Browsing Tag

Noël

Desserts, Pâtisserie, Sucré

The incredible pecan pie : tarte aux noix de pécan (vegan & sans gluten)

Je continue de vous distiller mes recettes de Noël avec ma recette de réveillon, qui n’a rien à envier à ma tarte au chocolat, caramel au « beurre » salé et pralines de l’an dernier au niveau gourmandise! Je n’avais jamais mangé de pecan pie, mais je m’en faisais une idée bien précise, et cette recette correspond exactement à ce que j’imaginais! Une pâte à la fois tendre mais biscuitée (on la mangerait toute seule! je garde la recette pour d’autres fonds de tarte!), une garniture décadente, et cerise sur le gâteau, ou plutôt, noix de pécan sur la pecan pie : des noix de pécan caramélisées sur le dessus! Un véritable régal!!

J’ai trouvé la recette sur le blog Deliciously Ella, et je l’ai arrangée selon ce que j’avais sous la main. Elle utilise du beurre de noix de cajou, n’en ayant pas, j’ai mixé des noix de cajou jusqu’à ce qu’elles se transforment en beurre. Alors, honnêtement, entre les noix de cajou et les noix de pécan, surtout si vous choisissez des ingrédients bio, cette tarte coûte un peu cher… Mais pourquoi ne pas remplacer les noix de cajou par des amandes moins onéreuses ? Et cette pecan pie est assez consistante : on est satisfait avec une toute petite part, vous pouvez donc régaler une douzaine de gourmands avec! (ce qui du coup, baisse le coût de cette tarte!). Bref, un petite merveille à tester pour les amateur de noix en tous genre!

EDIT : j’ai refait cette merveille pour la 5ème édition du goûter clandestin à Toulouse, grâce aux produits offerts par keimling : dattes, noix de cajou, et noix de pécan.

11917922_709237929176689_306852659_n

Pecan pie : tarte aux noix de pécan

pour 12 personnes / un moule de 22cm de diamètre

 

Ingrédients :

pour la pâte :

  • 110 g de poudre d’amandes (ou autant d’amandes que vous réduirez vous même en poudre)
  • 140g de farine de sarrasin
  • 4 cuillères à café de sirop d’agave
  • 4 cuillères à café d’huile de noix de coco (fondue)
  • 2 cuillères à café de cannelle en poudre
  • 12 dates (moitié moins si vous utilisez des dates medjool)

pour la garniture :

  • 120 g de noix de pécan
  • 170 g de noix de cajou
  • 4 cuillères à soupe de sirop d’érable
  • une quinzaine de dates
  • 65 ml d’eau

pour le topping :

  • 120 g de noix de pécan
  • 2 cuillères à café de sirop d’érable
  • 1 cuillère à café de cannelle

 

Préparation :

Pour faire la pâte, c’est très simple : mettez tous les ingrédients dans un robot, et mixez jusqu’à obtenir une pâte collante. Huilez votre plat, et chemisez le avec la pâte. Ne vous embêtez pas à étaler la pâte au rouleau, mettez la directement dans le moule, et étalez-là à la main. Enfournez à 180°c pour 15 minutes jusqu’à ce qu’elle commence légèrement à dorer. Laissez refroidir.

Pour la garniture, même topo : tout dans le mixer, et zoum-zoumez jusqu’à ce que les noix se transforment en beurre, et que vous obteniez une consistance plutôt crémeuse. Réservez.

Pour le topping : dans un saladier, mélangez le sirop d’érable et la cannelle, ajoutez les noix de pécan et mélangez intimement. Mettez les noix de pécan dans un plat, et enfournez à 180°c pendant 5 minutes. Laissez refroidir, et résistez à la tentation de tout boulotter avant même de les mettre sur la tarte tellement c’est bon…

Et enfin, assemblez le tout! La garniture sur la pâte, et les noix de pécan caramélisées (s’il en reste!) sur le dessus.

Cette tarte se garde sans problème plusieurs jours, sans ramollir ni rien, elle est parfaite 🙂

Enjoy!!

Yum yum les bons produits @keimlingfr pour préparer ma tarte au noix de pecan qui sera au menu du @legouterclandestin demain #vegan #whatveganseat #vegansofig #vegansoftoulouse #toulouse

Desserts, Pâtisserie, Sucré

Retour sur Noël & Buche à la butternut, crème de marron et chocolat

Bon, il commence à se faire un peu tard pour se souhaiter la bonne année, et revenir sur tout ce qu’on a mangé de bon à Noël, mais bon, mieux vaut tard que jamais, hein!

Je vous souhaite donc une belle année 2014, douce et gourmande!!

J’en profite pour vous remercier d’être de plus en plus nombreux à me lire, ça fait vraiment chaud au coeur!!

Alors, vous avez mangé quoi pour les fêtes ?

Ici, ce fut une grosse régalade avec les recettes des blogo-copines : la tartinade à la betterave d’Hélène en apéro, et le rôti et les légumes confits au four d’Ophélie. Un délice. Et encore, je pèse mes mots!!!

NB : oui, ces photos sont totalement pourries, pas de temps pour la mise en scène et le choix des lumières, il fallait MANGER!!

La palme de la recette de Noël revient à cette bûche à la courge butternut, crème de marron et chocolat. Je l’ai vu sur le blog de Lucile, qui elle même l’a empruntée à Karen de Cuisine Saine. J’ai changé une toute petite chose par rapport à la recette de Lucile : j’ai mis du chocolat noir, et pas 3 chocolats différents, et j’ai mis un peu plus de crème de marron.

Alors, comment vous dire, cette bûche est une tuerie ultime! Personne n’a bien évidemment deviné qu’il y avait de la courge à l’intérieur (spéciale dédicace aux fans des ingrédients mystères 😉 ). La texture est à tomber : infinimment douce et fondante, un peu comme des truffes au chocolat, mais sans le gras. Je compte bien en refaire, même si ça n’est plus Noël, elle fait vraiment partie des meilleurs desserts que j’ai jamais gouté!! Chapeau à Karen pour la recette originale!

Nb : oui, la photo est pourrie aussi^^

Nb2 : j’ai divisé les proportions par 2, j’avais peur que ça fasse ridicule dans le moule à cake, mais en fait pas du tout. Et ça suffit pour 8 personnes après un bon repas!

Bûche à la butternut, crème de marron et chocolat

Pour 8 personnes

 

Ingrédients :

  • 500 g de courge butternut
  • 150 g de crème de marrons
  • 25 g d’huile de coco
  • 150 g de chocolat noir en tablette
  • 15 g de sucre en poudre
  • un peu de cacao pour le décor

 

Préparation :

(et en plus ce qui est bien avec cette bûche, c’est que la préparation est enfantine)

Faites cuire la courge butternut à la vapeur, coupée en petits dés. Laissez la refroidir.

Faites fondre l’huile de coco, et le chocolat.

Mettez dans un robot ou un blender la courge, le chocolat/huile de coco fondu, la crème de marron et le sucre. Mixez jusqu’à obtenir un mélange bien lisse.

Mettez le mélange dans un moule à cake en silicone, et réservez au frais une nuit.

Ensuite, j’ai fait comme Lucile, je l’ai mise au congélateur 2h, avant de la servir, ainsi, elle était bien prise (sans avoir une consistance de glace pour autant, mais plutôt cette fameuse texture de truffe). Saupoudrez de cacao avant de servir, et décorez à votre goût.

Enjoy!!!!

 

Salé, Sucré

Mes cadeaux gourmands de Noël

Plus le temps passe, et plus la part de cadeaux homemade augmente dans ma hotte de mère Noël. J’adore faire des cadeaux, au sens propre! J’aime chercher ce qui va faire plaisir à la personne à qui je le destine, et dans la mesure du possible, j’aime fabriquer mes cadeaux moi même! Cette année dans ma hotte, il y aura des baumes à lèvres, des orangettes, des rawfaellos d’Ophélie, mais aussi du gingembre confit, du thé de Noël, du chutney de mangue et de la confiture d’oignon rouge…

Alors d’avance, pardonnez moi pour le peu de photos du chutney et de la confiture d’oignon, je n’ai pas pensé à en prendre sur le moment où je les ai cuisiné, et je n’ai pas eu le coeur de réouvrir les pots (et de compromettre leur conservation…).

C’est parti pour les recettes!

 

Gingembre Confit

pour beaucoup de gourmands

 

Ingrédients :

  • 1 kg de gingembre, le plus frais possible
  • 800 g de sucre + un peu pour saupoudrer
  • de l’eau
  • de la patience

Préparation :

Epluchez votre gingembre. Pour cela, j’ai conservé le truc vu il y a des années dans une émission de cuisine avec mon cher Cyril Lignac : se servir d’une petite cuillère pour l’éplucher. Testez, vous allez voir, c’est bluffant! (et pas de risque de coupure comme avec un couteau).

Coupez le gingembre en fine tranche (3/4 mm d’épaisseur), et faites le tremper dans de l’eau froide entre 30 minutes et une heure.

Ensuite blanchissez-le comme vous le feriez avec des écorces d’orange avant de faire des orangettes : mettez vos tranches de gingembre dans de l’eau froide, amenez à ébullition, coupez le feu, égouttez, et recommencez! Je l’ai fait 3 fois en tout, ça permet d’enlever un peu du piquant du gingembre, à vous de voir…

Mettez le gingembre dans une grande casserole, avec le sucre et recouvrez d’eau. Faite cuire à petit bouillon jusqu’à ce que le liquide soit presque entièrement absorbé. Ca met longtemps, genre au moins 2h, voire plus. N’hésitez pas à récupérer le liquide pour faire un délicieux sirop de gingembre!

Egouttez vos tranches de gingembre à l’aide d’une écumoire et étalez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisée, en évitant qu’elles ne se chevauchent. Laissez refroidir et un peu sécher (ça va rester collant de toutes manières), et saupoudrez de sucre en remuant bien pour imprégner toutes les faces. Laissez encore sécher avant de le manger ranger, une nuit, ou 24h.

 

 

Thé de Noël

pour obtenir entre 4 et 6 bocaux, selon leur taille

 

Ingrédients :

  • 300 g de thé noir
  • 3 oranges
  • un citron
  • une poignée d’amande
  • 4 ou 5 batons de cannelle
  • une cuillère à coupe de clou de girofle
  • une cuillère à soupe de graines de cardamome
  • une gousse de vanille
  • de l’huile essentielle d’orange douce

 

Préparation :

Epluchez les oranges et le citron le plus finement possible (le blanc de l’écorce donne de l’amertume). Coupez les écorces obtenues en petits, tout petits morceaux. Etalez les sur une plaque recouverte de papier cuisson, et faites sécher au four à 100°c pendant 45 min environ.

Pendant ce temps là, hachez grossièrement les amandes au couteau.

Au robot, réduisez en poudre la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et la vanille.

Dans une grande boite hermétique, mélangez le thé, avec les épices réduites en poudre et les écorces d’agrumes. Logiquement, vous pourriez laisser comme ça, macérer 2 mois. personnellement, je trouve que ça n’est pas assez parfumé, alors, je triche! Je prends un disque de coton à démaquiller, je le coupe en 4, et sur chaque morceau, je mets quelques gouttes d’huile essentielle d’orange douce, et j’ajoute les cotons au thé. Au bout d’une semaine, le thé est bien parfumé, prêt à offrir! Pensez juste à retirer les cotons aux huiles essentielles avant 😉

nb : j’ai essayé aussi avec de l’arôme d’amande amère : un délice!

 

Chutney de mangue

pour 5 bocaux

 

Ingrédients :

  • 3 mangues
  • 2 pommes
  • 1 oignon
  • un tronçon de gingembre frais
  • du 4 épices
  • du piment d’espelette
  • un trait de vinaigre de cidre
  • du sucre en poudre

 

Préparation :

Epluchez les mangues, les pommes et l’oignon. Hachez finement l’oignon, et faite le fondre doucement dans une cocotte. Ajoutez le 4 épices et le piment d’espelette selon votre goût. Déglacez avec du vinaigre de cidre.

Ajoutez les pommes râpées et les mangues coupées en petits dés. Saupoudrez largement de sucre (j’ai pas pesé, sorry). Faites cuire jusqu’à ce que les mangues commencent à compoter. Vous pouvez mettre un coup de presse purée pour une texture plus lisse, ou pas pour conserver des morceaux, c’est comme vous voulez.

Mettez en bocaux, dans des bocaux que vous aurez préalablement stérilisés en les faisant bouillir une vingtaine de minutes.

Confiture d’oignons rouge 

pour 5 bocaux

 

Ingrédients :

  • 1,5 kg d’oignons rouges
  • du sucre en poudre
  • un trait de vinaigre balsamique

Préparation :

Epluchez les oignons et coupez les en petits dés. Mettez les dans une cocotte, saupoudrez largement de sucre (j’ai pas pesé, sorry). Faites cuire à feu doux, en remuant de temps en temps. Quand les oignons comment à être cuits, ajoutez un trait de vinaigre balsamique. Poursuivez encore la cuisson, il faut que les oignons soient très tendres.

Mettez en bocaux, dans des bocaux que vous aurez préalablement stérilisés en les faisant bouillir une vingtaine de minutes

 

Et vous, vous offrez quoi à Noël ?