de temps car il y a plusieurs préparations à faire, et certaines doivent refroidir. Je vous conseille de faire cet entremets la veille pour le lendemain ou le matin pour le soir, et tout ira bien, promis !

recette entremets vegan chocolat noisette

Entremets vegan décadent chocolat, noisette, pralinées et caramel

pour un moule de 22cm de diamètre

Ingrédients :

pour la base de génoise :

  • 100g de farine
  • 70g de sucre
  • 30g de cacao amer en poudre
  • 45g de purée de noisette (ou de margarine)
  • 125ml de lait de soja
  • 1cc de levure chimique
  • 1cc de vinaigre de cidre

pour les pralines :

  • 250g  de noisettes et/ou d’amandes
  • 160g de sucre
  • 50ml d’eau

pour le caramel « beurre salé » :

  • 200g de sucre en poudre blond
  • 20cl de crème de soja
  • 80g de margarine
  • 1/2cc de sel ou de fleur de sel

pour la mousse choco-noisette :

  • 200g de tofu soyeux
  • 100g de chocolat fondu
  • 30g de purée de noisettes
  • 20g de sucre en poudre

pour le glaçage rocher :

  • 250g de chocolat à pâtisser
  • 60g de pralin (que vous ferez à partir des pralines)
  • 40g d’huile neutre au goût

Préparation :

Je conseille fortement de vous munir d’un thermomètre de cuisine pour cette recette.

On va commencer par faire tranquillement les choses qui auront besoin de refroidir.

Les pralines : commencez par faire un caramel avec le sucre et l’eau dans une casserole à fond large, ou une sauteuse. Quand le caramel commence à buller sur toute la surface, il devrait atteindre la température de 118°c, et c’est le moment pour ajouter vos amandes et noisettes. Remuez bien avec une cuillère en bois, et vous allez voir, le sucre va se transformer en une sorte de sable, ça peut faire peur, mais c’est tout à fait normal et ça fait partie du processus. Laissez faire et continuez à remuer régulièrement. Au bout d’un moment, le sucre va commencer tout doucement à fondre à nouveau et à caraméliser autour des amandes et noisettes. Ne quittez pas votre casserole, et continuez à remuer pour que tout le sucre caramélise bien. Ça met entre 10 et 15 minutes je dirais.

Une fois que le caramel enrobe bien toutes les amandes et les noisettes, enlevez la casserole du feu (au risque de faire cramer les amandes et noisettes si vous prolongez trop la cuisson),et étalez le mélange sur une feuille de papier sulfurisé, et laissez refroidir.

Le caramel « beurre salé » : mettez dans une casserole le sucre et laissez le caraméliser (sans eau, et sans le remuez, si si, courage!). Quand il commence à buller partout uniformément et à prendre une jolie couleur dorée, hors du feu, ajoutez la crème de soja chauffée. Faites gaffe, il peut y avoir des projections (du genre des projections qui brulent). Remuez sans cesse. Remettez sur feu doux, et ajoutez la margarine et la fleur de sel, remuez, et laissez à feu doux environ 5 minutes, le caramel va continuer à fondre un petit peu, et épaissir. Débarrasser dans un bocal, et laissez refroidir tranquillement. Il va continuer à épaissir.

La génoise au cacao : dans un bol, mélangez le lait de soja et le vinaigre de cidre. Le mélange va cailler, c’est normal et même voulu car cela va apporter du moelleux à notre génoise.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, le cacao et la levure. Ajoutez la purée de noisette et le mélange lait et vinaigre. Mélangez au fouet, et versez la préparation dans un moule huilé et fariné. Enfournez à 180°c pendant 15 minutes. Laissez refroidir. Vous pouvez égaliser la génoise pour qu’elle soit bien plate en coupant le surplus avec une lyre à génoise ou un couteau.

Commencez à assembler votre entremets. Laissez la génoise dans le moule, il va vous servir. Disposez des pralines grossièrement hâchées sur toute la surface de la génoise (gardez-en 60g pour le glaçage). Nappez de caramel au beurre salé.

Préparez la mousse choco-noisette en mettant tous les ingrédients dans votre blender, et en mixant jusqu’à ce que tout soit bien incorporé et que votre mélange soit bien lisse. Versez sur votre entremets, et lissez à la spatule.

Mettez votre entremets au congélateur pendant 3h minimum. Cette étape est indispensable pour que votre glaçage rocher prenne bien. Au bout, des trois heures, sortez votre entremets du congélateur, et démoulez le. Posez le sur une grille que vous placerez sur un plat, une plaque, ou une feuille de papier sulfurisé qui vous sera utile pour récupérer le surplus de glaçage qui va tomber.

Préparez le glaçage rocher en faisant fondre le chocolat à pâtisser avec l’huile et en ajoutant les pralines hachées finement. Attention, il faut que votre glaçage ne soit pas trop chaud quand vous le versez sur l’entremets, 30° maximum, sinon, vous risquez de faire fondre votre entremets. Versez donc votre glaçage sur l’entremets. j’ai été plus que généreuse sur la dose, si vous souhaitez une couche moins épaisse, vous pouvez le lisser à la spatule directement à l’application (il fige presque instantanément !).

Laissez ensuite votre entremets revenir à température de consommation soit au frigo, soit à température ambiante selon le temps dont vous disposez avant de le servir.

recette entremets vegan chocolat noisette

recette entremets vegan chocolat noisette

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

8 Comments

  • Avatar
    Reply Anne-France 12 février 2020 at 11 h 49 min

    Cette tuerie lol
    Par contre quand je vois toutes les étapes et tous les ingrédients, je suis déjà découragée…
    Mais qui sait, peut-être un jour aurais-je le courage d’aller au-delà de mes aprioris!
    En attendant, merci de nous proposer des recettes toujours plus appétissantes les unes que les autres.
    Et belle journée à toi!

    • Azilis
      Reply Azilis 12 février 2020 at 21 h 27 min

      Oh mais oui, j’espère qu’un jour tu oseras ! Le caramel et les pralines peuvent être faits la veille (voire avant) sans problème, si ça peut t’aider à avoir moins d’étapes le jour J

  • Avatar
    Reply une-petite-faim 12 février 2020 at 18 h 06 min

    un vrai délice on ne peux que craquer, je fonds, bisous

    • Azilis
      Reply Azilis 12 février 2020 at 21 h 27 min

      Merci beaucoup 🙂

  • Avatar
    Reply Marg 14 avril 2020 at 17 h 02 min

    Bonjour merci pour cette recette ! Est il possible selon vous de préparer l’entremet bien en avance (24/48h) et de le laisser au congélateur (au moment où vous dites de le laisser 3h minimum) puis de faire le glaçage et le déguster le jour même ?

    Merci beaucoup !

    • Azilis
      Reply Azilis 14 avril 2020 at 18 h 53 min

      Bonjour, excellente question, je craisn qu’en ayant été congelé 48h, il mette très longtemps à revenir à température ambiante. Ça sera super pour le glaçage rocher, par contre, pour la dégustation, il risque d’être congelé trop longtemps…

      • Avatar
        Reply Marg 1 mai 2020 at 16 h 45 min

        Super merci ! J’ai fait la recette comme indiquée du coup et le résultat est bluffant !! Délicieux sophistiqué et gourmand 🙂
        Effectivement pas de difficultés particulières pour réussir cette recette, suffit d’avoir pas mal de temps et de bien suivre les indications 🙂
        La prochaine fois je mettrai un peu moins de caramel et un peu plus de mousse choco noisette mais c’est une question de goût !
        Merci encore ! Ça nous a permis de bien fêter un anniversaire en confinement 🙂

        • Azilis
          Reply Azilis 3 mai 2020 at 21 h 52 min

          Merci beaucoup d’avoir pris le temps de déposer un commentaire, je suis vraiment contente que la recette ai eu du succès !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.