catégorie

Desserts

Desserts, Sucré

Tiramisu végane (à l’aquafaba, sans tofu soyeux!)

Je ne vais pas m’introniser grande spécialiste du tiramisu végane, ni même grande spécialiste du tiramisu tout court. Je crois même n’en n’avoir jamais fait avant celui ci! A vrai dire, je ne pensais pas trop aimer le tiramisu… Mais, je confesse en avoir goûté (du non-vegan) en Italie et être tombée de ma chaise tellement c’était bon. J’ai eu l’idée d’en faire une version végane après avoir fait la recette de mon cream cheese. Je me suis dit qu’en version sucrée, il y avait un potentiel de crémeux qui pourrait être top dans un tiramisu, à condition de pouvoir être aéré un peu. Et c’est comme ça qu’est née l’idée de rajouter un peu d’aquafaba! L’aquafaba, c’est le jus de cuisson des pois chiches ou autres légumineuses qui a la propriété (comme les blancs d’œufs) de monter en neige.

Du coup, ma recette change de celle que l’on trouve habituellement pour les tiramisu véganes, qui comportent le plus souvent du tofu soyeux. Je ne peux pas comparer les deux résultats, n’ayant jamais mangé de tiramisu au tofu soyeux, je ne peux parler que pour ma recette, mais on retrouve bien le crémeux/mousseux propre au tiramisu. Oh, et j’ai mis une pointe de couteau de curcuma en poudre car je ne voulais pas qu’il soit d’un blanc immaculé, je le trouve encore plus réaliste un petit peu jaune!

Pour la base, j’ai décidé de faire une génoise, mais en cas d’urgence et/ou de flemme, vous pouvez utiliser des gâteaux secs (petits bruns ou speculoos). Et j’ai aussi acheté spécialement pour l’occasion une petite flasque d’amaretto, histoire de d’avoir un résultat bien parfumé, et c’est divin!!!

Il faut que le tiramisu repose quelques heures au frais, mais veillez à le consommer dans les 48h, sinon, l’aquafaba à tendance à retomber un peu (c’est toujours comestible, mais la texture est moins agréable). Enfin, j’ai fait des portions individuelles avec des cercles à pâtisserie, mais vous pouvez tout à fait utiliser un plat plus grand!

Vous avez déjà mangé un tiramisu végane ?

Recette de tiramisu végane, sans tofu soyeux, mais avec de l'aquafaba

Tiramisu végane Lire la suite

Pâtisserie, Sucré

Galette des rois à la frangipane végane

Je vous avais déjà proposé une recette de galette des rois à la frangipane végane il y a 4 ans déjà (!), mais les photos ont disparu dans les méandres de l’internet et de mon disque dur, c’était donc l’occasion pour vous en reproposer une nouvelle, avec un petit truc en plus qui change vraiment tout croyez moi!

Allez, je ne vais pas faire durer le suspens d’avantage. LE truc qui change tout, c’est de faire soi même sa poudre d’amande au lieu de l’acheter déjà toute faite. Pour cela, vous devez faire tremper les amandes pour pouvoir retirer la peau qui les recouvre. Une fois ainsi émondées, vous pourrez les passer au four pour les torréfier, et là, vous obtiendrez un goût d’amande grillées absolument incroyable qui changera tout au goût de votre galette des rois, je vous le garantis ! Et, vraiment, je vous invite à utiliser cette technique dans toutes les autres recettes qui nécessitent de la poudre d’amande, le goût est inimitable, réellement ! Et ça n’est pas si long que ça à faire, surtout pour une petite quantité d’amande comme ici !

Et si vous êtes team “couronne briochée”, je vous renvoie à ma recette de l’année dernière!

recette galette des rois frangipane vegan

Galette des rois à la frangipane végane

Lire la suite

Desserts, Pâtisserie, Sucré

Recette pour un Noël végane : entremets façon cheesecake au kaki

Cette année, pas de traditionnelle buche de Noël comme l’an dernier! J’ai voulu mettre à l’honneur le kaki, un fruit que j’ai découvert assez récemment, et que j’adore! On utilise souvent des fruits exotiques lorsque l’on veut faire un dessert plutôt léger pour les fêtes, mais finalement, pas besoin d’aller chercher des fruits au bout du monde, le kaki fait le job à merveille (et la grenade aussi!). J’ai donc imaginé cet entremets au kaki façon cheesecake. Il est moins riche qu’un cheesecake (même végane!), et il a le côté frais et un peu mousseux des entremets!

Je l’ai appris en découvrant ce fruit : il existe deux variétés de kakis. L’une est astringente et se mange lorsque les fruits son blets. On mange alors la chair à la petite cuillère à même le fruit. L’autre variété est non astringente et se mange quand les fruits sont durs (mais murs!). On trouve souvent cette variété non astringente sous le nom de kaki pomme ou kaki persimmon (qui veut dire kaki en anglais d’ailleurs). On peut les manger tranchés, avec la peau, ou en croquant dedans! Pas de risque de vous tromper entre les deux variétés, si vous croquez un kaki astringent non mur, votre langue saura vous dire qu’il y a un problème (= ça râpe, c’est horrible^^). Pour cette recette, vous pouvez utiliser indifféremment les deux variétés pour l’appareil, par contre, pour la déco, utilisez des kakis pomme, sinon, vous ne pourrez pas les trancher (ou vous vous râperez la langue!).

Je vous conseille de ne pas omettre la décoration à base de kaki sur le dessus car elle apporte un plus gustatif vraiment important! Le goût du kaki est renforcé (il serait à mon gout trop peu important juste avec l’appareil, et je n’ai pas osé mettre un kaki de plus pour garder une texture qui me plaisait!). Enfin, préparez ce dessert la veille, ou au minimum le matin pour le soir.

J’espère que les préparatifs des fêtes de fin d’année se passent bien chez vous!

recette entemets façon cheesecake vegan au kaki

Lire la suite