Les bases, Salé

Pesto d’orties végane

Saviez-vous qu’en fait, on peut faire des pestos de plein de choses ? La recette de base du pesto contient du basilic, mais elle fonctionne avec beaucoup d’autres feuilles vertes : fanes de radis, de carottes, et aussi les feuilles d’orties. Le pesto original contient du parmesan, ma version végane n’en contient pas, et je ne cherche pas à le remplacer, car je trouve que cette recette végétal a déjà suffisamment de goût comme ça.

Avec ce pesto d’orties véganes, c’est la première fois que je goutais des orties ! Ben oui, comme beaucoup, j’ai plutôt des souvenirs pas très agréable liés aux piqures d’orties, ça n’est donc pas forcement une plante vers laquelle je me tourne spontanément pour la cuisiner… Mais, j’en ai vu au marché, et je me suis dit que j’allais tenter de les cuisiner (oui, c’est un peu bizarre d’acheter au marché une plante que l’on trouve facilement dans la nature, je vous l’accorde…)

Je me suis dit que le pesto était une bonne idée pour faire connaissance avec l’ortie car on la conserve crue et on peut ainsi profiter de toutes ses propriétés. Et le pesto est une préparation très versatile qui peut s’accommoder de plein de façons différentes : on peut le manger tel quel en tartine, en incorporer dans une mayo ou une sauce, en mettre sur un fond de tarte, le mettre dans des pâtes… Les idées ne manquent pas !

Au niveau du goût, j’ai un peu de mal à vous le décrire. Le goût est herbacé, sans être désagréable : no trop amer ni trop fort. et surtout, ne craignez rien ; on ne se pique pas la bouche en mangeant !

J’ai utilisé des pignons de pin, mais si vous n’en avez pas, libre à vous de les remplacer par des amandes, des noisettes, des graines de tournesols, ou un mélange de tout ça !

Est-ce que vous avez déjà mangé des orties ?

recette pesto orties vegan

Pesto d’orties végane

Continue Reading

Confiseries, Desserts, Sucré

Kinder surprise maison & véganes

Et zou, in extremis une recette végane pour Pâques ! Qui n’a pas de souvenirs avec les Kinder Surprise ? Bon, on se souvient peut-être plus des jouets impossibles à monter que du chocolat, avec la notice qui ne tient pas déroulée, des boites à jouets qu’on ouvrait en espérant ne pas se faire pincer les doigts… Mais le chocolat était bon aussi dans mes souvenirs ! Bien sucré, craquant et fondant, et surtout bicolore : un côté blanc et un côté marron. Je crois que ça me fascinait un peu quand j’étais petite !

Pour reproduire ces kinder surprise à la maison, c’est vraiment tout simple : il vous faudra du chocolat au lait et du chocolat blanc, et c’est tout ! Bon, allez, il vous faut aussi un moule adéquat, et un thermomètre de cuisine (je vous explique pourquoi dans le déroulé de la recette), et c’est vraiment tout !

On trouve de plus en plus facilement du chocolat au lait végane en magasin bio, c’est un poil plus compliqué pour le chocolat blanc, mais pas infaisable, même si vous n’avez pas de magasin spécialisé végane à côté de chez vous. Vous pouvez également réaliser vous même le chocolat blanc, c’est ce que j’ai fait ici en suivant la recette de Mély.

Et l’avantage de ces Kinder maison véganes, c’est que vous pouvez y glisser ce que vous voulez à l’intérieur : bonbons, jouet, mots d’amour… la seule limite est votre imagination !

recette kinder vegan maison

Continue Reading

Desserts, Pâtisserie, Sucré

Key lime pie végane

Key lime pie ? Mais qu’est-ce que c’est que cette bête là ? A la base, c’est une tarte au citron meringuée réalisée avec des citrons key lime, que l’on trouve dans la régions des Keys en Floride. Faute de key lime, on se rabat sur des citrons verts. A vrai dire, c’est en faisant une petite recherche sur l’origine de cette pâtisserie que j’ai découvert qu’elle n’était pas à base de citron vert mais d’une autre variété de citron ! Jusqu’à présent, toutes les recettes que j’avais vu utilisaient du citron vert…

Cette recette est aussi un peu différente de la tarte au citron classique, car dans sa version originale, elle est réalisée avec du lait concentré sucré. Pour ma part, j’ai opté pour du lait de coco car je me suis dit qu’il apporterait le côté riche du lait concentré d’avantage qu’un autre lait végétal. Pour la meringue, j’ai utilisé la technique de la meringue italienne que je préfère largement à la meringue française, et avec de l’aquafaba (du jus de cuisson de pois chiche) bien sûr !

Petit point meringue : la meringue française est réalisée en incorporant du sucre glace aux blancs d’œufs (ou aquafaba) battu en neige. On doit ensuite cuire cette meringue au four, elle devient alors croquante sur le dessus.

La meringue italienne se réalise différemment : on incorpore aux blancs d’œufs ou à l’aquafaba un sirop de sucre qui va cuire la meringue. Vous n’aurez donc pas besoin de la repasser au four, et obtiendrez un résultat moelleux à souhait !

Il existe aussi la meringue suisse que l’on obtient en battant blancs d’œufs et sucre sur un bain marie, mais je ne l’ai jamais réalisée, je ne pourrais vous en dire plus !

Dans la recette, les quantités que je vous donne pour la meringue vous permettront de recouvrir entièrement votre tarte. Je ne l’ai pas fait pour les photos, car j’avais cette idée de déco en tête, mais une fois l’appareil photo reposé, j’ai recouvert toute la tarte avant d’y passer un coup de chalumeau !

recette key lime pie vegan meringue italienne-2

Key lime pie végane

Continue Reading