Browsing Tag

citron

Apéritifs, Salé

Duo pour l’apéro : caviar d’aubergine aux olives noires et tartinade aux poivrons rôtis

Allez, 2 recettes en une pour liquider les derniers légumes d’été!

Je vous avais déjà proposé une recette de caviar d’aubergine, et en la relisant, je m’aperçois que je ne fais plus du tout pareil, et que je préfère largement ma nouvelle façon de le préparer : sans tahin, et bien citronné. La cuisson de l’aubergine est également très importante, et change vraiment le goût du caviar! Après plusieurs essais, j’ai trouvé la méthode que je préfère, je vous laisse la découvrir plus bas… Et l’idée d’ajouter des olives noires, je l’ai empruntée sur l’instagram d’Aurélie du très beau blog Oh almonds. Le mélange est d’enfer!

Concernant les poivrons, je ne vous apprends rien, c’est la même méthode que la dernière fois : rôtis au four. Mélangés à du tofu soyeux, on obtient une délicieuse tartinade. Une précision : comme pour la mousse au chocolat au tofu soyeux, si vous voulez une texture dense, il vous faut mixer longtemps, et réservez un moment au frais. Mais si vous voulez une texture plus liquide pour faire une sauce ou un dip, vous pouvez vous contenter de mixer à minima, et de l’utiliser tout de suite. Ca fait une super sauce pour une salade de courgettes crues, par exemple!

Caviar d’aubergine aux olives noires

Ingrédients :

  • 2 petites ou moyennes aubergines
  • de l’huile d’olive
  • du sel
  • du jus de citron
  • une gousse d’ail
  • une poignée d’olives noires dénoyautées

Préparation :

Coupez les aubergines en 2 dans le sens de la longueur, et entaillez les avec un couteau, en forme de croisillon, sans aller jusqu’à la peau, juste sur un cm ou deux. Saupoudrez de sel, et arrosez légèrement d’huile d’olive. Emballez chaque demi aubergine dans du papier aluminium et enfournez à 180°c jusqu’à ce que les aubergines soient tendres (20-25 min selon les fours)

Laissez refroidir les aubergines avant de les évider et de mettre la chair dans un mixeur. Ajoutez la gousse d’ail, le jus de citron selon votre goût (1/2 citron environ chez moi) et les olives. Zoum-zoumez jusqu’à ce que les olives soient bien mixées, goutez et rectifiez l’assaisonnement.

 

Tartinade aux poivrons rôtis

Ingrédients :

  • 2 à 3 poivrons rouges
  • 100g de tofu soyeux
  • une gousse d’ail
  • un trait d’huile d’olive
  • un trait de vinaigre balsamique
  • sel, poivre

Préparation :

Mettez les poivrons entiers au four (avec les aubergines tant qu’à faire!) jusqu’à ce qu’ils noircissent. Sortez les et emballez les dans un sac plastique/torchon/tupperware jusqu’à ce qu’ils refroidissent. Ainsi, la peau partira toute seule!

Coupez les poivrons épluchés en morceaux grossier, et mixez avec le tofu soyeux, l’ail, et les assaisonnements. Mixez longuement pour avoir une texture bien dense, et mettez au frais quelques heures avant de servir.

Enjoy les derniers apéros au soleil 🙂

Entrées, Salé

Taboulé de kale (façon taboulé libanais)

Il y a deux ans, je vous avait déjà proposé une recette de taboulé libanais. Cette année, on prend presque les mêmes et on recommence! Cet été, il y a un invité superstar dans mon taboulé! Après avoir fait se pâmer tout le monde dans les smoothies vert, voici le kale version taboulé! Et oui, car même si on peut manger cette variété de chou crue, il faut tout de même le “fatiguer” avant (en le massant avec de l’huile par exemple), histoire de détendre ses feuilles. Je me suis dit qu’en taboulé ça devait le faire, avec le jus de citron qui le cuirait doucement. Et bien bingo!

Pour le reste de la recette, je me suis inspirée de la recette d’un ami qui fait le meilleur taboulé du monde, son secret est de rajouter du jus de pamplemousse en plus du jus de citron, pour un côté bien fruité et des raisins secs pour un côté sucré. Goûtez, succès assuré!

Et vous me direz : mais on est en été, où as tu trouvé du kale ?! Ahah, J’ai le bras long dans le milieu du kale figurez vous!

Pour tout vous dire, mon papa est agriculteur, reconverti dans le bio depuis pas longtemps. Il cherche à se diversifier, et donc, je lui fait souvent des suggestions. Je lui avait suggéré les patidous par exemple. Bon, le succès n’a pas trop été au rendez-vous, les gens voulant les acheter pour décorer la cheminée plutôt que pour les manger… Espérons que la prochaine saison s’annonce mieux! Et je lui ai donc parlé de ce fameux kale que nous avons encore du mal à trouver en France… Et zou, voilà mon papa producteur de kale! Et sachez donc que vu notre climat, le kale peut être cultivé toute l’année ou presque, le kale en été n’est donc pas une hérésie! Bon, mon seul regret est de vivre à 3h30 de route de chez mon papa, ce qui fait que mes ravitaillements sont sporadiques…

Petit aparté : si vous êtes distributeur, restaurateur, ou que sais-je dans le sud-ouest et que vous cherchez du kale, manisfestez vous, je transmettrais 🙂

Taboulé de kale (façon taboulé libanais)

pour un grand saladier (6 personnes)

 

Ingrédients :

  • 4-5 feuilles de chou kale
  • un bouquet de persil
  • une poignée de feuilles de menthe
  • un verre et demi de semoule de blé complet (ou de boulghour)
  • 1/2 verre d’huile d’olive
  • 1/2 verre de jus de citron
  • le jus d’un pamplemousse
  • quelques poignées de raisins secs
  • 2 oignons frais
  • 2 tomates
  • un petit concombre
  • sel, poivre

 

Préparation :

Dans un grand saladier mettez la semoule, et arrosez là avec l’huile, le jus de citron, et le jus de pamplemousse, et mélangez intimement (= avec les doigts)

Occupez vous du kale : débarrassez vous de la tige centrale, et hachez finement les feuilles de kale. faites de même avec le persil et la menthe.

Hachez finement les oignons, coupez en tout petits dés les tomates et le concombres.

Mettez tous les ingrédients dans le saladier avec la semoule, et mélangez bien.

Réservez au frais au moins 2h, et … enjoy!!!

 

Apéritifs, Salé

{Ceci n’est pas une glace à la fraise} Houmous de betterave

Il est pas beau mon houmous de betterave ?

Des années que je voulais en faire! Mais je ne sais pour quelle raison, je ne me lançais pas… Peur que le résultat ne soit pas à la hauteur de mes espérances peut-être ? Et bien, j’aurais du me lancer bien avant…

Rajouter une betterave à son houmous (oui, parce que c’est de ça dont il s’agit, il n’y a pas plus de mystère/difficultés dans cette recette), ça produit son petit effet magique! Au niveau visuel, déjà. On est pas habitué à manger un truc salé ET rose. Et niveau goût, la betterave apporte un léger côté sucré au houmous, plutôt délicieux!

J’ai fait un peu au pif pour les quantités, les doses que je vous donne sont à adapter en fonction de la texture que vous aimez, de la puissance de votre mixeur, de votre goût (pour l’ail et le citron). Bref, expérimentez, une chose est sure, vous ne serez pas déçus!

Houmous de betterave

Pour un gros bol

Ingrédients :

  • 300 g de pois chiches cuits
  • une petite betterave (cuite)
  • 25 ml d’eau (ou moins!)
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 2 cuillère à soupe de tahin (purée de sésame)
  • une gousse d’ail hachée
  • une pincée de cumin
  • sel, poivre

 

Préparation :

Mettez les pois chiches dans votre mixeur. Ajoutez la betterave coupée en dés, le tahin, le sel/poivre, le cumin, l’ail, les huiles, et un peu d’eau. Mixez, jusqu’à obtenir la texture et le goût que vous aimez. Vous pouvez jouer sur la quantité de liquide pour une texture plus fluide.

Placez au frigo avant de servir, et enjoy!