Browsing Tag

gingembre

Entrées, Salé

Soupe thaï au lait de coco { tom kha hed }

Je n’ai pas la chance d’être allée en Thaïlande, mais c’est un pays qui me fait rêver, notamment culinairement parlant. Une amie très chère y est allée l’été dernier et m’a rapporté un assortiment d’épices et d’herbes. Il fallait donc que je trouve de belles recettes pour les utiliser et les mettre à l’honneur! Et c’est en allant dans un super resto thaï de Toulouse (le Naraï thaï : je vous le recommande chaleureusement : accueil au top et choix de plats végés et vegans) que je suis tombée amoureuse de cette soupe. La cuisinière a été très sympa et m’a donné plein de petits conseils pour refaire chez moi cette délicieuse soupe au lait de coco et à la citronnelle. Je crois que je pourrais me nourrir uniquement de cette soupe. La subtilité des épices, la légère acidité de la pâte de tamarin et du citron, et la douceur du lait de coco : l’équilibre parfait selon moi!

Alors, oui, cette recette nécessite des ingrédients que l’on a pas forcement dans son placard, et qui nécessiteront sans doute un passage à l’épicerie asiatique, mais croyez moi, le jeu en vaut la chandelle!

Au rayon de ce qui était inconnu pour moi (ou presque) on trouve le kaffir lime, c’est le doux nom des feuilles du citronnier combava. Vous savez, cette variété de citron vert à la peau épaisse et irrégulière ? Voilà, c’est lui!

Il y a aussi le galanga (ou galangal), que j’utilise depuis quelque temps, je le préfère largement à son cousin le gingembre. Comme lui, le galangal est un rhizome (une racine), mais moins piquant et plus citronné, je préfère!

Et le 3ème inconnu de l’équation est la pâte de tamarin. La tamarin est un fruit que l’on nomme parfois datte indienne. On le trouve réduit en pâte, il permet d’apporter une note acidulée aux plats.

Ne soyez surtout pas effrayés par la longueur de la liste d’ingrédients, cette soupe est très simple à réaliser!

Soupe thaï au lait de coco (Tom kha hed)

Pour beaucoup de gourmands!

 

Ingrédients :

  • un batonnet de citronnelle fraiche (ou surgelée à défaut)
  • 2 cm de racine de galangal frais (ou séché, ou en poudre)
  • 2 cm de gingembre frais
  • une dizaine de feuilles de kaffir lime
  • à peu près une cuillère à café de pâte de tamarin
  • le jus d’un citron
  • sel, poivre
  • deux tomates (hors saison, vous pouvez utiliser des tomates en boite)
  • deux carottes
  • un oignon
  • un quart de choux chinois
  • une poignée de champignons shitakés frais ou séchés
  • 400 ml de lait de coco
  • une cuillère à soupe de sucre
  • un peu de poudre de piment (ou beaucoup selon votre goût!)
  • de la coriandre fraîche

 

Préparation :

Préparez le bouillon : faites chauffer votre marmite d’eau (environ 1,5l), quand elle commence à bouillir, ajoutez la citronnelle (vous pouvez la fendre en deux dans le sens de la longueur et taper avec le manche d’un couteau sur la base pour qu’elle libère bien ses saveurs), la galangal, le gingembre (émincés), le piment si vous en mettez, les feuilles de kaffir lime et la pâte de tamarin diluée dans de l’eau chaude. Salez, poivrez.

Laissez bouillir une quizaine de minutes pour que le bouillon devienne bien goûteux.

Ajoutez les légumes émincés et laissez cuire encore une dizaine de minutes. Bien sur, pendant ce temps là, n’hésitez pas à ajustez les assaisonnements, les épices. Vous pouvez rajoutez la cuillère de sucre à ce moment là.

Ajoutez le lait de coco, laissez le se réchauffer avec le reste de la soupe, et en toute fin de cuisson, ajoutez le jus de citron et la coriandre fraiche.

Servez aussitôt, voyagez, enjoy!

Notez que vous pouvez aussi dégustez la soupe sans l’ajout de lait de coco, je préfère avec, mais ça n’est qu’une question de goût. Par contre, il reste important de ne rajouter la citron qu’à la fin pour éviter qu’il ne donne de l’amertume au plat.

Et n’oubliez pas que vous pouvez participer au concours pour les 3 ans de mon blog jusqu’au 1er avril. C’est ici que ça se passe.

 

Desserts, Pâtisserie, Sucré

Banana Bread { Vegan }

Ça ne vous aura pas échappé, je ne suis pas Américaine. Et je ne suis jamais allée aux Etats-Unis. Je n’ai donc jamais mangé de “vrai” banana bread. J’ai juste bavé devant les recettes des blogs américains (et français aussi, ne soyons pas timides), et un jour, je me suis lancée, avec un mix des recettes que j’avais pu voir ça et là…

Le résultat est à la hauteur de mes espérances : un cake avec un bon goût de banane, de noix, et surtout d’épices! Canelle, gingembre, muscade, poivre, un délice! Ce banana bread est parfait pour le petit déjeuner, ou le tea time.

Alors, je suis un peu déçue de ma réalisation du jour, car depuis mon déménagement, j’avais perdu ma boite à levure (oui, on peut perdre une boite à levure…). J’ai donc juste mis du bicarbonate de soude, et donc, ça a un peu levé, mais pas assez à mon goût. Mais le goût est là quand même, c’est le principal.

Epilogue de la perte de la boite à levure : je l’ai bien sur retrouvée après avoir enfourné le banana bread…

Banana Bread { Vegan }

Ingrédients :

  • 200g de farine de blé
  • 60g de fécule (maizena ici)
  • 4 bananes bien mures (environ 400g)
  • 100g de sirop d’érable (ou autre sucrant liquide)
  • 60ml d’huile neutre
  • 100g d’un mélange de noix, amandes et noisettes
  • 50g de noix de coco rapée
  • une belle pincée de sel
  • une cuillère à café de levure chimique
  • beaucoup d’épices : un mélange 4 épices fera très bien l’affaire. Niveau dose, c’est selon vos gouts, j’ai du en mettre 2 cuillères à soupe.

Préparation :

Dans un saladier, mélangez les ingrédients liquides ensemble : les bananes écrasées, le sirop d’érable et l’huile.

Dans un autre saladier, mélanger le reste des ingrédients. Pour le mélange de noix, noisettes et amandes, j’en ai personnellement mixé la moitié pour la réduire en poudre, et haché grossièrement l’autre moitié. Faites bien comme vous voulez!

Mélangez le contenu des saladiers ensemble, et versez le mélange dans un moule à cake.

Enfournez dans un four chauffé à 175°c pendant environ 45 minutes en surveillant la cuisson.

Laissez refroidir avant de démouler, et …Enjoy!!

Un intrus s’est glissé sur cette dernière photo….

Entrées, Salé

[Green us up ! ] Salade de carottes, kasha, gingembre et graines germées

Il y a pile une semaine, une de mes blogueuses chouchoute, Hélène de Green me up à décidé de stopper son blog, à mon grand desespoir… Le blog d’Hélène, c’est des photos magnifiques, des recettes green et gourmandes, plein d’infos nutritionnelles, et un trait d’humour que j’adore. Pour tout vous dire, je croise les doigts pour que cet arrêt de blog ne soit qu’une pause et qu’Hélène décide de revenir un jour…

Et comme je ne suis pas la seule que ça rend triste, on a décidé avec quelques blogocopines de mettre à l’honneur une de ses recettes aujourd’hui.

J’ai choisi la recette de cette salade car c’est Hélène qui m’a fait découvrir le sarrasin, et son cousin grillé le (la ?) kasha. Et quelle découverte! On peut faire des porridges délicieux avec le sarrasin, des boulettes salées avec le kasha, et comme ici, accompagnant une salade, c’est juste un délice qui rend la salade addictive!!!

Green us up !

Salade de carottes, kasha, gingembre et graines germées

 

Ingrédients :

  • 3 carottes
  • 100 g de sarrasin
  • une poignée de raisins secs
  • une poignée de cerneau de noix
  • un peu de gingembre rapé, selon votre goût
  • 2 poignées de graines germées de votre choix
  • une orange
  • huile, vinaigre
  • cannelle, cardamome, sel

 

Préparation :

Easy!

Rapez les carottes, et mélangez les aux raisins secs, noix, graines germées, gingembre, et une pointe de cannelle et de cardamome si vous aimez!.

Faites torréfier le sarrasin dans une poele, sans matière grasse, avec du sel et de la cannelle jusqu’à ce qu’il dore.

Préparez la vinaigrette en mélangeant le jus d’une orange avec une pointe de vinaigre de cidre, et un peu d’huile d’olive. J’ai ajouté un peu de moutarde, j’en met dans toutes mes vinaigrettes.

Ajoutez le sarrasin devenu kasha à votre salade, la sauce, mélangez, et… Enjoy!!!

Retrouvez les autres clins d’oeil chez Laurence, Rose et Géraldine!

Merci Hélène pour toutes tes belles recettes

Salé, Sucré

Mes cadeaux gourmands de Noël

Plus le temps passe, et plus la part de cadeaux homemade augmente dans ma hotte de mère Noël. J’adore faire des cadeaux, au sens propre! J’aime chercher ce qui va faire plaisir à la personne à qui je le destine, et dans la mesure du possible, j’aime fabriquer mes cadeaux moi même! Cette année dans ma hotte, il y aura des baumes à lèvres, des orangettes, des rawfaellos d’Ophélie, mais aussi du gingembre confit, du thé de Noël, du chutney de mangue et de la confiture d’oignon rouge…

Alors d’avance, pardonnez moi pour le peu de photos du chutney et de la confiture d’oignon, je n’ai pas pensé à en prendre sur le moment où je les ai cuisiné, et je n’ai pas eu le coeur de réouvrir les pots (et de compromettre leur conservation…).

C’est parti pour les recettes!

 

Gingembre Confit

pour beaucoup de gourmands

 

Ingrédients :

  • 1 kg de gingembre, le plus frais possible
  • 800 g de sucre + un peu pour saupoudrer
  • de l’eau
  • de la patience

Préparation :

Epluchez votre gingembre. Pour cela, j’ai conservé le truc vu il y a des années dans une émission de cuisine avec mon cher Cyril Lignac : se servir d’une petite cuillère pour l’éplucher. Testez, vous allez voir, c’est bluffant! (et pas de risque de coupure comme avec un couteau).

Coupez le gingembre en fine tranche (3/4 mm d’épaisseur), et faites le tremper dans de l’eau froide entre 30 minutes et une heure.

Ensuite blanchissez-le comme vous le feriez avec des écorces d’orange avant de faire des orangettes : mettez vos tranches de gingembre dans de l’eau froide, amenez à ébullition, coupez le feu, égouttez, et recommencez! Je l’ai fait 3 fois en tout, ça permet d’enlever un peu du piquant du gingembre, à vous de voir…

Mettez le gingembre dans une grande casserole, avec le sucre et recouvrez d’eau. Faite cuire à petit bouillon jusqu’à ce que le liquide soit presque entièrement absorbé. Ca met longtemps, genre au moins 2h, voire plus. N’hésitez pas à récupérer le liquide pour faire un délicieux sirop de gingembre!

Egouttez vos tranches de gingembre à l’aide d’une écumoire et étalez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisée, en évitant qu’elles ne se chevauchent. Laissez refroidir et un peu sécher (ça va rester collant de toutes manières), et saupoudrez de sucre en remuant bien pour imprégner toutes les faces. Laissez encore sécher avant de le manger ranger, une nuit, ou 24h.

 

 

Thé de Noël

pour obtenir entre 4 et 6 bocaux, selon leur taille

 

Ingrédients :

  • 300 g de thé noir
  • 3 oranges
  • un citron
  • une poignée d’amande
  • 4 ou 5 batons de cannelle
  • une cuillère à coupe de clou de girofle
  • une cuillère à soupe de graines de cardamome
  • une gousse de vanille
  • de l’huile essentielle d’orange douce

 

Préparation :

Epluchez les oranges et le citron le plus finement possible (le blanc de l’écorce donne de l’amertume). Coupez les écorces obtenues en petits, tout petits morceaux. Etalez les sur une plaque recouverte de papier cuisson, et faites sécher au four à 100°c pendant 45 min environ.

Pendant ce temps là, hachez grossièrement les amandes au couteau.

Au robot, réduisez en poudre la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et la vanille.

Dans une grande boite hermétique, mélangez le thé, avec les épices réduites en poudre et les écorces d’agrumes. Logiquement, vous pourriez laisser comme ça, macérer 2 mois. personnellement, je trouve que ça n’est pas assez parfumé, alors, je triche! Je prends un disque de coton à démaquiller, je le coupe en 4, et sur chaque morceau, je mets quelques gouttes d’huile essentielle d’orange douce, et j’ajoute les cotons au thé. Au bout d’une semaine, le thé est bien parfumé, prêt à offrir! Pensez juste à retirer les cotons aux huiles essentielles avant 😉

nb : j’ai essayé aussi avec de l’arôme d’amande amère : un délice!

 

Chutney de mangue

pour 5 bocaux

 

Ingrédients :

  • 3 mangues
  • 2 pommes
  • 1 oignon
  • un tronçon de gingembre frais
  • du 4 épices
  • du piment d’espelette
  • un trait de vinaigre de cidre
  • du sucre en poudre

 

Préparation :

Epluchez les mangues, les pommes et l’oignon. Hachez finement l’oignon, et faite le fondre doucement dans une cocotte. Ajoutez le 4 épices et le piment d’espelette selon votre goût. Déglacez avec du vinaigre de cidre.

Ajoutez les pommes râpées et les mangues coupées en petits dés. Saupoudrez largement de sucre (j’ai pas pesé, sorry). Faites cuire jusqu’à ce que les mangues commencent à compoter. Vous pouvez mettre un coup de presse purée pour une texture plus lisse, ou pas pour conserver des morceaux, c’est comme vous voulez.

Mettez en bocaux, dans des bocaux que vous aurez préalablement stérilisés en les faisant bouillir une vingtaine de minutes.

 

 

Confiture d’oignons rouge 

pour 5 bocaux

 

Ingrédients :

  • 1,5 kg d’oignons rouges
  • du sucre en poudre
  • un trait de vinaigre balsamique

Préparation :

Epluchez les oignons et coupez les en petits dés. Mettez les dans une cocotte, saupoudrez largement de sucre (j’ai pas pesé, sorry). Faites cuire à feu doux, en remuant de temps en temps. Quand les oignons comment à être cuits, ajoutez un trait de vinaigre balsamique. Poursuivez encore la cuisson, il faut que les oignons soient très tendres.

Mettez en bocaux, dans des bocaux que vous aurez préalablement stérilisés en les faisant bouillir une vingtaine de minutes

 

Et vous, vous offrez quoi à Noël ?

 

 

Recettes sucrées

super-smoothie vert mit superfood (roquette, avocat, banane, ananas, citron, gingembre & lucuma)

Je fais souvent des smoothies quand je prends le temps de déjeuner le matin. C’est à dire le week-end en fait. (sauf en ce moment, vu que je suis au chômage, j’ai presque malheureusement tout le temps le temps de petit-dejeuner, mais ceci est une autre histoire…). Je n’ose pas trop publier les recettes, parce que souvent, c’est tellement simple, que je me dit que ça n’est pas la peine. Cette recette fait exception car elle contient un ingrédient qu’on a pas forcement l’habitude de voir dans un smoothie : de la roquette! Et là où c’est fou, c’est qu’elle est vraiment incognito dans ce smoothie!! (en même temps, vu tout ce que j’ai mis d’autre…)

Pour le reste, vous commencez à me connaître, on est dans du doux, du crémeux avec de la banane, de l’avocat, et des mulberries pour sucrer un peu. (je suis devenue DINGUE des mulberries!!!!!! Comme c’est bon! j’en reviens pas!!!!). Et pour donner un peu de reflief, de l’ananas, du jus de citron et du gingembre! Et pour le côté superfood, une cuillère à café de lucuma, un super aliment dont on entend de plus en plus parler, et que certaines blogueuses mettent très bien à l’honneur. Je ne suis pas très douée pour vanter les propriétés nutritionnelles des ingrédients que j’utilise, à part dire “c’est bon pour la santé, mangez-en. Mais vous survivrez si vous n’en mangez pas”. Bref, si vous voulez en savoir plus, je vous recommande chaudement les blogs de Mély, d’Hélène, et d’Ophélie, et à propos de la lucuma, vous trouverez un super article sur le blog de saveurs végétales.

Bref, revenons-en à nos moutons smoothies!

 

Smoothie vert & superfood

pour un grand verre

 

Ingrédients :

  • 200 ml de lait végétal
  • un demi avocat
  • une petite banane (ou la moitié d’une grande) surgelée si possible, sinon, ça ira quand même
  • une poignée de morceaux d’ananas, surgelé
  • une belle poignée de roquette
  • le jus d’un demi citron
  • une petite poignée de mulberries (c’est pour sucrer, vous pouvez remplacer par autre chose)
  • un cm de gingembre frais
  • une cuillère à café de lucuma

 

Préparation :

Comme dirait Valkyrie : je vais pas vous faire un dessin, non ?!…